5 bons conseils pour assurer la protection de vos objets de valeur de nos jours.

Ces 5 conseils vous aideront à évaluer la valeur de vos objets, à assurer leur protection et à éviter les mauvaises surprises en cas de sinistre ou de vol.

Avant même de vérifier si votre contrat d’assurance habitation couvre vos objets de valeur, il est essentiel d’en faire l’inventaire. Cette liste détaillée vous permettra d’identifier vos objets et d’estimer leur valeur.

Conservez vos factures et n’hésitez pas à prendre des photos de vos biens. En cas de sinistre, elles feront gagner du temps aux experts et faciliteront l’enquête de police en cas de vol.

objet de valeur

Certains objets (œuvres d’art, bijoux ou livres anciens, par exemple) devront peut-être être authentifiés par un expert pour confirmer leur valeur réelle.

Sur la base de cet inventaire, vous pourrez vérifier si votre contrat d’assurance habitation couvre vos objets à leur juste valeur.

Lire votre contrat d’assurance

Normalement, vos objets de valeur devraient être couverts par votre contrat d’assurance, mais vous devez savoir que la couverture n’est pas automatique. D’où l’importance de lire attentivement votre contrat.

Aujourd’hui, la plupart des compagnies d’assurance modernes offrent à leurs membres un service en ligne performant, comme le fait par exemple Lemonade. Il leur permet, entre autres, de lire leurs contrats sans avoir à les chercher dans leurs boîtes d’archives !

Il est donc essentiel de lire attentivement votre contrat et de contacter votre assureur si vous avez des doutes.

Certaines offres excluent les objets de valeur et il arrive que les limites de garantie ne soient pas calculées sur la valeur réelle des biens.

La lecture détaillée de votre contrat est également un moyen de vérifier qu’il n’y a pas d’écart entre la valeur des biens et le capital garanti par le contrat en cas de sinistre.

Dans ce cas, votre courtier peut vous conseiller de revoir la limite de couverture et de déterminer avec lui le bon mode de souscription.

Valeur déclarée ou valeur agréée

Il existe deux types de souscription. La première, dite valeur déclarée, est celle du preneur d’assurance qui a estimé lui-même la valeur de ses biens.

Il devra en apporter la preuve en cas de sinistre ou de vol, au moyen de factures ou autres justificatifs qu’il aura conservés en lieu sûr.

La seconde, dite valeur agréée, se base sur l’estimation d’un expert qui donnera une valeur officielle à vos biens.

C’est sur la base de cette estimation que l’assureur calculera son plafond de garantie et c’est peut-être cette estimation qui vous permettra de découvrir que vous avez des trésors sans le savoir !

Vérifiez les exclusions de garantie

C’est un autre point important à vérifier auprès de votre assureur. En effet, chaque compagnie a ses propres exclusions de garanties qu’il est important de connaître afin d’éviter les mauvaises surprises et éventuellement de mettre à jour les termes de votre contrat.

En effet, certains courtiers ne couvrent pas les objets de valeur dans une résidence secondaire.

D’autres refusent d’assurer vos biens si vous partez en vacances avec eux, si vous quittez votre domicile trop longtemps ou si vous les prêtez à un tiers qui n’est pas couvert par sa propre compagnie d’assurance.

Enfin, le non-respect des exigences de votre assureur en matière de sécurité peut également être un facteur déterminant pour l’indemnisation en cas de sinistre.

Répondre à des exigences spécifiques

S’il est important d’évaluer équitablement vos biens, il est tout aussi important d’évaluer la sécurité de votre habitation au niveau que vous avez déclaré.

En fonction de la valeur de vos biens, la compagnie d’assurance sera en droit de demander des niveaux de sécurité plus élevés.

Ceux-ci vous couvriront en cas de sinistre : un coffre-fort pour les bijoux, une porte blindée ou des points de fermeture supplémentaires, un système de télésurveillance efficace, etc.

 

valeur

Sans ces éléments particuliers, l’assureur sera en droit de ne pas vous indemniser si vous ne suivez pas ses recommandations.

Vous l’aurez compris, souscrire une assurance habitation si vous possédez des objets de valeur demande une certaine attention.

Cela implique d’être très vigilant dans la lecture de votre contrat, d’être juste dans l’évaluation de vos biens et de ne pas hésiter à faire appel à votre assureur pour vérifier avec lui que la sécurité de vos objets de valeur est garantie et qu’ils sont protégés par votre contrat.

Car bien souvent, à cette valeur marchande, s’ajoute une valeur sentimentale qui rend ces objets encore plus précieux.