3 aides pouvant aller jusqu’à 200 euros pour réduire vos factures d’énergie !

À l'heure où nous traversons une crise énergétique inquiétante, il existe un certain nombre de mesures qui peuvent vous aider à réduire vos factures d'énergie.

Les prix ont augmenté dans les supermarchés, dans les stations-service, mais aussi sur nos factures d’énergie.

Alors que l’hiver 2022 n’est pas encore arrivé, beaucoup de personnes s’inquiètent de dépenser trop d’argent en gaz et en électricité. Mais dans ce contexte tendu, il existe plusieurs solutions pour limiter les dégâts.

Factures d’énergie : Le gouvernement français maintient la remise sur le carburant

factures électricité

La plupart des salariés se rendent au travail en voiture. L’essence et le diesel restent donc des dépenses importantes. En effet, les prix à la pompe n’ont cessé d’augmenter ces derniers mois.

Dans ce contexte, les grandes entreprises comme Esso ou TotalEnergies ont pu réaliser d’importants bénéfices.

Mais alors que les factures énergétiques pèsent sur le budget des gens, le climat social connaît de grands bouleversements.

Ainsi, les employés des raffineries ont décidé de se mettre en grève. Et ce mouvement a eu un impact très concret sur les prix des pompes à essence. La pénurie de carburant a commencé à se propager en France.

Cette situation désolante a fait grimper les prix à plus de 2 euros le litre en région parisienne. Contraints d’affronter de longues files d’attente pour faire le plein, les automobilistes ont vu leur facture énergétique s’envoler.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Louis Rifaut (@louis.rifaut)

Dans ce contexte très difficile, l’État a annoncé que la remise, déjà en vigueur sur le prix de l’essence et du diesel, serait prolongée. Selon le Premier ministre Elisabeth Borne, cette mesure durera jusqu’à la mi-novembre.

Actuellement fixée à 30 centimes par litre, la réduction tombera ensuite à 10 centimes. Cette mesure permettra de réduire la facture énergétique des automobilistes.

Il faut également rappeler que la société TotalEnergie a voulu faire un geste en faveur des Français. Elle applique elle aussi une réduction de 20 centimes par litre de carburant.

Là encore, cette opération a été prolongée. Le rabais accordé par l’entreprise passera donc lui aussi à 10 centimes. De quoi dégonfler la facture énergétique de ceux qui parcourent beaucoup de kilomètres.

Enfin, le gouvernement a également instauré une prime au carburant. Cette mesure a pour but d’aider les travailleurs qui effectuent de longs trajets entre leur domicile et leur lieu de travail.

Le bouclier tarifaire se réduit, le chèque énergie exceptionnel arrive

Pour l’instant, les Français ont bénéficié du bouclier tarifaire mis en place par l’exécutif.

Mais ce système ne peut pas durer éternellement. Ainsi, Elisabeth Borne a indiqué que ce système prendrait fin d’ici 2023. Dans ces conditions, nos factures énergétiques risquent de bondir !

Pour contrer cette hausse des prix du gaz et de l’électricité, le gouvernement va proposer un chèque énergie exceptionnel.

Lancé en 2018, cette aide permet aux ménages à faibles revenus de payer une partie de leurs factures d’énergie.

Cependant, dans les prochains mois, le nombre de citoyens concernés par ce chèque énergie va augmenter.

Ainsi, 12 millions de ménages vont recevoir ce chèque énergie, dont le montant peut varier entre 100 et 200 euros.

A l’heure où les Français se serrent la ceinture depuis des mois, cette aide s’avérera très utile cet hiver.

Il faut également rappeler que cette aide peut également varier en fonction de votre département de résidence.

En effet, en raison d’un climat plus froid, les habitants de la Moselle ou des Ardennes paient des factures énergétiques élevées en hiver. Le montant des chèques énergie peut donc être plus élevé dans certaines régions.

Factures d’énergie : le chèque énergie pour soulager les Français

Si le prix du fioul n’a jamais cessé d’augmenter ces dernières années, certains ménages en dépendent encore pour se chauffer. Là encore, l’État a prévu d’agir pour préserver le pouvoir d’achat de ces citoyens.

En effet, le prix du fioul reste en dehors du bouclier tarifaire en vigueur pour le gaz. En conséquence, les factures énergétiques ont fortement augmenté pour ceux qui le consomment.

Le 8 novembre prochain, les ménages concernés pourront bénéficier d’une aide de 100 à 200 euros pour faire face à leurs dépenses.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Green Planet (@greenplanet.france)

Le chèque fioul vise environ 1,5 million de foyers en France, sachant que 2,8 millions utilisent cette énergie. Bien entendu, le montant de cette aide peut varier en fonction des revenus individuels.

Cependant, la composition du foyer (adultes, enfants à charge) va également jouer un rôle dans ce calcul.

Cette mesure représente une aide précieuse face à la flambée des factures énergétiques. Le ministre des Comptes publics, Gabriel Attal, a donné plusieurs précisions sur le chèque-carburant.

Il peut être demandé sur le site chequeenergie.gouv.fr où un simulateur permettra de savoir qui est éligible.

Si nécessaire, cette aide pourra également être utilisée pour payer l’électricité, et restera valable un an.

La sobriété énergétique à l’ordre du jour

Les causes qui ont conduit à la crise actuelle restent multiples. Entre les conflits internationaux et la question climatique, la hausse de nos factures énergétiques est annoncée depuis un certain temps.

Déjà cet été, Emmanuel Macron avait évoqué la fin de l’abondance. Depuis quelques semaines, le ministre de la Transition énergétique écume les écrans de télévision pour parler de sobriété énergétique.

Du côté des entreprises, E. Leclerc a indiqué cet été que les magasins de l’enseigne allaient réduire leur consommation d’électricité.

Pour limiter le montant de nos factures énergétiques, on connaît désormais plusieurs astuces. L’agence pour la transition énergétique, ou ADEME, a rassemblé sur son site internet un certain nombre de conseils pour consommer moins au quotidien.
factures

Pour préserver notre budget, chaque geste compte. Nos habitudes restent le meilleur moyen de faire des économies, en évitant de gaspiller nos ressources.

Cela peut se faire en achetant des appareils qui consomment moins d’énergie, ou en éteignant les téléviseurs et les chargeurs la nuit.

Les factures d’énergie dépendent aussi fortement du chauffage ! Là encore, il existe des moyens de limiter vos dépenses.

Les pouvoirs publics vous aident également si vous souhaitez réaliser des travaux d’isolation. Vous pouvez aussi équiper votre logement de manière durable.

Cette mesure, MaPrimRénov’, permet de financer de nouvelles installations. Les propriétaires, bailleurs et collectivités peuvent ainsi réduire leur impact sur l’environnement.

En fonction des revenus, cette aide peut s’élever à plusieurs milliers d’euros. Il s’agit d’une politique incitative pour vous aider à réduire définitivement vos factures d’énergie !