Un couple construit des tiny houses à base de chanvre ! Voici le résultats.

Deux entreprises irlandaises s'associent pour créer des tiny houses écologiques afin de lutter contre la crise économique et la crise climatique !

Nous savons maintenant qu’il existe une alternative à la maison traditionnelle avec la tiny house. Ces petites maisons sur roues existent depuis des décennies, mais elles ont pris leur essor aux États-Unis après l’ouragan Katrina, qui a dévasté une partie du pays.

À l’époque, les tiny houses étaient considérées comme une solution rapide pour les personnes qui avaient tout perdu. Depuis, ils ont fait du chemin et sont devenus un choix, plutôt qu’une nécessité.

De nombreuses personnes choisissent désormais de posséder une petite maison pour des raisons économiques, mais aussi parce qu’elles sont soucieuses de l’environnement. En Irlande, Common Knowledge et Tigín Tiny Homes ont créé des tiny houses à faible émission de carbone. Lire la suite.

Pourquoi ces nouvelles tiny houses ?

Common Knowledge et Tigín Tiny Homes ont décidé de travailler ensemble pour créer des tiny houses à faible émission de carbone afin d’offrir des solutions de logement durables et rentables aux personnes qui ont des difficultés à acheter leur propre maison.

tiny house prix

En Irlande, comme dans de nombreux pays européens, les prix de l’immobilier s’envolent comme jamais auparavant. Avec une augmentation de 11 % chaque année, l’accession à la propriété est devenue très difficile pour les personnes disposant d’un petit ou moyen budget.

Pour donner aux gens les moyens d’agir sur les crises du logement et du climat, ils ont donc décidé de créer des logements durables et abordables, les tiny houses. Ils proposent également des programmes de formation pour apprendre aux résidents à construire et à réparer leur propre maison !

Une façade composée de panneaux de chanvre ondulés, d’une isolation en liège et d’un revêtement de sol en caoutchouc naturel. Une façade composée de panneaux de chanvre ondulés, d’une isolation en liège et d’un revêtement de sol en caoutchouc naturel.

Fionn Kidney, fondateur de l’entreprise, explique que leur idée n’est pas vraiment de construire des tiny houses, mais plutôt d’offrir aux propriétaires ou aux futurs résidents les compétences nécessaires pour construire eux-mêmes ces maisons ou tout autre projet.

Pour ce faire, ils veulent créer et publier un plan à usage libre d’ici la fin de l’année. Selon le fondateur, le véritable problème est que de nombreuses personnes ne peuvent pas se permettre d’emménager dans une maison finie parce qu’elles n’ont pas le budget nécessaire pour faire réaliser les travaux entre-temps, tout en continuant à payer le loyer de leur maison.

Harrison Gardner, l’un des cofondateurs, explique l’idée de la tiny home : La Tiny Home comble ce vide ; les gens peuvent l’utiliser pendant un an, deux ans ou trois ans, pendant qu’ils travaillent sur leur maison définitive.

tiny house interieur

Au final, il s’agit d’une petite maison dans laquelle il est possible de vivre sur le terrain tout en travaillant à la maison définitive.

À quoi ressemble une tiny house ?

Les tiny houses ont une façade en panneaux de chanvre ondulés, une isolation en liège et un sol en caoutchouc naturel. Elles offrent deux niveaux dans un espace compact mais parfaitement agencé.

Au rez-de-chaussée, on trouve une pièce avec un banc près de la fenêtre qui sert de couchage, une petite cuisine, des toilettes, une douche et des rangements. Elle dispose d’une grande baie vitrée qui laisse entrer la lumière naturelle.

tiny house

Sur la mezzanine, il est possible d’ajouter un matelas ou de créer un espace de rangement supplémentaire, ou encore un espace de télétravail. Pour que la structure reste légère, ils ont utilisé des panneaux de chanvre créés en combinant une résine à base de sucre provenant de déchets végétaux et des fibres de plantes de cannabis cultivées au Royaume-Uni. Les tiny houses sont en vente pour 54 800 dollars (environ 55 000 euros).