Une aide exceptionnelle de solidarité pour les Français dans le besoin, le versement est imminent !

L'aide exceptionnelle que le gouvernement accorde aux Français ayant de faibles revenus est toujours versée...

Le versement de l’aide exceptionnelle a dû se faire en plusieurs étapes. En effet, comme il existe différents profils de bénéficiaires de cette aide, alors l’organisme en charge du paiement varie, ainsi que la date.

Pour ceux qui ont le plus d’arriérés, cette aide sera versée à la mi-novembre. Et pour ceux qui sont en avance, le premier versement a été effectué à la mi-septembre.

aide ASPA

Il existe donc différentes façons de bénéficier de cette aide exceptionnelle. Nous vous expliquons tout ici.

Une aide exceptionnelle depuis septembre

Depuis la fin de l’été, de nombreux bénéficiaires de l’aide exceptionnelle ont pu voir celle-ci être versée sur leur compte bancaire. Le montant de celle-ci varie en fonction de la situation des bénéficiaires.

Ainsi, le montant de l’aide exceptionnelle reste de 100 euros par foyer. Mais à cela s’ajoute 50 euros par enfant à charge du foyer. Une mère célibataire avec deux enfants pourra, par exemple, recevoir 200 euros d’aide.

C’est une façon de s’assurer que le montant de l’aide est en adéquation avec les besoins, en fonction de la composition du foyer.

L’objectif de ce dernier était bien sûr d’aider les Français aux revenus les plus modestes. En effet, depuis le début de l’année, l’inflation a fortement augmenté, notamment dans le secteur alimentaire.

Mais maintenant que l’hiver approche, et que les prix de l’énergie ne semblent pas vouloir rester bas, certains ménages peuvent être dans le besoin. Ainsi, pour la rentrée scolaire d’août, le gouvernement a décidé de mettre en place cette aide.

Les différentes dates de paiement

Différents types de personnes ont donc bénéficié ou vont bénéficier de cette aide. Mais comme elles ont toutes des profils différents, ce n’est pas le même organisme qui verse l’aide exceptionnelle.

Ainsi, la date de versement change également. En toute logique, les bénéficiaires des minima sociaux sont toujours les premiers à bénéficier de ce type d’aide.

Ainsi, ils pourraient voir cette aide être versée sur leur compte par la Caf à partir de la mi-septembre.

Les retraités sont aussi des personnes qui restent dans le besoin. Bien sûr, tous les retraités n’ont pas un faible revenu.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Ifap Management (@ifapmanagement)

Mais ceux qui ont droit à l’Aspa ou à l’ancien minimum vieillesse prouvent qu’ils ont de faibles revenus. Ainsi, ils ont pu bénéficier de l’aide exceptionnelle du 15 octobre.

Même si l’aide a pu apparaître sur leurs comptes bancaires un peu plus tard. En effet, il arrive que la Cnav, qui verse les aides pour les bénéficiaires de l’Aspa, ait du retard.

De plus, il faut tenir compte du fait que les banques ont des délais de traitement pour chaque somme entrante ou sortante. Par exemple, le versement peut avoir été effectué à la mi-octobre, mais il peut avoir mis plus de temps à apparaître sur le compte bancaire.

Le dernier versement de l’aide exceptionnelle

Toutefois, il reste encore un versement de cette aide exceptionnelle qui aura lieu à la mi-novembre. Comme il s’agit d’un versement unique, vous ne le recevrez pas deux fois.

Pour le prochain versement, les personnes concernées sont celles qui ont perçu la prime d’activité en juin dernier. Cela signifie qu’elles pourront également recevoir cette aide, mais pas avec le même montant.

Les personnes qui ont reçu la prime d’activité ont un montant différent. Ce n’est pas cent euros et 50 par enfant à charge. Il s’agit de 28 euros par foyer avec 14 euros par enfant à charge.

Les conditions pour bénéficier de l’aide exceptionnelle

Il y a donc différentes façons de la recevoir. Comme l’objectif du gouvernement avec cette aide est d’aider les Français qui ont le moins de revenus, il utilise les bases de données.

Ainsi, les personnes qui bénéficient déjà d’une aide pour les personnes à faibles revenus recevront également celle-ci

Il n’est pas nécessaire d’entreprendre des démarches pour en bénéficier. En effet, selon l’aide dont vous pouvez bénéficier, qui prouve que vos revenus sont parmi les plus faibles, c’est le même organisme qui verse cette aide.

Les cas de nécessité

Par ailleurs, les minima sociaux sont bien sûr les premiers à être touchés. Par exemple, les personnes qui perçoivent des allocations de soutien familial, etc.

Ces personnes bénéficient d’une aide exceptionnelle par le biais de la Caf, qui verse généralement les prestations auxquelles elles ont déjà droit.

Bien entendu, les étudiants ne sont pas oubliés non plus. Les étudiants boursiers, qui peuvent prouver qu’ils ont besoin d’une aide pour leurs revenus en fonction de leur situation, peuvent également bénéficier de la prime d’inflation.

Cependant, dans ce cas, cette dernière est versée par l’organisme qui verse habituellement les bourses. Ainsi, le CROUS verse l’aide exceptionnelle aux étudiants boursiers.

La prime d’activité

Il existe un autre avantage qui est très utile. Et pourtant, elle est encore trop souvent oubliée : la prime d’activité. Alors, pour savoir si vous y avez droit, c’est très simple.

Il suffit d’être salarié, apprenti ou même étudiant. Mais il faut également que vos revenus soient supérieurs à 1028 €. La prime est ensuite versée sur votre compte CAF tous les mois.

aide ASPA

Mais là aussi, le montant varie en fonction de votre situation financière et familiale. Pour en bénéficier, vous devez continuer à déclarer vos revenus tous les trois mois. De cette façon, le montant pourra être ajusté.