Une nouvelle arnaque dévoilée et elle peut vous dépouiller, soyez très vigilant !

Les arnaques se diversifient et évoluent de plus en plus pour mieux vous piéger. Voici l'une des nouvelles qui fait le tour du monde...

C’est surtout depuis le confinement que le taux d’arnaque en ligne a augmenté. En effet, l’enfermement augmente les chances que les civils passent beaucoup plus de temps sur leur ordinateur ou leur portable.

Ainsi, les arnaques en ligne sont en train de devenir une source d’argent considérable pour de nombreux escrocs.

L’arnaque la plus courante s’appelle le phishing. Et à chaque fois, cette arnaque contient un lien vers un site. C’est pourquoi il ne faut jamais cliquer sur un lien dans un SMS ou un e-mail. Nous vous expliquons tout ici.

Phishing

Le phishing est l’une des techniques d’arnaques les plus courantes. En réalité, elle est assez simple à comprendre. Dans cette situation, vous êtes un poisson, l’escroc est un pêcheur et l’appât est le sujet de l’e-mail ou du SMS.

L’objectif est de faire en sorte que le poisson morde à l’hameçon et clique sur le lien contenu dans l’arnaque. Et pour ce faire, vous avez besoin de quelque chose pour vous inciter à le faire.

Ainsi, il existe de nombreuses arnaques, par exemple avec la carte vitale. En effet, avoir une carte de santé est très important et si on vous prévient que la vôtre est périmée et que vous pouvez regarder ce lien pour voir pourquoi, les gens tombent dans le panneau.

arnaque internet

Nous avons également vu les arnaques au compte Netflix. Vous recevez un courriel vous avertissant que votre paiement n’a pas été effectué. Vous cliquez sur le lien, entrez vos coordonnées, et c’est tout. Avec vos coordonnées, ils peuvent vider votre compte.

Arnaque et amende

La nouvelle arnaque qui circule est également basée sur cette méthode de phishing. Elle consiste à vous envoyer un e-mail ou un SMS. Dans ce dernier, on vous annonce que vous devez payer une amende. Mais si vous ne la payez pas assez rapidement, elle sera augmentée.

Sauf que les amendes officielles ne se paient que sur le site internet du gouvernement. Plus précisément sur le site de l’Agence nationale du traitement automatisé de l’information ANTAI. Ce dernier permet le paiement, mais aussi le suivi ou même les contestations.

Et c’est précisément sur ce point que semble reposer l’arnaque. En effet, le SMS qui semble être envoyé aux victimes indique Info ANTAI : vous avez un retard de paiement de 35 €, référence du dossier 20023099.

Consultez mon dossier d’infraction via : https://dossier-antai-gouv-info selon Femme Actuelle. Et il faut dire que cette arnaque semblait crédible, même l’url du site. Mais maintenant il n’est plus en ligne.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Yieldy (@yieldy.fr)

Victimes

Bien sûr, avant que cette arnaque ne prenne fin, elle a fait de nombreuses victimes. En même temps, le site ressemblait beaucoup à celui du gouvernement. Et le motif de l’amende était le non-respect des règles de stationnement.

Ainsi, cela pouvait mettre en doute de nombreuses personnes. Il est également important de savoir que si un site appartient au gouvernement, il doit se terminer par .gouv.fr.

arnaque

Ainsi, si vous pensez qu’un courriel ou un message texte peut être une arnaque, surtout s’il contient un lien, appelez directement le destinataire présumé. S’il semble déjà trop tard, vous pouvez appeler votre banque pour faire cesser la transaction et éviter de perdre trop d’argent à cause de l’arnaque.