Eco gaz : la nouvelle plateforme qui vous permettra d’éviter les coupures cet hiver !

Pour éviter les ruptures d'approvisionnement en gaz dans les prochains mois, voici Ecogaz. Voici un autre baromètre du gaz de GRTgaz.

Ecowatt a été conçu pour vous aider à passer l’hiver sans coupures de courant. Un autre baromètre du gaz est en passe de voir le jour pour vous aider à éviter les ruptures d’approvisionnement en gaz. Il s’agit de l’Ecogas, dont la sortie est prévue dans les prochains mois.

Un service gratuit avec 3 niveaux d’alerte

Comme Monecowatt, Myecogaz est un service d’alerte gratuit. En vous inscrivant, vous pouvez recevoir les alertes de GRTgaz.

C’est aussi simple que cela. GRTgaz est l’opérateur en charge du transport et de l’acheminement du gaz.

C’est lorsqu’il y a une forte tension sur l’approvisionnement qu’il intervient. Ou s’il y a un risque de coupures si la consommation reste aussi élevée les jours suivants. Voulez-vous les recevoir ?

Rien de plus facile. Il vous suffit de nous communiquer votre numéro de téléphone portable ou votre adresse électronique. C’est vous qui décidez.

gaz tarif reglemente

Il y a 3 niveaux d’alerte sur cet appareil :

  • Tout d’abord, le signal jaune. Il indique une consommation supérieure à la moyenne. Veuillez modérer votre consommation.
  • Ensuite, le signal orange, qui indique une situation tendue. Dans ce cas, vous devez réduire votre consommation.
  • Enfin, l’alerte rouge indique une situation plus que critique. Tous les utilisateurs, qu’ils soient industriels ou domestiques, doivent faire un effort pour réduire leur consommation de gaz. C’est très important car cela permet d’éviter les délestages.

Cela dit, GRTgaz appelle également à la sobriété énergétique tout au long de l’hiver. C’est l’objectif de cet Ecogaz, tout comme RTE l’a fait pour l’électricité avec Ecowatt.

En effet, la réalimentation est beaucoup moins sûre qu’avant compte tenu du contexte actuel. Et ce, malgré des stocks remplis à près de 100% à ce jour.

Un dispositif pour réduire la consommation

C’est le jeudi 20 octobre que Thierry Trouvé a lancé Ecogaz lors d’une conférence de presse.

Le gaz et l’électricité, c’est le même combat, a déclaré le directeur général de GRTgaz.

Ce nouvel outil est un baromètre du gaz qui vient compléter la météo de l’électricité de RTE pour éviter les délestages.

En effet, la France est en pleine crise énergétique. Ce dispositif devrait lui permettre d’atteindre ses objectifs de réduction de la consommation d’énergie.

Thierry Trouvé a expliqué que cette plateforme permettra d’informer chaque jour le grand public sur la tension du réseau gazier. Sur le site internet d’Ecogaz, plusieurs indications seront affichées. Notamment, le niveau de tension de la consommation de gaz en France, les éco-gestes.

Il y a également des messages d’alerte avant le lancement de mesures de délestage ou d’interruptibilité. En résumé, l’objectif est de limiter l’utilisation du gaz et de prévenir les situations difficiles avec l’aide de tous les consommateurs. À cette fin, il y aura des prévisions à 5 jours.

Un système basé sur la responsabilité

Comme mentionné ci-dessus, des couleurs (jaune, orange, rouge) indiquent les niveaux d’alerte de consommation. Lorsque le signal indique une situation critique (orange ou rouge), les opérateurs envoient des ordres de délestage.

Si vous êtes inscrit sur Ecogaz, vous recevrez une notification, comme avec Ecowatt. Vous devez alors adopter les mesures recommandées. En effet, le système Ecogaz repose avant tout sur la responsabilité des citoyens, des institutions et des entreprises.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Lionel Vial (@lionelvial)

Cela dit, le développement de sites tels qu’Ecogaz et Ecowatt suggère un fort investissement des citoyens. Selon son directeur général, GRTgaz est impliqué dans une démarche citoyenne de responsabilité et de décarbonisation.

Le rôle des Français est donc important, selon Dominique Mockly, directeur général de Terega.

En effet, 54,70% de la consommation de gaz en hiver en France provient des Français. L’idée est donc de donner à chacun la possibilité de s’engager, de devenir un ambassadeur d’Ecogaz. C’est ce qu’affirment les fondateurs du site.

Une soixantaine de partenariats

Quant à l’industrie, elle est responsable de 23,70% de la consommation française de gaz en hiver.

Tandis que les activités tertiaires sont responsables d’environ 20% dans le Sud-Ouest. C’est ce que révèle Terega. Dans ce projet, il y aurait une soixantaine de partenariats.

Il s’agit d’acteurs du logement, d’énergéticiens et de collectivités locales. Même les médias comme TF1 et France Télévisions jouent le jeu.

Selon Dominique Mockly, 90% des entreprises contactées sont prêtes à signer la charte Ecogaz. Il est possible que les entreprises, comme les particuliers, soient encouragés financièrement à jouer le jeu d’Ecogaz.

Les fournisseurs de gaz pensent à proposer des tarifs incitatifs en fonction des périodes de consommation. Les fournisseurs d’électricité le font déjà. Par ailleurs, les entreprises pourront planifier leur consommation d’énergie sur le baromètre GRTgaz avec certains partenaires.

Que faire en cas d’alerte

En cas d’alerte Ecogaz, voici ce que vous devez faire :

  • Limitez le chauffage dans les pièces à vivre. On parle d’une limite de 19°C.
  • Limitez le chauffage dans les chambres à 17°C.
  • Dans les pièces inoccupées, réduisez la température à 16°C. Ensuite, pour éviter de refroidir les espaces occupés, fermez leurs portes.
  • Si vous avez un poêle à bois ou une cheminée, baissez la température de la chaudière. Il est préférable de se chauffer au bois.
  • Limitez la durée de la douche à 5 minutes. Si nécessaire, utilisez un sablier.

gaz

Voici quelques conseils pour réduire durablement la consommation de gaz :

  • Évitez les surchauffes
  • Réglez la température de votre chauffe-eau à 55°C. Pas plus pour éviter la surconsommation de gaz, pas moins pour éviter le développement des légionelles.
  • Au lieu d’un bain, prenez un bain doux.
  • Pendant que vous vous savonnez, coupez l’eau de la douche.
  • Lorsque vous fermez les robinets mitigeurs, mettez-les toujours en position eau froide.

Il faut faire attention à ne pas faire d’erreur en tapant le nom du site. Pour Monecowatt, c’est .fr à la fin et .com pour Myecogaz. Retenez bien ceci. Si un site vous demande votre nom et vos coordonnées, c’est que vous avez saisi une mauvaise adresse.

En effet, il existe des sites qui ressemblent à ceux mentionnés ci-dessus. Sauf que s’ils demandent des noms et des coordonnées, ils cachent quelque chose.

Il s’agit probablement de sites commerciaux peu scrupuleux qui espèrent profiter des erreurs des consommateurs. Ceux qui se trompent dans l’adresse.