Des puéricultrices s’en prennent à des bébés en se filmant avec un masque de Scream, les parents portent plainte !

Des assistantes maternelles terrifient des bébés en se filmant avec des masques Scream, des parents portent plainte.

Cinq assistantes maternelles ou puéricultrices viennent d’être arrêtées pour maltraitance d’enfants. Elles ont traumatisé des bambins en jouant avec eux tout en portant un masque du film d’horreur Scream. L’une d’entre elles a dénoncé les autres avec deux vidéos pour preuve. Celle postée sur le compte Twitter de Lockhar TV Media est devenue virale.

Cinq puéricultrices viennent d’être arrêtées pour maltraitance d’enfants. Elles ont traumatisé des bambins en jouant avec eux, en portant des masques du film d’horreur Scream. L’une d’entre elles a dénoncé les autres avec deux vidéos pour preuve. Celle publiée sur le compte Twitter de Lockhar TV Media est devenue virale.

Suite à la diffusion des vidéos, des parents ont déposé une plainte. Un communiqué de presse du bureau du shérif du comté de Monroe a rapidement révélé l’identité des cinq employés impliqués. Quatre d’entre eux sont accusés d’avoir abusé d’enfants : Sierra McCandless, Oci-Anna Kilburn, Misty Shyenne Mills et Jennifer Newman. La cinquième, Traci Hutson, est accusée de ne pas avoir signalé l’abus d’un mineur.

assistantes maternelles

PLAINTE CONTRE DES EMPLOYÉS DE GARDERIE POUR AVOIR TERRORISÉ DES BÉBÉS AVEC DES MASQUES À CRIS

Les faits se sont déroulés à Hamilton, une petite ville de 500 habitants du nord-est du Mississippi. Le Lil’blessing Child Care & Learning Center est la seule garderie de la région. Le film mis en ligne montre la violence infligée par ces puéricultrices aux jeunes enfants dont elles ont la charge. D’ailleurs, un avertissement précède le lien vers la vidéo relayé par plusieurs médias : Attention : ces images peuvent choquer.

Que peut-on dire face à de telles images ? Comme l’explique AP News, les enfants montrent clairement leur terreur. Certains se cachent sous leurs bras, d’autres se couvrent les oreilles. Certains essaient de s’enfuir. Tous pleurent, terrifiés par la vue des adultes masqués. Quatre employés se déguisent pour terroriser les enfants, l’un d’eux filme. Un cinquième assiste à la scène sans intervenir.

LES INTERNAUTES CONSTERNÉS PAR DES ENFANTS EFFRAYÉS

Oh mon Dieu ! Ces enfants sont morts de peur. Les mots me manquent. C’est traumatisant pour les petits ! Ils doivent être arrêtés et inculpés : ces commentaires résument la consternation des internautes. C’est tellement horrible. Je m’inquiète pour mon fils tous les jours où il est à l’école. Le monde peut être un endroit si cruel. Je ne comprendrai jamais pourquoi. D’autres se demandent : Qu’ont-ils fait d’autre à ces enfants quand personne ne regardait ? Pourquoi les personnes qui détestent les enfants sont-elles attirées par le travail avec les enfants ?

Selon Metro, le shérif du comté de Monroe, Kevin Crook, donne le point de vue des autorités au Monroe Journal : Il nous semble qu’ils utilisaient le masque pour modifier leur comportement. Ils ne peuvent pas utiliser de châtiment corporel, donc nous pensons qu’ils utilisaient le masque pour essayer d’effrayer les enfants afin qu’ils fassent ce qu’ils étaient censés faire.

La puéricultrice s’occupe des jeunes enfants. Elle leur apporte des soins médicaux et veille à leur bon développement dans différents établissements : maternités, crèches, PMI, etc. Cette fiche métier vous donne toutes les informations nécessaires pour devenir puéricultrice.

Quel est le salaire d’une puéricultrice, son évolution de carrière ?

puéricultrices

La grande majorité des puéricultrices sont des fonctionnaires. Dans la fonction publique, le salaire est défini en fonction du grade et de l’échelon de l’agent.

Le cadre d’emplois des puéricultrices territoriales (catégorie A) comporte 3 grades :

  • dans le grade de Puéricultrice de classe normale, elle perçoit entre 1 949 € (échelon 1) et 2 600 € (échelon 8) brut par mois,
  • au grade de Puéricultrice de classe supérieure, elle perçoit entre 2 211 € (échelon 1) et 2 891 € (échelon 7) bruts par mois.
  • dans le grade de « Puéricultrice hors classe », elle perçoit entre 2 029 € (échelon 1) et 3 045 € (échelon 10) bruts par mois.

Le cadre d’emploi des Infirmières Puéricultrices Diplômées d’État (IPDE) est composé de 2 grades :

  • dans le grade d’infirmière puéricultrice de 2e classe, elle perçoit entre 1.949€ (échelon 1) et 2.891€ (échelon 10) brut par mois,
  • dans le grade d’infirmier(e) puériculteur(trice) de grade 3, son salaire varie de 2.029€ (échelon 1) à 3.045€ (échelon 10) brut par mois.
  • Même si le nombre d’échelons et les grades sont différents, le salaire hors primes est le même pour les personnes travaillant dans les hôpitaux et celles travaillant dans les crèches ou en PMI (fonction publique territoriale).

La différence réside dans les primes et indemnités accordées. La puéricultrice hospitalière appartient au cadre d’emplois des infirmiers.

Elle reçoit un montant de primes plus élevé pour compenser les contraintes qu’elle doit supporter (travail de nuit, du dimanche, etc.) et les risques qu’elle encourt à l’hôpital.

La principale prime des infirmières est la prime de sujétion spéciale (prime de 13 heures) d’environ 0,97 € par heure. Elle est obligatoire.

Comme les infirmiers, les infirmiers territoriaux bénéficient de primes communes à tous les fonctionnaires (indemnité de résidence, supplément familial de traitement et nouvelle bonification indiciaire).

Mais l’attribution de primes supplémentaires est facultative. Elle dépend du régime indemnitaire voté dans la collectivité. La puéricultrice peut percevoir l’indemnité de sujétions spéciales et la prime de service (7,5 % du traitement brut) si elle est en vigueur dans sa collectivité.

Les puéricultrices employées dans le secteur privé perçoivent un salaire légèrement plus élevé que dans le secteur public.