Cet hiver sera rude pour tous les Français, scénario désastreux et nombreux coupures d’électricités sont à prévoir !

Face aux tensions géopolitiques, le Premier ministre, Elisabeth Borne, a révélé que des coupures d'électricité sont à prévoir cet hiver !

À l’approche de l’hiver, les Français sont de plus en plus préoccupés par l’électricité. Mardi 30 août, le géant russe Gazprom a accentué la pression. Et pour cause, il stoppe les exportations de gaz vers la France.

Des coupures d’électricité à prévoir

En raison des tensions, la Russie a décidé de ne plus exporter de gaz vers la France. La France s’inquiète donc de devoir faire face à une pénurie d’électricité. Elisabeth Borne a néanmoins rassuré les Français sur cette question.

Invitée de Quotidien ce mardi 30 août, Elisabeth Borne a parlé de l’électricité. Tout d’abord, elle a assuré : Nous n’allons pas couper le gaz aux ménages français .

fournisseurs électrique

Elle a néanmoins précisé : Mais il pourrait y avoir des coupures dans les entreprises, chez les gros consommateurs. Cela aurait des répercussions. D’autre part, les prix vont aussi augmenter.

Elisabeth Borne a déclaré au grand dam des Français : Nous n’allons pas geler les prix éternellement. Il y aura certainement des augmentations des prix du gaz et de l’électricité au début de l’année 2023.

Il faut donc s’attendre à une nouvelle augmentation car le pays fait face à une terrible inflation. Les temps sont durs et certains ménages vont devoir trouver d’autres solutions que le chauffage à l’électricité cet hiver.

Une hausse des prix

Invitée du Grand entretien de France Inter, Elisabeth Borne a donné des détails sur les coupures d’électricité. Elle a révélé : Pour l’électricité, chaque année, nous nous préparons à faire face à des pics de consommation.

Elle a ajouté que ces pics peuvent conduire à des délestages tournants. C’est-à-dire que nous coupons, sur une courte période de moins de deux heures, par quartier.

Le Premier ministre a néanmoins souligné au micro de France Inter : Au préalable, nous identifions les usagers sensibles. Pour être sûr qu’on ne va pas couper l’électricité à quelqu’un qui a un appareil médical.

Au sujet de l’augmentation, l’homme politique a déclaré : S’il n’y avait pas de dispositif mis en place par l’État, la facture augmenterait de 100%. C’est impensable.

Elle a révélé : Nous allons donc continuer à amortir la hausse des prix du gaz et de l’électricité pour les ménages. Et il y aura des dispositions pour protéger les plus fragiles. Il y aura une augmentation. Elle sera contenue.

Il peut y avoir des restrictions

Pour éviter ces coupures de courant, Elisabeth Borne appelle les Français à faire attention à leur consommation. Elle a révélé : Si nous réduisons notre consommation de gaz de 10%, il n’y aura pas de restrictions.

Elle a ajouté : C’est quelque chose qui est à notre portée. Mais si nous ne faisons pas ces économies, si nous ne nous mobilisons pas assez, si l’hiver est froid, il pourrait y avoir des restrictions.

Elle rappelle néanmoins : Mais elles ne concerneront pas les ménages. Pour ces derniers, il n’y aura pas de coupes. Nos collègues du Parisien sont également inquiets pour l’avenir.

électricité

Le média a rappelé que le gouvernement voulait à tout prix éviter les coupures d’électricité cet hiver.

Mais malheureusement, c’est plus que probable. Et ce compte tenu des tensions sur l’approvisionnement en gaz, annonce un cadre d’Engie.

Il ajoute : Même si nous avons rempli nos stocks plus d’un mois à l’avance, ils n’offrent que l’équivalent de deux mois de notre consommation nationale.

Donc, avant l’arrivée de l’hiver, il faut faire très attention à sa consommation d’électricité. A suivre…