Caroline Ingalls de La Petite Maison dans la prairie a eu 80 ans, voici à quoi elle ressemble maintenant !

L'actrice qui jouait Caroline Ingalls dans La Petite Maison dans la Prairie a fêté son 80e anniversaire. Nous la découvrons en images.

Vous ne connaissez peut-être pas son nom, mais vous avez vu son visage à de nombreuses reprises à la télévision. Karen Grassle est l’actrice qui a joué le rôle principal de Caroline Ingalls dans La Petite Maison dans la Prairie. Elle a eu 80 ans cette année et nous vous montrons à quoi elle ressemble.

La Petite Maison dans la Prairie est une série télévisée emblématique de la fin des années 1970 et du début des années 1980, au même titre que Dallas et Columbo. Pendant neuf saisons, elle a suivi la vie d’une famille de pionniers américains venus s’installer dans le Minnesota au 19ème siècle. On suit les aventures de Caroline et Charles Ingalls et de leurs trois filles, Mary, Laura et Carrie.

Karen Grassle jeune

LE PROGRAMME A FAILLI ÊTRE ARRÊTÉ APRÈS DEUX SAISONS

Le programme est une adaptation des romans du même nom, écrits par Laura Ingalls Wilder. Il s’adresse à un large public et le ton est généralement bon enfant. On y apprend aussi à connaître les autres habitants du petit village de Walnut Grove. La série n’a pas connu un succès immédiat et a failli être annulée après deux saisons, faute d’audience. Mais elle est devenue un monument de la télévision américaine et a été diffusée dans le monde entier.

CAROLINE INGALLS LUI A DONNÉ UNE RENOMMÉE MONDIALE

En France, depuis plus de 40 ans, l’un des 205 épisodes est régulièrement rejoué sur les écrans. Parmi les personnages les plus importants, la mère de famille, Caroline Ingalls, était interprétée par une actrice californienne, Karen Grassle, qui a eu 80 ans cette année. Ce rôle lui a valu une renommée mondiale.

Après avoir étudié à l’université de Californie, elle a poursuivi ses études en Angleterre où elle a rejoint la Royal Academy of Dramatic Art. Elle apparaît dans plusieurs spectacles et en 1974, elle postule pour le rôle de Caroline Ingalls. La jeune femme a 32 ans et cela change sa vie.

La Petite Maison dans la prairie

La Petite Maison dans la Prairie, une série culte

Le programme a failli être arrêté après deux saisons

Le programme est une adaptation des romans du même nom, écrits par Laura Ingalls Wilder. Il s’adresse à un large public et le ton est généralement bon enfant. Nous faisons également la connaissance des autres habitants du petit village de Walnut Grove.

Le succès n’a pas été immédiat et la série a failli être annulée après deux saisons en raison d’une audience insuffisante. Mais elle est devenue une référence de la télévision américaine et a été diffusée dans le monde entier.

80 ans

Karen Grassle a eu 80 ans cette année

En France, depuis plus de 40 ans, l’un des 205 épisodes est encore régulièrement vu sur les écrans. Parmi les personnages les plus importants, la mère de famille, Caroline Ingalls, était interprétée par une actrice californienne, Karen Grassle, qui a eu 80 ans cette année. Ce rôle lui a apporté une renommée mondiale.

Caroline Ingalls de La Petite Maison dans la prairie

Un rôle qui va changer sa vie

Après avoir étudié à l’université de Californie, elle poursuit ses études en Angleterre où elle intègre la Royal Academy of Dramatic Art. Elle apparaît dans plusieurs spectacles et en 1974, elle postule pour le rôle de Caroline Ingalls. La jeune femme a 32 ans et ce rôle va changer sa vie.

Karen Grassle a fêté ses 80 ans

Caroline Ingalls, le rôle d’une vie

Elle incarne la mère de famille pendant huit ans, jusqu’en 1982, et la série s’achève en 1983. Bien qu’elle n’ait plus à se soucier de ses finances, elle reste active et revient à ses premières amours. L’actrice remonte sur les planches à Broadway et on la voit régulièrement au théâtre.

série culte

Son dernier film est sorti l’année dernière

À 80 ans, sa carrière est loin d’être terminée et elle le prouve. Son dernier film, Not to forget, est sorti l’année dernière. Il raconte l’histoire d’une grand-mère atteinte de la maladie d’Alzheimer. Quant aux téléspectateurs, ils sont loin d’avoir oublié la mère de la famille Ingalls et sa « Petite maison dans la prairie ».