Voici l’astuce pour savoir le montant que vous allez toucher de votre minimum vieillesse

Montant, bénéficiaires, conditions d'éligibilité... voici tout ce que vous devez savoir sur le minimum vieillesse !

Rebaptisé Allocation de Solidarité aux Personnes Agées ou ASPA, le minimum vieillesse continue aujourd’hui d’aider de nombreuses personnes en France.

Qui peut en bénéficier, quel est son montant et quels sont les changements intervenus cette année ? Voici tout ce que vous devez savoir.

Minimum vieillesse : des milliers de bénéficiaires

Selon le site de la DREES, il existe deux régimes du minimum vieillesse en France.

Le premier date de 1956 et se compose de deux allocations. La principale, et une complémentaire appelée allocation supplémentaire du minimum vieillesse (AVS). Mais après 2006, tout a changé.

Un nouveau régime unique a été mis en place. Il s’agit de l’Allocation de Solidarité aux Personnes Agées, l’ASPA. C’est donc l’ASPA qui prend en charge les nouveaux bénéficiaires. Mais les autres qui bénéficient encore de l’ancien système ont continué à en bénéficier.

allocation minimum vieillesse

Aujourd’hui, le terme Minimum vieillesse désigne donc ces régimes. Et il est toujours utilisé dans le langage courant en France. En 2019, ce dispositif a soutenu plus de 601 000 personnes en France.

Attention, le minimum vieillesse n’est pas une pension de retraite. En effet, c’est la caisse de retraite qui la verse. Mais qui peut en bénéficier ? Et quel est le montant de cette pension ?

Qui est concerné ?

Pour bénéficier du minimum vieillesse, il faut avoir au moins 65 ans. Toutefois, certaines personnes peuvent bénéficier de cette prestation plus tôt.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par RTL (@rtl_france)

C’est le cas des personnes handicapées, par exemple. Selon le site web de Service public, les prisonniers de guerre peuvent également l’obtenir plus tôt. Soit à l’âge de 62 ans, soit à l’âge de 60 ans.

Les bénéficiaires du minimum vieillesse doivent également résider en France plus de 6 mois par an ! Les étrangers peuvent également en bénéficier, sous certaines conditions.

C’est le cas des personnes qui disposent d’un titre de séjour les autorisant à travailler pendant 10 ans. Il en va de même pour les personnes ayant le statut de réfugié ou d’apatride.

Les personnes âgées célibataires, les veuves, les veuves de guerre et les divorcés peuvent avoir droit au minimum vieillesse. Mais aussi les personnes légalement séparées.

Cela signifie qu’elles sont autorisées par une décision de justice à vivre séparément, sans mettre fin au mariage. Et les personnes séparées de fait. C’est-à-dire ceux qui ont chacun une résidence principale.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Florence Morlighem (@flmorlighem)

Une personne retraitée qui vit avec sa fille (majeure ou mineure) est considérée comme vivant seule. La meilleure chose à faire est de toujours vérifier votre éligibilité auprès des autorités compétentes.

Quel est le montant de la pension de vieillesse minimale ?

Il existe une limite maximale au montant de la pension de vieillesse. Il ne peut pas dépasser un certain montant annuel. Toutefois, ce plafond dépend de la situation familiale du demandeur. Il dépend également des ressources du ménage.

Si vos revenus dépassent un montant maximal, vous n’avez pas droit à l’Aspa, comme le précise le site du gouvernement.

Ainsi, les revenus d’un demandeur du minimum vieillesse ne doivent pas dépasser 953,45 euros par mois. Cette disposition s’appliquera à partir du 1er juillet 2022.

Les revenus du demandeur sont appréciés sur les trois mois. Les revenus du demandeur sont évalués sur les trois mois précédant la demande de pension de vieillesse. Si vous dépassez le montant maximal, vos revenus des 12 mois précédents seront pris en compte.

Le montant du revenu maximum est réévalué tous les 1er janvier, selon le site internet du gouvernement. Mais cette année, il a été réévalué deux fois. Notamment en raison de l’inflation à laquelle la France est confrontée depuis quelques mois.

Comment le montant est-il calculé ?

Vous devez remplir plusieurs conditions pour pouvoir bénéficier de la pension de vieillesse minimale. Le gouvernement tiendra également compte de vos ressources financières pour bénéficier de cette aide.

Certains types de revenus ne sont pas pris en compte dans le calcul. Par exemple, les prestations familiales, les prestations complémentaires pour l’utilisation d’une tierce personne. Ou la majoration pour tierce personne.

L’État prendra toutefois en compte les pensions de retraite, les pensions d’invalidité et les pensions alimentaires, par exemple.

vieillesse

Les revenus des biens mobiliers et immobiliers sont inclus dans le calcul à hauteur de 3 % de la valeur marchande à la date de la demande.

Les revenus professionnels sont inclus dans le calcul. Toutefois, le montant est réduit en cas de versement d’une somme forfaitaire.

Enfin, il faut savoir que vous devez vous adresser à votre caisse de retraite pour toute demande. Si vous n’avez pas droit à cette prestation, vous pouvez demander le minimum vieillesse en cliquant ici.