Une mère d’un bébé de 2 mois découvre que son mari est un imposteur !

Son mari l'a abandonnée du jour au lendemain, après lui avoir menti sur toute sa vie.

Tout a commencé en janvier 2017. Marie Bosch rentre de vacances avec son mari et son bébé de deux mois.

Mari mensonge

En arrivant chez eux, les deux tourtereaux se rendent compte que la serrure de leur porte d’entrée a été changée.

Si cet événement est quelque peu anecdotique, la suite de l’histoire fait froid dans le dos. L’institutrice de 32 ans se rend compte que son mari est un véritable escroc.

Du jour au lendemain, son mari quitte le domicile conjugal. Derrière lui, il laisse sa femme, sa fille et des dettes colossales.

Pour nos confrères du Parisien, cette mère de famille a décidé de livrer son témoignage.

Elle revient sur le jour où tout a commencé, lorsqu’elle s’est aperçue que la serrure de son domicile avait été changée.

Je suis allée chez la voisine, persuadée que notre appartement avait été squatté.

Là, elle m’a dit qu’il avait été vendu aux enchères et m’a demandé pourquoi nous n’avions jamais répondu aux invitations du conseil de la copropriété.

Apparemment, cela faisait des mois qu’ils parlaient de notre cas ! Commence-t-elle.

Il a osé lui dire que Jeanne et moi étions mortes.

Mais face aux déclarations de son voisin, Marie Bosch ne comprend pas ce qui se passe.

Marc fait semblant de ne rien comprendre, et rappelle que nous remboursons notre emprunt tous les mois.

Je le crois : il m’envoie régulièrement des relevés bancaires – il s’occupe de l’administratif – et nos mensualités y figurent noir sur blanc. Cette femme de trente ans va croire les belles paroles de son mari.

Deux jours plus tard, une amie m’appelle pour me dire qu’elle a retrouvé l’huissier qui a vendu notre appartement aux enchères, et qu’il lui a dit connaître mon mari.

Si elle essaie d’appeler son mari à plusieurs reprises, il ne répondra pas. En fait, il ne répondra plus jamais.

J’ai essayé de le joindre des centaines de fois, et lui ai laissé d’innombrables SMS. En vain. Son silence en disait long.

J’ai compris que je ne le reverrais jamais. La mère de Jeanne a alors découvert que son mari lui avait menti sur toute sa vie.

Il a menti sur tout et à tout le monde, y compris à sa famille. La société de production où il était censé travailler existait, mais il n’y avait jamais mis les pieds.

Mari

Il a rencontré plusieurs fois le nouveau propriétaire de notre appartement avant que la serrure ne soit changée. Il a osé lui dire que Jeanne et moi étions morts !