Une maison de retraite dans l’embarras : elle commet l’irréparable avec ce couple ensemble depuis 69 ans !

Retour sur l'injustice subie par ce couple en 2017 ! Ils ont été contraints de passer Noël séparément pour la première fois en 69 ans !

Herbert et Audrey Goodine ont célébré Noël ensemble pendant des décennies. Mais en 2017, le vieux couple canadien a été contraint de passer une partie de la saison séparément.

Une première pour ce couple après une relation de 69 ans. Pour cause, les autorités provinciales ont déterminé qu’ils avaient besoin de différents niveaux de soins à domicile.

couple séparé

Découvrez l’intégralité de l’histoire déchirante de ce couple dans la suite de cet article !

La fameuse lettre qui a changé la vie de ce couple !

Pour en revenir à a l’histoire de ce couple, un suivi médical a révélé le bilan suivant au début du mois.

La santé d’Herbert Goodine, âgé de 91 ans, avait commencé à se détériorer. L’homme a dû quitter l’établissement de soins spéciaux où il vivait avec sa femme Audrey, 89 ans.

Ils avaient vécu ensemble pendant de nombreuses années. La fille du couple, Dianne Goodine Phillips, a été informée du déménagement.

J’ai relu ce message plusieurs fois, incrédule, a-t-elle écrit sur les médias sociaux. Et je me demande comment quelqu’un peut être aussi froid et cruel pour faire ça une semaine avant Noël.

Le ministère du Développement social du Nouveau-Brunswick lui a proposé quelques options.

La première alternative était que la fille du couple pouvait envoyer les deux parents dans un autre foyer de soins. Soit dit en passant, il s’agissait d’un établissement situé à trois heures de route.

Une révélation déchirante !

Il était également possible de faire en sorte que son père soit envoyé seul dans un foyer situé à 30 minutes de là. Et c’est là qu’il vit maintenant.

La jeune femme a demandé la permission que son père reste là où il était jusqu’à la fin de la semaine. Un fonctionnaire provincial a alors forcé ses parents à prendre une décision, a expliqué Mme Phillips.

La décision a pesé lourd sur eux. En parlant à mes parents hier, j’ai entendu ma mère pleurer et je pouvais entendre mon père en arrière-plan, a-t-elle déclaré.

Elle a apparemment dit : Noël est terminé pour nous maintenant et c’est le pire Noël que nous aurons jamais. Elle a ensuite regretté : Pourquoi ne pouvaient-ils pas attendre la fin des vacances ?

Couple : Regarde où ils m’ont mis !

Il était temps pour le couple de faire face à la réalité. Herbert et Audrey s’embrassèrent et se dirent un adieu déchirant.

Le couple étaient sur le point de dormir dans des lits séparés pour la première fois depuis des décennies.

Audrey se tient près de la fenêtre, regardant son mari être conduit vers sa nouvelle maison. Le problème n’est pas la décision, mais le timing.

couple

Alors qu’il n’en était encore qu’aux premiers stades, la démence du père de Mme Philipps avait progressé.

Il avait enfreint certaines règles de la maison. C’est le cas lorsqu’il a désactivé l’alarme d’une porte. Il voulait tellement sortir pour prendre la plante ornementale de sa femme.

La fille du couple, quant à elle, a dû s’habituer à voir ses parents vivre séparément. Ça va me manquer de ne plus tenir la main de ta mère dans le lit quand je vais me coucher, a dit son père avant de partir.