Voici la pièce de votre maison qui fait grimper votre facture d’électricité !

La cuisine est la pièce la plus énergivore de la maison. Voici quelques conseils pour éviter une forte consommation d'énergie.

Alors que les prix de l’énergie s’envolent, les Français s’inquiètent à l’approche de la période la plus froide de l’année. Aussi, face à l’incertitude de l’approvisionnement énergétique, le gouvernement a lancé sa campagne de promotion de la sobriété énergétique.

Il invite les Français à minimiser leur consommation d’énergie, notamment aux heures de pointe.

La hausse des prix de l’énergie nous oblige à être vigilants sur notre consommation énergétique quotidienne.

consommation énergie

Pour faire des économies, il est d’abord essentiel de se concentrer sur les appareils qui consomment le plus.

La consommation d’énergie d’un foyer et surtout la zone qui consomme le plus d’énergie peuvent nous aider à faire des économies. Parmi toutes les pièces de la maison, quelle est celle qui consomme le plus d’énergie ?

Limiter notre consommation d’énergie

En ces temps où nous devons limiter notre consommation d’énergie, il est utile de savoir qu’il y a certaines pièces de la maison qui consomment plus d’énergie que d’autres.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Energie Pays Toy (@energiepaystoy)

Pour identifier la pièce qui consomme le plus d’énergie dans une maison, il suffit de regarder les appareils électriques qui s’y trouvent, et en particulier ceux qui consomment le plus d’énergie.

La réponse est évidente : la cuisine ! C’est là que se concentrent un grand nombre d’appareils électroménagers à forte consommation.

Les appareils les plus gourmands en énergie dans la cuisine sont le réfrigérateur, le congélateur, la plaque de cuisson et le four.

Mais pas de panique ! Il existe des astuces pour réduire la consommation d’énergie au quotidien.

De bons choix et de bonnes pratiques peuvent optimiser les habitudes et contribuer à notre objectif de transformer les maisons énergivores (consommatrices d’énergie) en maisons économes en énergie (productrices d’électricité).

Voici une série de petites actions qui feront des économies d’énergie une habitude quotidienne dans la cuisine.

Les vraies économies commencent en amont, lors de l’achat de vos appareils.

Les réfrigérateurs classés A +++ sont 60 % plus efficaces que les modèles de catégorie A. Les lave-vaisselle classés A +++ sont 30 % plus efficaces que les modèles de classe A.

La classification d’efficacité énergétique A + est le minimum pour les réfrigérateurs et les congélateurs depuis le 1er juillet 2012.

La classification d’efficacité énergétique A et d’efficacité de lavage est le minimum pour les lave-vaisselle de taille standard, depuis le 1er décembre 2011.

Un réfrigérateur-congélateur de 300 litres, 200 litres pour le frais et 100 litres pour le surgelé, s’il est en classe A +++, consomme moins de 25 kW/h par an, ce qui nous fait économiser au moins 30 euros par an sur une classe A et près de 100 euros sur une classe D.

Il peut être judicieux de remplacer votre lave-vaisselle s’il a plus de 15 ans. Ainsi, si l’on considère un modèle classé A +++, on peut dépenser un tiers de moins en électricité qu’avec un modèle classé A, et environ la moitié de l’ancien modèle classé D. Cela signifie que l’on peut économiser 40 euros par an.

Avec un four électrique de classe A +++ et une cinquantaine de cuissons par an, on consommera environ 40 kW/h par an, alors qu’avec un four de classe D 100 kW/h par an, l’économie sur la facture pourrait donc être de 20 euros par an.

Outre les performances techniques de nos appareils, la manière dont nous les utilisons influence également, souvent de manière décisive, leur consommation d’énergie.

Économiser l’énergie

Pour le réfrigérateur

Indépendamment de l’âge, de la marque et de la taille de notre réfrigérateur, il est possible de dresser une liste de quelques mesures que chacun peut prendre pour réduire un peu la consommation d’énergie.

  • Tout d’abord, il faut le placer loin des sources de chaleur, loin du four, des radiateurs, des fenêtres et du soleil.
  • Notez que les réfrigérateurs encastrés chauffent davantage et consomment plus d’énergie.
  • Il faut toujours éloigner le réfrigérateur du mur et laisser un petit espace autour de lui.
  • Les aliments chauds ne doivent pas être placés dans le réfrigérateur. En plus de chauffer l’environnement intérieur du réfrigérateur, consommant plus d’électricité pour le refroidir, la chaleur provoque également la formation de givre.
  • Nettoyer régulièrement le réfrigérateur du givre peut permettre d’économiser beaucoup d’énergie.
  • Réglez le thermostat entre les positions minimale et moyenne. Les cellules du réfrigérateur doivent se situer entre 3° et 5°C.
  • Il est conseillé de garder le réfrigérateur ni trop plein ni trop vide et de bien répartir les aliments.
  • Lorsque le réfrigérateur est vide, il est préférable d’y placer des bouteilles. Cela permet de maintenir la température interne du réfrigérateur à un niveau bas. Cela réduit également le travail du compresseur du réfrigérateur, ce qui permet d’économiser de l’énergie.

Pour le congélateur

  • Lorsque vous congelez des aliments, évitez de placer tous les aliments ensemble dans le congélateur.
  • La congélation est plus rapide lorsque d’autres aliments sont déjà congelés dans le compartiment.
  • Dans tous les cas, pour économiser de l’énergie, il est conseillé d’emballer les aliments à congeler en petites portions, car cela accélère le processus de congélation.
  • Réglez le thermostat entre les niveaux minimum et moyen. Les cellules de congélation doivent se situer entre -18° et -15°C.

Pour le four et la table de cuisson

Lorsque vous achetez un four électrique, essayez de choisir un modèle ventilé, c’est-à-dire à chaleur tournante. Ce système, qui fait circuler l’air chauffé dans tout le four, ne fait pas qu’accélérer la cuisson.

D’autres bonnes habitudes consistent à ne pas ouvrir souvent la porte du four pendant la cuisson et à éviter autant que possible de préchauffer le four. De même, limitez au maximum l’utilisation du gril si vous voulez réaliser des économies d’énergie substantielles.

énergie

Avec les plaques à induction les plus modernes, le rendement est beaucoup plus élevé. Le rendement est élevé, jusqu’à 90 %, mais cela ne signifie pas nécessairement des économies d’énergie, car l’énergie requise atteint des pics très élevés.