Quelles sont les conséquences d’une réservation de restaurant non honorée cet été ?

L'industrie de la restauration connaît un phénomène préoccupant et croissant, connu sous le nom de "no-show". Il s'agit de cas où une réservation est faite, mais le client ne se présente pas sans préavis. Cette situation est d'autant plus exaspérante pour les restaurateurs qu'elle a un impact direct sur leur chiffre d'affaires.

Afficher Masquer le sommaire

Sanctions en cas de réservation non honorée au restaurant : ce que vous devez savoir !

L’émergence du « no-show » dans le secteur de la restauration

En effet, ils achètent les produits à l’avance et paient leur personnel en prévision de l’arrivée des clients. La hausse des réservations non honorées, particulièrement en été, est source d’inquiétude pour ces professionnels. En 2022, plus de 100 propriétaires de restaurants à travers la France ont signé une tribune pour dénoncer ces comportements.

Justine Passerini, restauratrice du XIIᵉ arrondissement de Paris, a partagé avec Libération sa frustration face à ce phénomène qu’elle attribue à l’augmentation des réservations par Internet. Selon elle, cela « anonymise un peu les choses », permettant aux clients de ne pas honorer leurs réservations sans craindre de conséquences.

Des mesures pour contrer les réservations non honorées

Face à ce défi croissant, les restaurateurs cherchent des solutions. Parmi les plus courantes figurent l’empreinte bancaire et le prépaiement. L’empreinte bancaire implique que le client renseigne son numéro de carte bancaire sur une plateforme sécurisée et accepte d’être débité d’un montant déterminé à l’avance en cas de non-présentation. Quant au prépaiement, il oblige le client à régler une partie du repas à l’avance.

A Lire aussi :   Lina disparue en Alsace : des ossements découverts sur la scène de recherche !

Certaines mesures vont encore plus loin. Par exemple, des établissements ont limité les horaires et les jours de réservation en ligne, et ont instauré une limite de couverts. De plus, certains restaurants n’hésitent pas à facturer les « chaises vides », c’est-à-dire à faire payer les clients pour chaque couvert réservé et non honoré. Ce type de mesure est particulièrement en vigueur pour les grandes tablées, où la non-présentation peut avoir des conséquences financières importantes pour l’établissement.

L’évolution de la politique de réservation

Face à l’ampleur du phénomène de « no-show », les restaurateurs se voient contraints d’adapter leur politique de réservation. Certains établissements exigent désormais un acompte pour les réservations de grandes tablées, tandis que d’autres facturent les couverts réservés et non honorés. Un restaurateur à Coren dans le Cantal a même déclaré à La Montagne qu’il facturait les chaises vides pour chaque couvert réservé et non honoré.

Il est important de noter que ces pratiques, bien qu’elles puissent sembler sévères, sont avant tout destinées à protéger les restaurants contre les pertes financières. Les réservations non honorées peuvent en effet représenter un manque à gagner important pour ces établissements, qui doivent néanmoins faire face à leurs frais fixes, comme l’achat de produits frais et le salaire du personnel.

A Lire aussi :   La fin de vie maîtrisée : L'essentiel sur les directives anticipées

Une prise de conscience nécessaire

La lutte contre le « no-show » nécessite une prise de conscience collective. Il est crucial que les clients comprennent les conséquences de leurs réservations non honorées. Chaque table réservée représente une table qui ne peut être attribuée à un autre client potentiel. De plus, les produits commandés en vue de ces réservations sont souvent gaspillés si les clients ne se présentent pas.

réservation

Il est donc important que chacun se responsabilise et honore ses engagements. Si un imprévu survient, il suffit d’un simple appel pour annuler la réservation. Cela permet au restaurant de réorganiser sa salle et d’éviter le gaspillage.

Une profession en quête de solutions

Pour conclure, le secteur de la restauration cherche activement à trouver des solutions pour lutter contre le phénomène de « no-show ». Les restaurateurs se voient contraints d’instaurer de nouvelles politiques, telles que l’empreinte bancaire, le prépaiement ou encore la facturation des chaises vides.

Cependant, le « no-show » n’est pas une fatalité. Un simple geste de courtoisie, comme l’annulation d’une résa que l’on sait ne pas pouvoir honorer, peut aider à atténuer ce problème. Les clients ont aussi leur rôle à jouer pour faire de la réservation au restaurant une expérience positive pour tous.

A Lire aussi :   L'aide de la CAF : Chèques vacances retraités, qui sont les éligibles ?

En résumé, la prochaine fois que vous faites une réservation, n’oubliez pas que votre place est précieuse. Ne pas honorer une réservation peut avoir de réelles conséquences pour le restaurant. Alors, la prochaine fois que vous réservez une table, souvenez-vous : votre réservation est un engagement, faites en sorte de le respecter.

C'est Maman Qui La Fait est un média indépendant. Montrez votre soutien en nous ajoutant à vos favoris sur Google Actualités :

Vous êtes ici : Accueil » Actualités » Quelles sont les conséquences d’une réservation de restaurant non honorée cet été ?