UFC-Que Choisir alerte : Attention de ne pas perdre vos droits sur la retraite avec le compte CPF !

Les employés qui sont sur le point de prendre leur retraite doivent faire valoir les droits à la formation sur leur compte CPF, sinon ils seront perdus...

Les gens parlent souvent des comptes CPF et des avantages qu’ils peuvent avoir. Cependant, on oublie souvent que le salarié qui part à la retraite perd ces droits. En effet, si un salarié part à la retraite sans avoir utilisé ses points, alors le montant total acquis est perdu.

Il faut savoir que pour un mi-temps ou plus, ils peuvent aller jusqu’à 500 € par an. Et ce, dans la limite d’un plafond global de 5 000 €. Cependant, les pertes ne s’arrêtent pas là.

droits retraite

Il n’est pas possible de donner ces montants à un membre de la famille ou à un collègue de travail.

Vous ne pouvez pas non plus les recevoir en espèces. Donc, si vous ne les utilisez pas avant de prendre votre retraite, tout ce qui se trouve sur votre compte CPF sera perdu. Nous vous expliquons tout ici !

Perte totale des droits sur le compte CPF

Cette règle de perte des droits ne repose pas sur les entreprises. Au contraire, la réglementation actuelle rend impossible leur report ou leur cession.

De plus, cette règle s’applique à toutes les personnes qui prennent leur retraite à taux plein. Et selon la dernière enquête sur les raisons de la retraite, cela représente plus de 6 retraités sur 10.

Cette règle, que vous devez connaître pour ne pas perdre tous les droits de votre compte CPF, repose sur un principe simple.

Dès lors qu’un retraité n’a plus de projet professionnel l’obligeant à suivre une formation sanctionnée par un certificat, un titre ou un diplôme, il n’a pas le droit d’utiliser le compte CPF.

Par conséquent, il n’a plus besoin de s’adapter au marché du travail. Et ce, comme on peut le lire sur le site officiel Moncompteformation.gouv.fr.

Il faut réagir avant de prendre sa retraite

Il n’y a qu’une seule solution pour éviter de perdre tous les droits que vous avez accumulés sur votre compte CPF. En effet, vous devez réagir avant de vous retrouver en situation de retraite.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Twog (@twogfr)

Prenez de l’avance sur ces grandes décisions, et utilisez vos droits quand vous en avez encore la possibilité. Pour ce faire, il vous suffit de vous rendre sur votre compte personnel sécurisé sur Moncompteformation.gouv.fr.

Trouvez ensuite une formation qui vous plaît et inscrivez-vous à celle-ci. Il existe des centaines de formations éligibles au compte CPF.

Cela va de l’apprentissage d’une langue étrangère à celui de la conduite des bus scolaires, en passant par la création de potagers.

Alors pourquoi ne pas parcourir le site et trouver un cours qui vous plaît ? Toutefois, vous devez vous méfier des démarcheurs.

Vous avez probablement déjà reçu un SMS, un appel ou un e-mail concernant vos droits et votre compte CPF. Or, cette démarche va à l’encontre de la proposition de loi récemment adoptée par les députés. Ne vous laissez donc pas berner et utilisez vos points avant qu’il ne soit trop tard.

Perte des droits même si vous retravaillez ?

Une fois à la retraite, il est toujours possible de vouloir reprendre une activité professionnelle.

Et ce, dans le cadre du système de cumul emploi-retraite. Dans ce cas, on peut se demander si l’on a le droit d’utiliser les droits précédemment acquis sur le compte CPF.

Il existe deux possibilités qui varient selon le type de cumul emploi-retraite. Ainsi, si vos pensions ont été calculées au taux plein, vous entrez nécessairement dans le cadre d’un dispositif de cumul emploi-retraite sans plafond ni limite. Vous ne pouvez donc plus faire appel à vos droits accumulés dans le passé sur votre compte CPF.

droits

En revanche, si vos pensions n’ont pas été calculées au taux plein, vous entrez dans un cumul emploi-retraite plafonné ou limité.

Dans ce cas, vous pouvez non seulement utiliser vos droits à la formation acquis avant votre retraite, mais aussi acquérir d’autres droits. Il y a toutefois une condition à remplir !

Reprendre un emploi rémunéré. Cela peut se faire chez votre ancien employeur ou chez un autre employeur. Il n’est alors pas possible de retravailler, par exemple, dans une microentreprise.