6 aides et primes prévues pour Novembre ! La grande nouvelle pour les Français.

Aide ! Maintien du bouclier tarifaire sur le gaz et l'électricité, réductions d'impôts, primes, priorité donnée à l'emploi, chèques énergie.

Maintien du bouclier tarifaire sur le gaz et l’électricité, baisses d’impôts, primes, priorité donnée à l’emploi, chèque énergie, revalorisations… L’état fournis de l’aide aux Français.

C’est ce que nous retenons du projet de loi de finances pour 2023 que Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique, et Gabriel Attal, ministre délégué chargé des Comptes publics ont présenté lundi 26 septembre afin de fournir de l’aide aux Français.

Ce mercredi 19 octobre, Elisabeth Borne a utilisé l’article 49.3 de la constitution pour valider la première partie de ce projet de budget à l’Assemblée nationale.

aide prime

Le projet de loi de finances 2023 a été définitivement validé lors du dernier Conseil des ministres qui s’est tenu le mercredi 26 octobre au Palais d’Iavoloha. Il doit être soumis au Parlement avant le 30 octobre, conformément à la loi.

Ainsi, dans ce projet, les modalités des différentes aides pour les Français dans le besoin ont été modifiées. Chèque énergie, prime Macron, APL, bonus écologique etc… Voici les dates importantes du mois de novembre.

Validation du projet de loi de finances 2023

Le projet de loi de finances a été définitivement validé le mercredi 26 octobre. Le gouvernement d’Elisabeth Borne a fait adopter ce projet de loi le 26 septembre 2022, en utilisant l’article 49.3 de la Constitution.

Au total, 117 amendements ont été retenus, dont la plupart sont issus de la majorité présidentielle. Parmi eux, l’augmentation du plafond du crédit d’impôt pour la garde d’enfants…

Le maintien de la demi-part fiscale pour les veuves et veufs d’anciens combattants… Ou encore le maintien de la réduction de la TVA à 5,5% sur les produits indispensables à la gestion du Covid-19.

Alors que la majorité des Français continuent de voir leur pouvoir d’achat s’effondrer, le gouvernement a proposé plusieurs mesures pour tenter de le relancer. Cela avait déjà eu lieu dans le cadre du projet de loi sur le pouvoir d’achat du 16 août 2022.

L’État soutient activement les ménages en proie à l’inflation

Pour la deuxième fois en quinze jours, le président de la République Emmanuel Macron était l’invité ce mercredi 26 octobre de L’Évènement, la nouvelle émission politique de France 2 animée par Caroline Roux à partir de 20h30.

Au cours de cette interview, le chef de l’État a dû expliquer le déroulement de son quinquennat. Le président de la République a ainsi assuré que le gouvernement continuerait à aider les ménages afin de lutter contre l’inflation.

Là où il aurait dû y avoir une augmentation de 100% des prix de l’électricité et du gaz, elle sera de 15%. L’État prendra sa part et continuera à le faire en 2023, a déclaré le président.

Ce dernier a également annoncé des aides ciblées pour la hausse des prix du carburant pour les gros rouleurs et les petites entreprises.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Le Vif (@levif.be)

Concernant l’augmentation des salaires réclamée par la gauche, le président de la République a refusé l’idée de réindexer les salaires sur l’inflation. Ainsi, il a déclaré qu’il privilégiait les primes à une augmentation généralisée des salaires.

Si on ne réforme pas aujourd’hui, il y a deux autres moyens de financement. Soit vous augmentez les cotisations de retraite des travailleurs ; c’est autant de pouvoir d’achat en moins.

Une autre façon est de baisser les pensions ; c’est insupportable pour nos retraités, a assuré le chef de l’Etat.

De nombreuses dates importantes sont à retenir pour ce mois de novembre pour de nombreux ménages français. Voici les dates clés à retenir pour les mois à venir et parmi elles, la date de l’envoi du chèque énergie.

Le chèque énergie

Le chèque énergie, une aide au paiement des dépenses d’énergie, remplace les tarifs sociaux qui ont été supprimés en 2018 : Tarif de Première Nécessité (TPN) pour l’électricité et Tarif Spécial de Solidarité (TSS) pour le gaz naturel.

Ce chèque énergie peut être utilisé pour payer une facture d’énergie pour le logement (électricité, gaz naturel, gaz en citerne, fioul, bois, etc.) ou un loyer pour un logement conventionné.

Le chèque énergie peut également être utilisé pour payer des travaux de rénovation énergétique dans le logement. Les fournisseurs et distributeurs d’énergie sont également tenus de l’accepter comme moyen de paiement.

Le chèque énergie est soumis à des conditions de ressources. Les ménages éligibles reçoivent automatiquement leur chèque énergie en avril.

Si vous avez demandé que le chèque soit automatiquement déduit de vos factures d’énergie, vous êtes également informé de sa transmission à votre fournisseur.

Une aide de 100 à 200 euros

Si vous êtes éligible, vous recevrez automatiquement votre chèque énergie, à votre nom, par courrier à votre domicile. Veuillez noter que vous le recevrez à la dernière adresse que vous avez indiquée aux autorités fiscales.

A partir du mois de novembre, deux chèques supplémentaires viendront s’ajouter au chèque énergie classique payé au printemps dernier.

L’un d’eux sera destiné aux ménages qui se chauffent au fioul et aura une valeur comprise entre 100 et 200 euros. Le second sera versé aux 40 % des ménages les plus modestes avant la fin de l’année.

Pour les bénéficiaires qui n’ont pas reçu le chèque énergie classique, ils devront s’inscrire au guichet en ligne à partir du 8 novembre.

La prime de partage de la valeur, dite prime Macron

Rebaptisée prime de partage de la valeur par le gouvernement d’Elisabeth Borne, cette aide est reconduite pour 2022, 2023 et même 2024 (mais avec d’autres conditions).

Son montant maximal est désormais de 3 000 euros pour 2022 et 2023. Ainsi, les entreprises qui ont mis en place un accord d’intéressement peuvent recevoir jusqu’à 6 000 euros.

Revalorisation des APL, ALF et ASL

APL ou aide personnalisée au logement

Les aides personnalisées au logement ont été revalorisées de 3,5 %. Un versement rétroactif de la CAF a débuté le 1er juillet 2022.

ALF ou allocation de logement familiale

Comme l’APL, l’Allocation de Logement Familial a été augmentée de 3,5%. Un versement rétroactif a débuté le 1er juillet 2022.

ALS ou allocation de logement sociale

L’allocation de logement social a également été augmentée de 3,5 %. Cette aide a été versée rétroactivement à partir du 1er juillet 2022.

Remise sur le carburant

La réduction de 30 centimes sur le carburant à la pompe prendra fin le 15 novembre.

aide

À partir du 16 novembre, la remise sera réduite à 10 cents par litre jusqu’au 31 décembre, date à laquelle elle prendra fin définitivement. Le chèque énergie restera en place.

Allocation exceptionnelle de rentrée scolaire, aide aux bénéficiaires de la prime d’activité.

Elle s’élève à 28 euros plus 14 euros par enfant à charge. Cette allocation exceptionnelle de rentrée scolaire sera versée aux bénéficiaires de la prime d’activité du 15 au 18 novembre. Après cette date, l’Etat supprimera cette aide.