Les grands changements à compter du 1er janvier 2023 sur le Smic, livret A, retraites, impôts !

Qu'est-ce qui va changer durant l'année 2023 ? Le montant du salaire minimum et des pensions de base restera-t-il le même ? Nous vous disons tout.

Ce début d’année est marqué par une nouvelle loi de finances. À partir du 1er janvier 2023, beaucoup de choses vont changer pour les finances personnelles et la vie quotidienne des Français.

SMIC, impôts, retraites… voici quelques-uns des changements qui entreront en vigueur l’année prochaine.

L’évolution du SMIC

La forte inflation observée dans le pays depuis plusieurs mois pourrait pousser le gouvernement à réévaluer le montant du SMIC.

aide année 2023

Selon le site internet du service public, le SMIC augmente automatiquement chaque année.

Cette augmentation est basée sur 2 facteurs :

  • L’inflation observée l’année précédente pour les 20% des ménages aux revenus les plus précaires.
  • la moitié du gain de pouvoir d’achat du salaire horaire de base des ouvriers et employés (SHBOE).

Cette année, le salaire minimum de croissance (SMIC) a augmenté à plusieurs reprises.

Tout d’abord, il y a eu la hausse légale au 1er janvier 2022, qui était de 0,9 %. Ensuite, il y a eu la hausse automatique en mai avec une augmentation de 2,65 %.

Le 1er août 2022, le SMIC a encore augmenté de 2,01 %. Au total, le salaire minimum a augmenté de 7,76% sur un an.

Aujourd’hui, le salaire minimum de croissance s’élève à 1 329,05 euros nets. Quant à l’augmentation au 1er janvier 2023, le gouvernement en communiquera les détails en décembre.

Taux du livret A

Les épargnants ont déjà bénéficié de deux hausses du taux du livret A cette année. Depuis août 2022, le taux du produit d’épargne est à 2%, mais il pourrait encore augmenter en 2023.

Ce taux est certes inférieur au niveau de l’inflation, qui était de 5,3 % cette année.

Toutefois, il pourrait se rapprocher de ce niveau en dépassant les 3%. D’autant que le ministère de l’Économie estime que l’indice des prix à la consommation sera de 4,2 %.

La hausse du taux du livret A dépend de l’inflation entre juillet et décembre 2022.

Cela dit, le taux du livret A ne sera pas revalorisé à partir du 1er janvier 2023. Les épargnants devront attendre le 1er février 2023.

Aide au carburant

La remise à la pompe prendra fin le 31 décembre 2022. Le gouvernement va mettre en place un nouveau dispositif d’aide au carburant l’année prochaine.

Selon la Première ministre Elisabeth Borne, ce dispositif s’appellera l’allocation carburant des travailleurs.

Elle a également expliqué que la moitié des ménages français en bénéficieront.

La prime au carburant pour les travailleurs concerne principalement les salariés qui se rendent au travail en voiture. Le gouvernement étudie encore d’autres solutions plus appropriées pour cette prime au carburant.

Augmentation des pensions

Les pensions du régime de retraite de base vont à nouveau évoluer à partir du 1er janvier 2023.

Pour rappel, le régime de retraite de base a augmenté début juillet. Le projet de loi de financement de la sécurité sociale prévoit une augmentation de 0,8 % en 2023.

Quant au régime complémentaire Agirc-Arrco, la pension a déjà augmenté de 5,12 % au début du mois de novembre 2022.

Le prix du timbre

Dans un monde où tout est numérisé, envoyer de vraies lettres manuscrites semble démodé. Même si certains le font encore, le changement qui s’appliquera à partir du 1er janvier 2023 va les attrister.

À partir de l’année prochaine, il ne sera plus possible de coller le timbre rouge sur une enveloppe. La Poste est passée au numérique et a renommé la lettre rouge en e-lettre rouge.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Monplanbudget (@monplanbudget)

L’e-lettre rouge ne sera disponible qu’en ligne et le prix du timbre augmentera.

Si cette année le timbre rouge est à 1,43 euro, en 2023 il sera à 1,49 euro. Le prix du timbre rouge augmentera donc de 0,06 centime pour la version dématérialisée.

La taxe d’habitation en 2023

À partir de l’année prochaine, les Français n’auront plus à payer de taxe d’habitation pour leur résidence principale. En revanche, cette taxe s’appliquera toujours aux résidences secondaires.

Comme pour la taxe d’habitation sur les résidences principales, le calcul de la taxe sur les autres propriétés diffère selon les communes. Certaines communes appliquent une surtaxe à cette taxe.

Le site du Service Public indique qu’il est possible de demander une exonération de cette majoration. La demande doit être faite auprès du centre des impôts de la commune de la résidence secondaire.

Impôt foncier 2023

Les propriétaires devront se préparer à une forte augmentation de la taxe foncière. Cette dernière pourrait atteindre 52% à Paris et 20% à Grenoble.

Cette augmentation de la taxe foncière est due au fait que les valeurs locatives cadastrales ne sont pas plafonnées.

Or, le calcul de la taxe foncière dépend de ces valeurs. L’augmentation des valeurs locatives cadastrales devrait être de 7% en 2023.

Barème de l’impôt sur le revenu

Les impôts vont certainement diminuer pour certains Français en 2023. Et ce, grâce à la revalorisation du barème de l’impôt sur le revenu. Le projet de loi de finances pour 2023 réserve une augmentation de 5,4 %.

Voici le barème qui s’appliquera aux déclarations de revenus du printemps 2023 :

  • De 10 777 € à 27 478 € de revenu imposable : 11%
  • De 27 478 € à 78 570 € de revenu imposable : 30
  • De 27 478 € à 78 570 € de revenu imposable : 30 %
  • Entre 78 570 € et 168 99 €.
  • Entre 78 570 € et 168 994 € de revenu imposable : 41
  • 168 994 € de revenu imposable : 45

Bouclier tarifaire 2023

La crise énergétique actuelle pourrait entraîner une forte augmentation des prix du gaz et de l’électricité cet hiver.

Le gouvernement a donc mis en place des mesures pour réduire l’effet de cette hausse des prix sur les consommateurs.

Le bouclier tarifaire sera renouvelé en 2023. En janvier 2023, l’augmentation des prix du gaz sera plafonnée à 15 %. Cette limite s’appliquera à l’électricité en février 2023.

Augmentation du budget MaPrimeRenov’.

En 2022, le gouvernement a prévu 2 milliards d’euros pour le dispositif MaPrimeRénov’. Dans le projet de loi de finances 2023, le budget des aides à la rénovation énergétique passe à 2,6 milliards d’euros.

Le montant de l’aide MaPrimeRénov’ dépend des revenus d’un ménage. Il est également calculé en fonction du gain écologique qu’apporteront les travaux.

Tarifs des autoroutes

Il est possible que les prix des autoroutes suivent l’inflation de cette année. La facture du péage pourrait être plus élevée de 7 à 8 % en 2023.

Le ministre des Transports affirme qu’il négociera avec les sociétés d’autoroutes pour que la hausse soit raisonnable.

année

Au 1er janvier de cette année, la hausse des tarifs autoroutiers était de 2 %. L’année prochaine, avec l’intervention du gouvernement, elle pourrait être d’environ 4%.