Une nouvelle prime pour fin septembre aux Français : cela n’était pas prévu !

Cette année, l'État a proposé deux types d'aides à la rentrée scolaire : l'ARS et la prime de rentrée scolaire. Découvrez quelles sont les différences.

Le 1er septembre 2022 marque la date officielle de la rentrée des classes en France. Cette année, le pouvoir d’achat des Français est durement touché par l’inflation. Pour faire face à cette situation, l’État propose différentes aides et primes.

L’allocation de rentrée scolaire (ARS) a même été augmentée. En plus de cela, une prime exceptionnelle de rentrée scolaire est proposée aux ménages à faibles revenus. Voici les conditions de versement, les montants et les dates de paiement.

Augmentations de l’allocation de rentrée scolaire 2022

Cette année, l’allocation de rentrée scolaire a été augmentée deux fois. La première augmentation, en début d’année, était de 1,8 %. Depuis, le taux d’inflation a littéralement explosé en quelques mois.

prime rentrée scolaire

Juste avant la rentrée scolaire, le gouvernement a décidé d’accorder une nouvelle augmentation à l’ARS. Dans le cadre de la loi sur le pouvoir d’achat, l’aide a augmenté de 4%. Voici les nouveaux montants de l’allocation de rentrée scolaire.

Le montant varie en fonction de l’âge de l’enfant scolarisé :

  • Enfants de 6 à 10 ans : le montant est de 376,98 € + 4% (soit 15,08 €), soit 392,06 €.
  • Enfants de 11 à 14 ans : le montant est de 397,78 € + 4 % (soit 15,91 €), soit 413,69 €.
  • Enfants de 15 à 18 ans : le montant de l’ARS est de 411,56 € + 4 % (16,46 €), soit 428,02 €.

Voilà pour l’allocation de rentrée scolaire, mais qu’en est-il de la prime exceptionnelle de rentrée scolaire ?

Le montant de l’allocation de rentrée scolaire

Pour aider les parents à acheter les fournitures scolaires et les cantines, le gouvernement a proposé une prime. Cette prime s’appelle la prime exceptionnelle de rentrée scolaire. Le montant initial de cette aide est de 100 euros.

Le montant initial est dit de 100 € car il augmente en fonction du nombre d’enfants scolarisés. Le site du service public précise que la prime est de 100 €, plus 50 € par enfant à charge.

Dates à retenir pour l’obtention de cette aide
Pour l’allocation de rentrée scolaire (ARS), une partie a déjà été versée quelques jours avant la rentrée scolaire.

C’est le 2 août 2022 pour les habitants de Mayotte et de la Réunion. Le 16 du même mois pour la France métropolitaine. La partie versée correspondait au montant sans la revalorisation de 4%. Le reste sera payé vers le milieu de ce mois.

La prime exceptionnelle de rentrée scolaire sera versée à partir du 15 septembre 2022. Environ 11 millions de ménages la recevront. Par rapport à l’allocation de rentrée scolaire, cette prime est spécifiquement destinée aux ménages à faibles revenus.

Les conditions d’octroi de cette aide

Avant d’entrer dans les détails, nous tenons à rappeler que l’ARS et l’allocation de rentrée scolaire sont deux aides bien différentes. Bien évidemment, elles concernent toutes deux la rentrée scolaire et la scolarité des enfants. Des enfants, car elles ne concernent que les ménages dont les élèves ont entre 6 et 18 ans.

Les conditions d’obtention de l’ARS

Cette aide est conçue spécifiquement pour les familles à faibles revenus. C’est pourquoi la condition pour en bénéficier est basée sur les revenus de la famille. Comme il s’agit d’une allocation familiale, le revenu dépend du nombre d’enfants de la famille :

prime rentrée scolaire 2021

  • Pour 1 enfant à charge : le revenu doit être inférieur à 25 370 €.
  • Pour 2 enfants à charge : le revenu doit être inférieur à 31 225 €.
  • Pour 3 enfants à charge : revenu inférieur à 37 080 €.
  • Pour 4 enfants à charge : revenu inférieur à 42 935 €.

Conditions d’obtention de l’allocation de rentrée scolaire

Comme son nom l’indique, il s’agit d’une prime exceptionnelle. Ainsi, des situations exceptionnelles sont requises pour en bénéficier. Voici la liste des foyers concernés. Vous bénéficierez d’une prime exceptionnelle si vous avez un ou plusieurs enfants scolarisés et que vous bénéficiez des prestations suivantes :

  • le revenu de solidarité active (RSA)
  • L’allocation adulte handicapé (AAH)
  • L’allocation de solidarité spécifique (ASS)
  • L’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA)

Il est important de noter que ces deux prestations sont versées automatiquement par la Caisse d’allocations familiales (CAF). Mais pour les enfants âgés de 16 à 18 ans qui sont encore scolarisés.

prime

Des déclarations spéciales doivent être faites. Cette démarche peut être effectuée en ligne dans la rubrique Mon compte sur le site officiel de la CAF ou depuis l’application mobile.