Voici le temps qu’il vous faut pour doubler votre épargne livret A !

Le Livret A reste l'un des comptes d'épargne les plus utilisés en France, mais il faut du temps pour le doubler...

Il s’avère qu’avec l’inflation, l’épargne avec un livret A devient une priorité. Mais au-delà du simple fait de mettre de l’argent de côté, il s’agit de faire travailler cet argent.

En effet, avec l’inflation qui augmente, laisser 100 euros de côté signifie perdre de l’argent au fil du temps. En effet, comme tout commence à coûter plus cher, 100 euros n’auront plus la même valeur.
plafond livret a

Les Français placent donc leur argent dans une épargne à fort taux de rendement. Comme le Livret A. Mais doubler le capital de son Livret A prend du temps. Nous vous expliquons tout ici.

Le Livret A et son évolution

Le Livret A est l’un des livrets d’épargne les plus utilisés en France. Et son taux de rémunération a beaucoup évolué cette année.

En effet, en février dernier, son taux de rémunération a doublé, passant de 0,5% à 1%. Une évolution notable, mais qui ne compense évidemment pas le taux d’inflation. Alors, consciente de la force de l’inflation, la Banque de France a décidé de faire un nouveau geste.

Ainsi, en août dernier, la Banque de France a voulu venir en aide aux Français. Elle a proposé de modifier à nouveau le taux de rémunération du livret A. Mais cela doit être validé par le gouvernement.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Plan Cash (@plancash_media)

Donc en août, le taux de rémunération du livret A a encore été doublé. Il est passé de 1 % à 2 %. Mais encore une fois, c’est encore très loin du taux d’inflation.

Le livret A et le doublement du capital

Le livret A reste néanmoins le placement préféré des Français. Il est utilisé par plus de 55,6 millions de personnes. Et son taux de rendement reste sous haute surveillance.

En effet, ce dernier est révisé près de deux fois par an. Le site des services publics indique pour le taux de rendement : En janvier et en juillet, avec application au 1er du mois suivant.

Mais même si cette évolution à la hausse du taux de rendement semble un point très positif, elle ne semble toujours pas suffisante. Ainsi, pour voir votre capital doubler grâce au taux de rendement, il vous faudra être patient.

La méthode de calcul

Pour savoir combien de temps il faut pour doubler son capital sur un livret A, il existe une technique assez simple.

Il suffit d’utiliser une forme de calcul qui permet de déterminer le nombre d’années qu’il faut pour doubler l’épargne initiale. Ce calcul est basé sur le taux de rendement. Elle a été créée par le célèbre Albert Einstein, la règle de 72.

Il suffit donc de diviser le taux de rendement du livret A par 72. Dans ce cas, il faut diviser 72 par 2 pour obtenir le nombre d’années nécessaires. C’est ainsi que l’on trouve le nombre 36.

Cela signifie tout simplement que si vous investissez 1000 euros au départ, au bout d’un an vous ajoutez 20 euros. Et si vous continuez ainsi pendant 36 ans, vous arriverez à un résultat de 2 039,89 euros.

Cependant, cette façon de calculer le temps nécessaire pour doubler l’épargne sur votre livret A ne tient pas compte de tout. Ce calcul n’inclut pas l’inflation, les risques ou encore la fiscalité. Il est donc peu probable que le taux de rendement ne reste pas tout le temps à 2%.

Autres formes d’épargne

Mais les Français n’utilisent pas seulement le livret A comme moyen d’épargne. L’assurance-vie, par exemple, peut également être utilisée. Mais elle aussi met du temps à doubler son capital de base.

Le taux de rendement de cette épargne est inférieur à celui du livret A. Le taux de rendement de l’assurance-vie est toujours de l’ordre de 1,28 %. Il est donc bien évident qu’il faudra plus de 36 ans.

Ainsi, en faisant le calcul, on s’aperçoit rapidement que pour doubler l’épargne, il faut presque doubler le taux du livret A. En effet, il faudrait 66 ans pour voir son capital doubler avec un taux de rendement de seulement 1,28%.

Mais là encore, le calcul est inexact. Une fois encore, il ne tient pas compte de l’inflation ni d’une éventuelle augmentation du taux de rendement. En d’autres termes, il faudrait presque un règne d’Elisabeth II pour que votre capital d’assurance-vie double.

PELs

Mais en revanche, pour les PEL, le taux reste plus intéressant que pour le livret A, c’est du moins ce que l’on pense. En effet, le taux de rendement d’un PEL semble être de 2,5%.

Mais en réalité, ce taux n’est qu’en brut, et non en net. En effet, à ce taux de rendement, Bonn peut aussi retirer les cotisations sociales et les impôts. Autrement dit, cela revient à un taux de rendement net d’environ 1,75%. Toujours inférieur à celui du livret A.

Assez logiquement, si le Livret A à 2% double son capital de base en 36 ans, on peut s’attendre à ce qu’un PEL prenne plus de temps.

Et c’est toujours le cas. En effet, pour doubler le capital de base sur un PEL avec un taux de rendement de 1,75%, il faut 40 ans.

Les failles du livret A et autres économies

Ainsi, si vous souhaitez absolument voir votre argent fructifier plus rapidement, il vous faudra prendre des risques. En effet, les moyens d’épargne liés à l’État restent sans risque, ou très faibles.
Livret A

Et cela ne permet pas d’obtenir des taux de rendement très élevés. Pour avoir des taux de rendement très élevés ou plus intéressants, il faut se tourner vers des investissements risqués. Ainsi, vous aurez des taux plus intéressants que le livret A.

Mais la différence est que vous pouvez aussi finir par perdre tout votre argent dans un mauvais investissement financier. C’est un risque que vous devez prendre.

Donc, si vous décidez de le faire, vous ne devez investir que de l’argent que vous pouvez perdre. L’avantage du livret A est que vous ne risquez normalement pas de le perdre.

Mais comme mentionné précédemment, avec un taux de rendement aussi faible, au fil des années, vous perdrez quand même de l’argent. En effet, avec l’inflation qui augmente, le taux de 2 % ne suffit pas à le compenser.