Livret d’épargne populaire en hausse pour 2023, un taux qui augmente fortement !

Pour 2023, le taux du livret d'épargne populaire augmente, mais quelles sont les conditions pour en ouvrir un cette année ?

Dans une période inflationniste comme celle que connaît la France, placer son argent dans un compte épargne pour le faire fructifier afin de compenser l’inflation reste un bon choix. Mais il faut savoir comment.

En effet, si un placement a un bon taux d’intérêt, c’est qu’il comporte beaucoup de risques. Plus le taux est élevé, plus les risques sont élevés.

plan épargne banque

Ainsi, sur le marché des placements sans risque, le compte d’épargne populaire reste le plus rentable.

Et pour l’année prochaine, son taux de rendement devrait encore augmenter. Mais même si de nombreuses personnes y ont droit, beaucoup n’y souscrivent pas. Nous vous expliquons tout ici.

Le compte d’épargne populaire

Le rêve de nombreuses personnes qui placent leur argent serait de trouver un jour un bon taux de rendement avec un niveau de risque très faible.

Mais cette promesse est mieux tenue par le compte d’épargne populaire. En effet, sans aucun risque, totalement liquide, sans fiscalité et pour un taux de rendement de 5%, ce livret reste l’un des meilleurs placements.

Du moins pour le rapport risque/rendement. En effet, le taux de rendement est de 4,6% et ce depuis le premier août.

De plus, le livret d’épargne populaire n’a pas connu un rendement aussi élevé depuis avant l’an 2000. En 1999, il offrait un taux de 4,75%, ce qui était déjà très intéressant.

Il reste d’ailleurs l’un des comptes d’épargne les plus rentables. Et ce, avant le livret A ou le livret de développement durable et solidaire LLDS. Ces deux livrets n’offrent guère un taux de 2%.

En effet, ce n’est que depuis l’été dernier que le livret A a vu son taux de rémunération doubler, passant de 1 à 2 %.

Ainsi, le livret d’épargne populaire reste le livret le plus intéressant pour lutter contre l’inflation qui s’est maintenue à 6,2% le mois dernier.

Un placement qui ne fait pas l’unanimité

Et pourtant, si le livret d’épargne populaire reste le plus intéressant selon les chiffres et sur tous les points, il reste très sous-estimé.

Il s’avère qu’il a du mal à convaincre les Français. Contrairement au livret A qui reste beaucoup plus répandu. En effet, cela reste les chiffres qui ressortent du rapport sur l’épargne réglementée de la Banque de France.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Steffy (@les_creations_de_steffy)

Selon la Direction générale des finances publiques, le nombre de particuliers éligibles au LEP à la fin de l’année 2021 est de près de 18,6 millions.

Ainsi, on estime qu’environ 37% des individus éligibles détiennent un LEP en décembre 2021.

Les conditions d’ouverture

Ainsi, si de nombreux Français ne semblent pas vouloir se pencher sur le compte épargne populaire, c’est parce qu’il est destiné uniquement à certaines personnes.

En effet, ce dernier, comme son nom l’indique avec populaire, est destiné aux personnes de condition modeste.

Un certain plafond est fixé par l’administration fiscale. Il y a donc des conditions pour ouvrir un compte épargne populaire, tout le monde ne peut pas le faire.

Aussi, pour pouvoir ouvrir un compte d’épargne populaire cette année, le revenu fiscal de référence compte.

Ce dernier pour l’année 2020, tel qu’il figure sur l’avis d’imposition de l’été dernier, ne doit pas dépasser 20 297 euros pour une personne seule.

Il peut atteindre un seuil de 5 420 euros par demi-part supplémentaire de revenu familial.

Les différents plafonds de revenus pour le Livret d’épargne populaire

La situation familiale a donc bien un impact sur la possibilité d’ouvrir un compte d’épargne.

Mais le lieu de résidence l’est tout autant. Si le revenu fiscal de référence ne doit pas dépasser 20 297 euros en France métropolitaine pour une personne seule. Il peut aller jusqu’à 37 633 euros pour la même situation, mais à Mayotte.

Pour deux parts de famille, en France métropolitaine, le RFR ne doit pas dépasser 31 137 euros. Mais il atteint 56 105 euros à Mayotte. Une différence imposante entre les lieux de résidence.

Même si moins de la moitié des personnes éligibles n’ouvrent pas de compte d’épargne populaire.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Le beau Beatrice (@le_budget_de_bea)

Cela peut être dû au fait qu’ils ne connaissent pas son existence. Ou même de son intérêt.

Mais récemment, la Banque de France a pu constater que de nombreuses personnes ont souscrit à ce compte d’épargne.

En effet, elle note que 824 000 nouveaux livrets ont été ouverts au cours du premier semestre de cette année.

En comparaison, 401 000 fermetures de comptes et un solde positif de 423 000 produits d’épargne.

Une ouverture simplifiée

Afin d’inciter les Français qui ont droit à un compte d’épargne populaire à en ouvrir un, les procédures ont été simplifiées. Ceci explique le nombre de nouveaux contrats.

L’augmentation du taux a été un facteur de motivation, mais aussi le travail de la Direction générale des finances publiques (DGFiP).

En effet, cet organisme a pris la peine d’envoyer un courrier aux personnes éligibles. Cette lettre vantait les mérites et les avantages du livret d’épargne populaire.

De plus, récemment, les procédures ont encore été simplifiées. Depuis mars dernier, les conseillers bancaires peuvent demander à la DGFiP de vérifier le respect des conditions de détention du LEP.

Avant cela, les personnes souhaitant ouvrir le livret d’épargne populaire devaient apporter leur avis d’imposition. Les conseillers peuvent alors justifier de leur capacité à ouvrir le livret.

Une lutte pour l’information

Ainsi, face à un atout tel que peut l’être le Livret d’Epargne Populaire en cette période d’inflation, l’objectif reste que davantage de personnes y souscrivent.

Cependant, même si ce livret d’épargne semble avoir tout pour lui, même le soutien de Bercy pour le mettre en avant. Seuls 39% des ménages éligibles en détenaient un à la fin du mois de mai.

Mais ces chiffres devraient augmenter assez rapidement compte tenu de la campagne de sensibilisation à ce livret.

épargne

Ainsi, si vous êtes éligible, sachez que le taux de rémunération du livret d’épargne populaire devrait encore augmenter l’année prochaine.

En tenant compte de la hausse de l’inflation, le taux du livret pourra encore augmenter pour rester proportionnel.

Cela pourrait conduire à un taux de rendement de près de 6,5 %. Une aide à ne pas manquer et qui devrait arriver dès le premier février de l’année prochaine.