Le prix en hausse dans certaines régions concernant la carte grise, pourquoi ?

En effet, le prix de la carte grise pourrait bien augmenter dans certaines régions de France...

Si la vie quotidienne n’a changé que depuis le début de l’année, elle continue de changer. L’inflation ne semble épargner aucun secteur. Que ce soit le carburant, l’énergie ou l’alimentation, la carte grise n’est pas non plus épargnée.

En revanche, l’augmentation du prix des cartes grises n’évolue pas de la même manière sur l’ensemble du territoire français. En effet, seules certaines régions restent concernées. Nous vous expliquons tout ici.

Les régions concernées par l’augmentation du prix de la carte grise

Plusieurs régions de France vont malheureusement connaître une augmentation du prix de la carte grise l’année prochaine. Toutefois, cela ne concerne pas l’ensemble du pays.

Mais pour les personnes concernées par la carte grise, ce n’est pas une bonne nouvelle. Certaines régions, comme les Pays de Loire, déclarent depuis octobre que cette augmentation aura lieu.

Mais les Pays de Loire ne sont pas la seule région. D’autres régions vont connaître une augmentation du prix de leur carte grise. En effet, la région Grand Est et la Martinique sont également concernées.

carte grise prix

Mais pour ces deux dernières, il ne s’agit pas d’une prévision. En effet, le prix de la carte grise a déjà commencé à augmenter.

Ils ont vu le prix de la carte grise passer de 42 euros à 48 euros par cheval fiscal. Cette mesure reste le moyen de déterminer la puissance d’une voiture.

Pourquoi une augmentation ?

Alors les automobilistes, obligés d’accepter leur sort et espérant ne pas avoir trop de frais d’immatriculation pour les grosses voitures, cherchent des raisons.

Ainsi, l’augmentation du prix de la carte grise a bien une explication. Selon les régions concernées, il s’agit d’une manière de compenser la hausse des prix de l’énergie.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Dominique Ménard (@3amenard)

La région de la Loire a déclaré à TF1Info que « C’est une mesure fiscale indolore pour les acheteurs de véhicules, mais elle va rapporter 24 millions d’euros au budget de la région, et il faut la replacer dans le contexte absolument exceptionnel que nous traversons ».

Une mesure controversée

En revanche, même si ce choix reste régional, cela ne l’empêche pas d’être controversé.

En effet, de nombreux automobilistes sont clairement contre cette mesure. Ainsi, si l’évolution pour un cheval fiscal ne reste que de six euros. En somme, cela commence à être cher pour la carte grise.

En effet, la différence de prix, même pour une petite voiture, se fait sentir. Et cela ne laisse pas présager une future réduction.

Alors les oppositions régionales ont décidé de s’exprimer Tout le monde pense : trois euros de plus ici, trois euros de plus là, ça ne change rien. C’est ce qui alimente l’inflation.

Si les collectivités locales augmentent leurs tarifs pour les cartes grises, les transports, les frais de cantine…

Les oppositions régionales sont donc bien sûr toujours opposées à l’augmentation du prix de la carte grise.

Elles ajoutent également que : Comme on a aussi l’augmentation des prix de l’énergie, comme on a aussi l’augmentation des prix de l’alimentation, ça veut dire que tous les prix augmentent, que ça tire tous les prix vers le haut.

carte grise

Et comme les salaires ont toujours du mal à suivre, cela entame le pouvoir d’achat de nos concitoyens, comme nous l’a confié FranceBleu Pays de la Loire.