Ce retraité se venge sur les démarcheurs téléphoniques avec une stratégie incroyable !

Le retraité doit répondre à tous ces appels et parfois il tombe sur des démarcheurs, mais il sait ce qu'il a à faire.

Le retraité dont nous parlons aujourd’hui, Georges Briand, préfère jouer le jeu du démarchage… en faisant perdre du temps à la personne qui se trouve à l’autre bout du fil.

Une technique chronophage (il est plus facile de raccrocher immédiatement) mais hilarante pour tous ceux qui en sont témoins.

Un retraité trouve la technique parfaite contre le démarchage téléphonique

Ce retraité qui habite près de Dinard (Ille-et-Vilaine) n’a d’autre choix que de répondre à tous les appels qu’il reçoit. Tout simplement parce qu’il n’a pas d’adresse e-mail ni de téléphone portable.

Alors quand son téléphone fixe sonne, il répond, car cela peut être important pour le retraité. Mais parfois, pour ne pas dire souvent, c’est un appelant froid qui est à l’autre bout du fil. Et plus souvent encore, ce sont des escrocs qui pensent avoir trouvé la proie idéale.

Au lieu de s’agacer d’être en contact avec des démarcheurs tous les jours (depuis mai 2019, il a compté 1 700 appels !), il préfère s’en amuser.

Le retraité donne un exemple pour expliquer comment il s’y prend. Lorsqu’un arnaqueur le contacte pour lui proposer une formation CPF, il se fait passer pour un dealer.

retraité stratégie

J’ai répondu que j’étais intéressé à faire une formation, que j’étais un vendeur… Que je traversais l’Espagne jusqu’à Algesiras et que j’allais ensuite à Marakech pour acheter.

Que je vendais de la drogue. Alors bien sûr, c’est raccroché. C’est le but de ce retraité, faire en sorte que ce soit la personne à l’autre bout du fil qui raccroche.

Il n’hésite pas à faire quelques petites blagues. Par exemple, lorsqu’il prétend que l’entreprise de son interlocuteur l’a déjà appelé. Il dit qu’il a parlé à une femme appelée Sarah. Sarah Croche… (raccrochez pour ceux qui ne l’ont pas).

Un retraité menacé à cause de ses blagues

Si tout le monde s’accorde à dire que la technique de ce retraité est drôle et inoffensive, elle ne passe pas toujours bien. À certaines occasions, les appelants offensés n’hésitent pas à l’insulter, voire à le menacer.

Ils lui disent qu’ils savent où il habite. Cela ne l’empêche pas de continuer à se moquer des escrocs au téléphone.

Mais ce courageux retraité ne se soucie pas de ces menaces. Pourquoi continue-t-il ? Parce que lorsqu’il est au téléphone, il garde son interlocuteur occupé pendant de longues minutes.


Ainsi, les autres personnes n’ont pas à être dérangées. Mais surtout, le retraité veut faire la différence en partageant son expérience. Pour que le cold calling change enfin.

Ainsi, il a envoyé la liste de tous les numéros qu’il a identifiés depuis mai 2019 au député de Saint-Malo, Jean-Luc Bourgeaux. Son souhait ? Que son expérience soit ajoutée au dossier de la proposition de loi qui vise à mieux encadrer le démarchage téléphonique. Le sujet sera débattu à l’Assemblée le 6 octobre prochain.

Une réforme majeure à partir du 1er janvier 2023

À partir du 1er janvier 2023, le démarchage téléphonique risque d’être moins efficace pour les entreprises. C’est ce que révèle le Huffington Post. À partir de cette date, les plateformes commerciales ne pourront tout simplement plus utiliser les numéros de téléphone qui commencent par 07.

retraité démarcheurs
Désormais, ces numéros seront exclusivement réservés aux services de communication interpersonnelle. En d’autres termes, à des personnes réelles.

C’est une bonne nouvelle, car les utilisateurs ne pouvaient pas faire la différence entre le numéro d’une personne et celui d’une plateforme. À partir de janvier 2023, ce sera possible sans avoir à décrocher le téléphone.

Cette mesure est mise en place pour renforcer la protection des utilisateurs afin qu’ils puissent facilement distinguer les fraudes et les abus des véritables appels commerciaux.

retraité
Il s’agit également d’un moyen simple de lutter contre le démarchage téléphonique. Puisque les utilisateurs seront en mesure d’identifier directement le numéro, ils décideront s’ils veulent ou non prendre l’appel. Des numéros seront réservés à ces interactions, comme le 09.