Découvrez tous les appareils concernés par le chargeur universel obligatoire dès 2024 !

Le Parlement européen se prononce sur la commercialisation du chargeur USB Type-C. Celle-ci devrait intervenir dès l'automne 2024.

Au grand dam des grandes marques d’appareils électroniques, le Parlement européen a décidé de la commercialisation du chargeur Type-C.

Celle-ci sera effective à partir de l’automne 2024 et concerne les 27 pays de l’Union européenne.

L’UE veut passer de 3 à un seul port

Depuis 2009, le nombre de modèles de chargeurs s’est considérablement réduit. Alors qu’il existait une dizaine de modèles, il n’y en a plus que trois : Micro USB, USB-C et le chargeur Lightning d’Apple.

Mais l’Union européenne ne compte pas s’arrêter là. Elle veut passer à la vitesse supérieure.

En d’autres termes, elle veut passer de trois ports à un seul. Cela signifie qu’il n’y aura bientôt plus d’autres chargeurs sur le marché que le chargeur USB Type-C.

chargeur type-c

Dans le domaine de la haute technologie, la Commission européenne a introduit une législation pionnière.

Celle-ci a eu lieu le 23 septembre 2022. Elle veut introduire un chargeur universel commun à tous les États membres.

Adoptée en plénière, cette législation a recueilli 602 voix pour, 13 contre et quelques jours plus tard, 8 abstentions.

Les avantages du chargeur de type C

Le chargeur universel présente une grande qualité de charge et de transfert de données.

En outre, il présente plusieurs avantages non négligeables. Le premier avantage majeur est que les consommateurs pourront bientôt charger tous leurs appareils électroniques avec un seul chargeur.

Cela permettra de gagner de la place dans les tiroirs, car il n’y aura plus besoin de plusieurs chargeurs.

L’environnement en bénéficiera également. Selon les chiffres du Parlement européen, les chargeurs mis au rebut représentent 11 000 tonnes de déchets électroniques par an. C’est une quantité considérable.

Il faut savoir que la production de ces chargeurs a un coût environnemental très élevé. Il s’agit donc d’une autre solution écologique à la crise climatique qui sévit actuellement. Cette législation permettra également aux consommateurs de faire des économies.

Ils pourront moins puiser dans leur porte-monnaie pour acheter des chargeurs. En effet, le Parlement européen estime que les consommateurs pourront économiser jusqu’à 250 millions d’euros par an. Un autre avantage est qu’elle donnera aux consommateurs plus de liberté dans leurs achats.

Ils pourront acheter un nouveau chargeur avec leur nouvel appareil électronique, ou non. Grâce à cette décision, il n’y aura plus d’effet de verrouillage.

Il s’agit d’une dépendance technologique des consommateurs vis-à-vis des fabricants d’appareils électroniques. Ces derniers ont tendance à proposer un type de chargeur spécifique pour leurs produits.

Les marques qui ne s’y conforment pas risquent des sanctions

Quelle que soit la marque de l’appareil, le chargeur universel concernera principalement :

  • Les téléphones portables et les tablettes
  • Les souris et claviers
  • Appareils photo numériques
  • Casques, écouteurs et haut-parleurs
  • Consoles de jeux vidéo portables
  • Lecteurs numériques
  • Dispositifs GPS

Cette obligation concernera également les ordinateurs portables à partir du printemps 2026. Les seules qui échappent à cette loi sont les montres connectées.

Elles sont trop compactes, semble-t-il. Que va-t-il se passer pour les marques qui refusent de se conformer à cette nouvelle norme ? Elles risquent des sanctions financières pour non-conformité.

Elles peuvent même être confrontées à une suspension de la commercialisation de leurs produits, jugés inadaptés.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Hespress Français (@hespressfr)

Une fois la nouvelle loi approuvée, les États membres de l’UE auront 12 mois pour la transposer en droit national. Ils disposeront ensuite de 12 mois supplémentaires pour la mettre en œuvre.

Il convient de noter que ces nouvelles règles ne s’appliqueront qu’aux produits mis sur le marché européen après la date d’application.

Par ailleurs, de nouvelles discussions pourraient avoir lieu sur la normalisation des technologies de recharge sans fil. Ces technologies sont désormais en plein essor.

L’iPhone contraint de suivre de nouvelles règles

La décision de l’Union européenne est inévitable pour l’iPhone. Elle n’est évidemment pas du goût d’Apple.

Greg Joswiak, le patron du marketing d’Apple, s’est exprimé à ce sujet. Le Wall Street Journal a organisé une petite conférence à laquelle Joswiak était invité.

Ce dernier cédera donc la place à Lightning sur les iPhone, mais il n’a pas précisé jusqu’à quel modèle.

En tout cas, Bruxelles a été clair sur le sujet : tous les smartphones devront passer par ce processus à l’automne 2024, essentiellement Apple.

Greg Joswiak a toutefois expliqué qu’il aurait préféré que les gouvernements indiquent la voie à suivre plutôt que d’imposer des lois.

Le patron du marketing d’Apple préfère l’approche consistant à apporter un changement à l’adaptateur électrique.

Et ce, sans toucher au câble lui-même. L’adaptateur d’alimentation est désormais doté d’une prise USB Type-C chez Apple.

Cependant, avec ce calendrier imposé, il y a de fortes chances que nous voyions l’USB-C sur l’iPhone dès l’année prochaine.

Nous n’aurons donc pas à attendre deux ans. Et ce, même si Lightning fait très bien son travail, semble-t-il. La majorité des gens utilisent ce câble pour charger leur téléphone.

USB-C ou USB Type-C : quelle est sa particularité ?

L’USB-C ou USB Type-C est une norme pour le connecteur du câble. Ce chargeur n’a pas le même format que le connecteur microUSB précédemment connu. Celui-ci se trouvait sur de nombreux smartphones Android.

Toutefois, il s’agit uniquement d’une question de design et non de propriétés techniques. Un USB Type-C peut donc être un USB 2.0 ou 3.1.

Cependant, ce connecteur aura toujours le format arrondi. Ce connecteur est réversible. Il s’agit de sa principale caractéristique physique.

chargeur

C’est une caractéristique très pratique car elle permet de charger un appareil dans les deux sens.

Les deux extrémités du câble doivent également être similaires. Il serait ainsi possible d’ignorer le sens de la connexion. Notez que l’USB-C possède un connecteur épais de 2,4 mm.

Cela profite aux fabricants qui veulent concevoir des produits toujours plus fins. Le connecteur est également compatible avec les prototypes DisplayPort, Thunderbolt, USB Micro-B, USB Type-A et USB Type-B. Il peut, en théorie, remplacer toutes ces technologies. En théorie, il peut remplacer tous ces protocoles et ports.