Une retraitée lance un SOS après avoir dépensé tout son argent pour soigner son chien.

Cette retraitée a lancé un SOS après avoir dépensé tout son argent pour soigner son chien. Cette histoire déchirante a ému le web.

Margaret Haggerty a dépensé des milliers d’euros pour aider Tide, son chien adopté dans un chenil. La septuagénaire a confié l’animal à la SSPCA écossaise en juillet.

Le chien a été maltraité par ses anciens propriétaires, mais il est resté très affectueux et s’est rapidement lié à sa nouvelle famille.

Ma mère l’a trouvé sur le site de la SSPCA et a trouvé qu’il ressemblait à son ancien chien. Elle est tout de suite tombée amoureuse de lui, a déclaré Victoria Brough, la fille du retraité, au Glasgow Times.

soigner chien

Margaret Haggerty appelle à l’aide après avoir dépensé tout son argent pour soigner son chien.

Le chien de six ans est tombé gravement malade un mois après son adoption. Il a commencé à avoir plusieurs épisodes de nausée et de diarrhée.

Il a également perdu son appétit et son énergie jusqu’à ce qu’il s’effondre. C’était vraiment triste à voir, poursuit Victoria.

Les vétérinaires lui ont diagnostiqué la maladie d’Addison. Ses glandes surrénales ne produisent pas assez d’hormones corticostéroïdes.

Son traitement est très coûteux. Margaret a déjà dépensé plus de 3 000 € en soins et n’a plus assez d’économies pour acheter ses médicaments.

Ma mère est complètement fauchée. Elle a utilisé toutes ses économies pour aider Tide, révèle Victoria Brough. Elle est très contrariée par cette situation. Elle veut vraiment donner à Tide une vie de rêve, ajoute-t-elle.

La fille de Margaret a décidé de lancer une collecte de fonds pour aider sa mère à s’occuper de son chien. Sa mère ne peut se permettre de dépenser qu’environ 115 € par mois de sa pension pour les médicaments.

Malheureusement, ce montant n’est pas suffisant pour couvrir tous les frais. Victoria a donc lancé un GoFundMe. L’objectif est de récolter 2 300 €.

La SSPCA affirme qu’elle ne peut rien faire. Si Tide nous avait été rendu, notre équipe vétérinaire aurait dû évaluer la gravité de sa maladie. Cela aurait pu conduire à l’euthanasie du chien, explique-t-elle.

Le montant demandé a déjà été réuni grâce à la générosité de 160 donateurs. La cagnotte s’élève désormais à plus de 3 000 €. La cagnotte est toujours ouverte si certaines personnes souhaitent encore participer.

Lauren Gauthier : Il n’arrêtait pas de me renifler, son chien l’a sauvée !

Lauren Gauthier a récemment adopté un chien. Au départ, elle a pris la décision d’adopter un chien juste pour lui tenir compagnie. Ce qu’elle ne savait pas, c’est que son chien pourrait un jour lui sauver la vie. Cela prouve que les chiens sont vraiment le meilleur ami de l’homme. Explication !

Lauren Gauthier : Son chien détecte une anomalie

Dans People, Lauren Gauthier, avocate à East Amherst, New York, raconte ce qui s’est passé. Chaque fois que je m’asseyais sur le canapé, elle se blottissait contre moi et commençait à renifler cette petite tache sur mon nez, puis elle s’asseyait et me fixait, affirme-t-elle.

Finalement, la tache a disparu. Mais Victoria, la chienne, continuait à renifler.

Et elle s’est dit : ‘Pourquoi est-ce que tu continues à mettre ton nez mouillé sur mon visage ? C’était tellement bizarre que j’ai fini par me dire :

Bon, puisqu’elle insiste tellement, je vais aller me faire examiner . Elle a donc décidé d’aller voir un médecin. Le verdict : elle a un carcinome basocellulaire, un cancer de la peau.

Je suis tellement reconnaissante à Victoria

chien

Sans l’intervention de sa boule de poils, Lauren Gauthier n’aurait pas détecté le cancer à temps. En l’état actuel des choses, elle aurait été marquée à vie ou serait même morte. Je suis tellement reconnaissante à Victoria. Comme vous pouvez l’imaginer, elle a reçu beaucoup de friandises et de câlins, a-t-elle déclaré, portant encore une petite cicatrice de l’ablation du cancer.

Et Lauren conclut par : J’ai toujours su que les chiens de chasse avaient un odorat extraordinaire, mais je n’aurais jamais imaginé que cela aurait un effet aussi important sur moi personnellement. Sans la persistance de mon chien, je ne serais peut-être pas allée voir le médecin avant qu’il ne soit trop tard.