Voici les 6 arnaques qui sévissent en novembre en France ! Méfiez-vous.

Les arnaques sont de plus en plus nombreuses sur le territoire français. Il est important de les connaître pour ne pas tomber dans le piège.

Comme vous le savez probablement, le nombre d’arnaque est en augmentation en France. Il n’y a pas de vacances pour les escrocs. Que ce soit par e-mail ou par SMS, il est important d’en être conscient afin de ne pas tomber dans leur piège.

Cependant, avec leur forme avancée, il est de plus en plus difficile de les éviter. De plus, les arnaqueurs s’adaptent à la saisonnalité pour mieux vous prendre dans leur filet.

arnaque en ligne

Ainsi, sans surprise, de nouvelles arnaques ont circulé en France ces derniers jours, tant par e-mail que par SMS. Évidemment, les grands classiques ne se démodent jamais.

Cependant, les nouveautés de cette année et depuis la pandémie mondiale sont encore à signaler. A l’approche du Black Friday et de Noël, il est important de se méfier des messages frauduleux, qui risquent de se multiplier. Nous vous expliquons tout ici !

Comment reconnaître le spam ?

Malgré les nombreuses alertes lancées par les autorités françaises et les médias, il est toujours possible d’identifier les spams. Les arnaques par SMS continuent de faire des victimes.

Comme vous le savez sans doute déjà, le site 33 700 recense tous les éléments à connaître. Ceci afin de savoir comment éviter de tomber dans les différents pièges. Tout d’abord, il faut savoir qu’il existe quatre éléments clés qui permettent de reconnaître un SMS frauduleux.

Tout d’abord, vous devez examiner l’objet du message. S’il vous invite à appeler un numéro de téléphone payant commençant par 08 ou 4 chiffres commençant par 3, ou s’il vous invite à envoyer un SMS à un numéro de téléphone payant ou à cliquer sur un lien Internet.

Ensuite, regardez la raison de l’appel. Il peut s’agir d’une urgence, d’un colis en attente de livraison, d’une promesse de gain… Même si vous avez des doutes, vous pensez que vous avez plus à perdre en ne composant pas le numéro qu’en le faisant.

Alors il vaut la peine de regarder le numéro de providence. La majorité des arnaques par SMS proviennent de numéros de téléphone mobile.

Enfin, faites confiance. Ils se font passer pour des entreprises connues, votre opérateur et parfois même pour des entreprises de service public.

Par SMS : comment signaler un spam ?

Si vous recevez ce type de SMS, vous devez d’abord le signaler au 33 700. Comme l’explique le site d’escroquerie, cela permettra aux opérateurs téléphoniques d’être informés des numéros qui envoient des spams.

En outre, ils pourront alors couper le numéro émetteur. Et, dans les cas les plus graves, cela peut constituer une plainte auprès des autorités françaises.

Avec cet article, vous aurez toutes les clés en main pour reconnaître les différentes arnaques par SMS. En ce qui concerne les e-mails frauduleux, vous devez faire plus attention aux liens et aux pièces jointes.

Faites donc attention si vous recevez un e-mail qui ne provient pas d’une messagerie officielle, ou qui contient de nombreuses fautes d’orthographe. De plus en plus d’arnaques circulent dans le pays en ce moment.

Les différentes arnaques

L’arnaque au colis

Commençons par l’arnaque la plus connue et la plus répandue. L’arnaque au colis. Vous avez probablement déjà reçu un SMS d’un numéro de téléphone mobile vous indiquant que votre colis n’a pas pu être livré.

Cette arnaque est très efficace, surtout pendant la période des fêtes. Par exemple, à l’approche du Black Friday et de la période de Noël, cette arnaque fait de nombreuses victimes. Ne cliquez jamais sur le lien contenu dans le SMS.

La fausse amende

L’arnaque suivante la plus populaire est celle de la fausse amende. Dans ce cas, la victime reçoit un SMS qui semble provenir de l’Agence nationale de traitement automatisé des infractions.

Cependant, vous ne devez absolument pas l’ouvrir. Le SMS frauduleux vous demande de payer une amende en ligne. En réalité, l’arnaque réside dans le fait que la méthode est basée sur le phishing.

En saisissant vos coordonnées bancaires, les escrocs peuvent accéder à vos données et vous extorquer beaucoup d’argent.

Le compte Netflix

L’arnaque suivante ne concerne que les personnes qui possèdent un compte Netflix. Si c’est votre cas, vous devenez la cible parfaite pour cette arnaque. Depuis quelques jours, un SMS, soi-disant envoyé au nom de Netflix, circule à nouveau.

Il vous indique que votre dernier paiement a été refusé. Cependant, dans ce cas, Netflix n’envoie pas de message.

Ne cliquez donc pas sur le lien ! Si vous le faites, en saisissant vos coordonnées bancaires. Alors vous risquez d’être victime de phishing. Ou que votre compte Netflix soit piraté.

L’arnaque aux crypto-monnaies

L’arnaque aux crypto-monnaies sévit par le biais des emails. Sachez donc qu’il faut être très vigilant. En effet, un retraité a perdu 90 000 euros à cause de ces arnaqueurs.

En effet, l’arnaque commence par un mail frauduleux qui vous promet 2% de rendement grâce aux crypto-monnaies, donc rien n’est impossible. Cela vous met en confiance. Mais le piège est qu’ensuite on vous propose 26% de rendement. C’est là que l’argent ne vous reviendra jamais.

L’arnaque de la webcam piratée

L’arnaque classique de la webcam piratée. Le chantage à la p_rn_graphie. Oui, malheureusement, l’escroc va vous faire croire qu’il a pu enregistrer une vidéo de vous, prise par la webcam de votre ordinateur.

Et ce, en consultant des sites p_rn_graphiques. Les escrocs vous demandent de payer une grosse somme d’argent. Et ce, afin qu’ils ne les diffusent pas sur Internet.

Dans ce cas, sachez qu’il s’agit toujours d’une arnaque. Ne répondez pas à ce message !

L’arnaque au faux gendarme

Enfin, nous évoquons l’arnaque au faux gendarme. Comme l’expliquent nos confrères d’Actu.Fr, cette arnaque par e-mail est toujours un classique, mais elle a été remaniée. Les escrocs se font passer pour des gendarmes.

arnaque

Et ce, tout en vous informant que vous êtes désormais poursuivi pour p_dop_rn*graphie. En effet, les autorités françaises précisent que cette fois-ci, un QR code renvoyant vers le site officiel de la Gendarmerie Nationale a été intégré à l’email pour tromper les gens et leur faire peur.

Encore une fois, ne répondez pas à ce message et ne cliquez sur aucun lien.