Guinness des records : A 28 ans est la plus petite femme du monde !

Dans son pays d'origine, l'Inde, Jyoti Amge est considérée par beaucoup comme une déesse. Toutes les photos !

Dans son pays d’origine, l’Inde, Jyoti Amge est considérée par beaucoup comme une déesse. En 2011, le jour de ses 18 ans, elle a été reconnue comme la « plus petite femme du monde » par le Livre Guinness des records. Depuis qu’elle a obtenu son titre, la jeune femme travaille à la télévision, à la fois en Inde et aux États-Unis. Elle a récemment partagé un tout nouveau projet pour le petit écran.

Jyoti Amge, âgée de 28 ans, détient le record de la plus petite femme du monde. Elle a déjà mis un pied dans le cinéma et la télévision et continue avec un nouveau projet.

record

Dans son pays d’origine, l’Inde, Jyoti Amge est considérée par beaucoup comme une déesse. En 2011, le jour de ses 18 ans, elle a été reconnue comme la « plus petite femme du monde » par le Livre Guinness des records. Depuis qu’elle a obtenu son titre, la jeune femme travaille à la télévision, à la fois en Inde et aux États-Unis. Elle a récemment partagé un tout nouveau projet pour le petit écran.

En 2011, au moment de l’annonce du record par le Livre Guinness des records, elle mesurait 62,8 cm et pesait 5 kilos. Jusqu’alors, la plus petite femme vivante au monde était l’Américaine Bridgette Jordan qui mesure, quant à elle, 69 cm. La jeune Indienne s’est confiée au sujet de sa petite taille, qui a longtemps été un complexe. « Lorsque j’étais plus jeune, j’avais peur de sortir de chez moi. Après mes 7 ans, la presse a commencé à s’intéresser à moi et ça m’a aidé à prendre confiance et être reconnue d’une façon positive pour ma taille. Et depuis que je détiens le record, c’est clairement un avantage. », a-t-elle confié.

la plus petite femme du monde

Très tôt, Jyoti Amge participe à des émissions diffusées à la télévision. Ainsi, en 2009, elle a été filmée dans le cadre d’une série documentaire, Body Shock, diffusée en Grande-Bretagne sur Channel 4. Trois ans plus tard, elle participe à l’émission Bigg Boss, l’équivalent indien de Secret Story. Et elle ne s’arrête pas là ! En août 2014, Ryan Murphy, le créateur des séries télévisées Glee et Nip Tuck, annonce avoir offert à Jyoti un rôle dans la saison 4 de sa série d’horreur, American Horror Story.

Avec ce rôle dans la série, Jyoti Amge réalise son rêve. En effet, elle avait déclaré au Sun : « Je suis fière d’être petite. J’ai les mêmes pensées et les mêmes rêves que vous. J’aimerais être une actrice à Hollywood et gagner un Oscar. La seule différence, c’est ma taille. » Elle incarne le personnage de Ma Petite dans une foire aux monstres. La série a été diffusée en octobre 2014 sur la chaîne américaine FX.

Guinness des records

Jyoti Amge est atteinte d’une forme de nanisme appelé achondroplasie. Cette maladie génétique est à l’origine d’une formation anormale du cartilage de croissance. Il s’agit de la forme de nanisme la plus fréquente. On recenserait environ 250 000 cas dans le monde, selon une étude publiée par The Lancet. Les hommes adultes atteints d’achondroplasie mesurent environ 132 cm, et les femmes 124 cm, indique la Fondation Lenval.

JYOTI AMGE, À L’ASSAUT DE HOLLYWOOD

Plus récemment, la jeune femme a pris part à une émission télévisée, diffusée sur la chaîne américaine TLC. Elle était donc la vedette de cette nouvelle mini-série intitulée Extraordinary People. Les épisodes suivent Jyoti dans son voyage aux États-Unis pour poursuivre sa carrière d’actrice.

Jyoti Amge

Ce reportage est également l’occasion pour l’Indienne de sensibiliser sur sa maladie et son quotidien. « Je ne peux aller nulle part de mon propre chef. Je ne peux pas ouvrir le robinet, je ne peux pas ouvrir la porte, je ne peux pas aller aux toilettes à moins que quelqu’un ne m’y emmène et chaque fois que je sors, je dois être portée. », a-t-elle confié.

À sa naissance, elle ne pesait qu’un kilo et le personnel médical pensait qu’elle ne vivrait que quelques heures. Mais, contre toute attente, Jyoti s’est développée comme un bébé ordinaire. Quand elle est devenue un bambin, sa famille s’est alors aperçue compte que quelque chose n’allait pas. Elle a été officiellement diagnostiquée sur le tournage pour la mini-série TLC. Elle partage désormais des moments de vie sur ses réseaux sociaux et notamment sur son compte YouTube.