Découvrez le meilleur saucisson bio en magasin, selon 60 millions de consommateurs et il ne coûte que 4,30 €.

Les Français en raffolent, surtout pendant les mois d'été. Mais quelle est la valeur réelle du saucisson que nous achetons au supermarché ?

Y a-t-il certaines références à privilégier ? 60 millions de consommateurs vient de révéler son classement du meilleur saucisson français.

L’été est la star des apéritifs c’est le saucisson. En 2020, pas moins de 78 000 tonnes de saucisses sèches ont été consommées par les Français, grands amateurs de cette charcuterie, selon les chiffres de FranceAgriMer. Ce produit ne manque pas dans les rayons des supermarchés. Fabriquées principalement à partir de porc (maigre et gras) et assaisonnées de sel et d’épices avant d’être séchées, les saucisses se déclinent en une multitude de variétés. Comment faire le bon choix ? Tous les produits se valent-ils ? Pour le savoir, le magazine 60 millions de consommateurs a mené une enquête dans son numéro spécial Terroir, arnaques et bons produits qui vient de paraître.

éloge saucisson

Quantité de viande, de graisse, présence de nitrites ! 10 saucisses passées au crible

Un total de 10 saucisses fréquemment vendues en supermarché ont été passées au crible par les médias spécialisés dans la protection des consommateurs. Quantité de viande, lipides – graisses -, sel, présence de nitrites et de nitrates, différents éléments ont été étudiés par son laboratoire. Parmi les marques testées ? Cochonou, Monique Ranou, Aoste, Justin Bridou, mais aussi des marques de distributeurs, comme Bio Village d’E.Leclerc ou Le Césarin de Lidl.

Le saucisson sec Bioporc est le meilleur selon 60 millions de consommateurs

meilleur saucisson

La première chose à surveiller de près, comme le recommande 60 millions de consommateurs, c’est la quantité de viande dans les produits. Plus ils contiennent de viande, plus ils peuvent être considérés comme étant de meilleure qualité, explique le magazine. Quant aux nitrites et nitrates, substances fréquemment utilisées en charcuterie et dont l’Anses vient d’alerter sur les dangers, les saucissons ont, étonnamment, une teneur très correcte.

Mauvais points, en revanche, pour les matières grasses et le sel, omniprésents dans les saucissons analysés. Le mensuel recommande donc de réserver la consommation de ces saucisses à un usage occasionnel. La meilleure saucisse, selon 60 millions de consommateurs ? Le Bioporc, pur porc, qui a obtenu la note de 14/20. Vendu 4,30 € en supermarché, ce produit a la particularité d’être bio, tout comme le deuxième meilleur, le Bio Village d’E.Leclerc, pur porc.

Voici les 3 meilleures saucisses vendues en supermarché, selon 60 millions de consommateurs :

1. Bioporc, pur porc, 14/20

Bioporc

2. E.Leclerc, Bio Village, pur porc 13,5/20

Bio Village E.Leclerc

3. Ex-aequo : Lidl, Le Césarin, qualité supérieure 13/20

Lidl, meilleure saucisse

3. Ex-aequo : Carrefour, Reflets de France d’Auvergne 13/20

Reflets de France d'Auvergne

Saucisse Carrefour, meilleure saucisse 60 millions de consommateurs

Le classement des meilleures saucisses par la rédaction.

Bon compagnon, le saucisson est un symbole de convivialité. En toute saison, elle reste une valeur sûre sur nos tables. Notre jury d’experts s’est réuni à la Maison Vérot, un charcutier de qualité, et a testé pour vous huit produits commerciaux, tous 100% pur porc.

Le saucisson est le résultat d’un système de salaison qui remonte à l’époque gallo-romaine. D’origine italienne, le mot apparaît en France en 1546 avec le Tiers Livre de Rabelais. Par définition, le saucisson est une saucisse sèche garnie d’un hachis d’une ou plusieurs viandes. Sa saveur dépend évidemment de la qualité de la viande utilisée, mais aussi du boyau. Le boyau utilisé compte pour un tiers du goût, précise Nicolas Vérot, charcutier chez Vérot. C’est tout.

Le saucisson, emblème des régions

Tailles, formes, saveurs, techniques de fabrication. En France, il existe autant de types de saucisses que de régions. Jésus et sa rosette à Lyon, saucisse de Lacaune en Corse. Certains jouent la carte de l’originalité en incorporant des champignons comme les truffes et les morilles, des noix, des noisettes ou des baies sauvages dans le mélange classique d’épices et de viande hachée.

Les combinaisons sont infinies. Pour notre banc d’essai spécial saucisses, nous avons choisi la classique saucisse 100% pur porc. Selon Gilles Vérot, artisan charcutier et père de Nicolas, une bonne saucisse est forcément une saucisse où le gras est juste. Le boyau, quant à lui, joue sur la qualité de la flore, ces champignons présents sur la peau de la saucisse à l’image de la croûte d’un bon fromage.

Un produit intemporel

Chez nos grands-mères, il était souvent suspendu non loin de la cheminée. Tendre, sec, de porc, de bœuf, des Grisons, rustique ou mature, le saucisson et son cousin le saucisson sec ont traversé les modes avec la même constance. Il est toujours le compagnon des apéritifs entre amis et des pique-niques de printemps. Véritable allié des fondues et des raclettes, le saucisson aime aussi la simplicité et s’accorde avec une baguette fraîche et du beurre demi-sel.

Les saucisses du commerce à la loupe

Dans les supermarchés, des rayons entiers lui sont consacrés. Souvent au détriment de la qualité. Les prix varient entre 6 et 26 € le kilo et les compositions sont également très différentes. Colorants, glucose, boyaux artificiels, les industriels multiplient les artifices pour en faire une véritable industrie. Même le label porc français n’est pas forcément un gage de qualité. L’alimentation biologique est souvent mise en avant, mais ce n’est pas toujours le cas.

saucisson

Comment s’est déroulé notre banc d’essai sur les saucissons ?

Pour ce banc d’essai, nous avons opté pour des saucisses 100% pur porc disponibles dans différents supermarchés et magasins bio. Les deux références qui arrivent en tête tiennent leur promesse : une composition irréprochable sans nitrite, sans colorant et sans OGM. Les notes sont plutôt moyennes et baissent lorsqu’on ajoute des additifs et des colorants. Notre jury, composé d’experts tels que les charcutiers Gilles et Nicolas Vérot (de la société Vérot) et Blandine Vié, journaliste culinaire, auteur et spécialiste du porc, a été intransigeant.

1/8 Justin Bridou, le Fuet – 7/20

2,75 € les 170 g soit 16,18 €/kg. Dans les supermarchés

A l’œil, une saucisse beaucoup trop farinée et fine. Au palais, un produit sans texture ni goût, si ce n’est des notes de poivre qui laissent encore un goût fade. Une saucisse qui contient à la fois des nitrites et des colorants.

Le plus : Une saucisse agréable en bouche car elle n’est pas très grasse.
Le moins : Son manque de goût et sa composition très insuffisante.

2/8 Fuet, Monoprix Gourmet – 9/20

2,99 € les 170 g ou 17,59 €/ kg. Chez Monoprix.

Fuet, Monoprix Gourmet

Un aspect de saucisson sec, un produit trop lisse et trop blanc. Une odeur désagréable de boyau. Un saucisson qui laisse la bouche grasse (40 g/ 100 g) alors qu’il est assez dur et qu’on l’imagine sec. En bouche, elle est beaucoup trop salée. Présence de nitrites et de colorants.

Le plus : ne contient pas de sucre.
Les moins : son odeur, son aspect.

3/8 Saucisson sec Léon Chaillot pur porc bio – 9/20

5,19 € les 200 g, soit 25,95 € le kg. Chez Monoprix.

Une saucisse d’aspect agréable, avec une belle couleur rouge foncé. Malheureusement, elle est fortement contrebalancée par une odeur désagréable à la fois d’huile et de graisse, une sensation qui se confirme en bouche. Les saveurs de saucisson fumé et de poivre sont très présentes et la saucisse la plus grasse de la sélection 47 g/100 g de produit.

Les plus : sans nitrite et sans sel, bel aspect.
Les moins : trop gras (47 g/100 g), goût de poivre trop prononcé.

4/8 Saucisson sec Carrefour – 10/20

3,30 € les 250 g ou 11,16 €/kg. Chez Carrefour.

Une flore très blanche à l’aspect peu naturel. L’archétype de la saucisse industrielle par excellence. Un nez épicé, mais pas désagréable. Une chair plutôt sèche, un peu ferme en bouche. Présence de nitrites.

Le plus : son prix.
Le moins : son aspect trop fariné et son odeur âcre.

5/8 Roche blanche, saucisson sec de campagne pur porc – 10 /20

5,90 € les 200 g ou 29,50 €/kg. En grande surface.

Roche blanche, saucisson sec de campagne pur porc

Un saucisson très sec à la couleur très foncée. Des grains de poivre entiers, trop neutres en bouche, un boyau qui ne semble pas naturel car il se défait. Très décevant pour un saucisson qui a le Label Rouge.

Les plus : notes de noix de muscade et de poivre.
Les moins : peu de goût de porc, assez cher.

6/8 Tourne Bon, saucisson sec – 10/20

3,50 € les 250 g, soit 14 €/kg. Dans les supermarchés.

Un saucisson d’aspect correct, bien que trop gras à la coupe. En bouche, malheureusement, ce saucisson sec est trop salé et a tendance à s’effilocher.

Les plus : Une belle composition, sans nitrites ni colorants.
Les moins : une saucisse à la texture particulière qui s’effrite trop en bouche.

7/8 Bioporc, saucisson sec bio – 14/20

7,50 € les 200 g, soit 37,45 € /kg. En magasin bio.

Cette grosse saucisse à l’odeur forte est l’une des préférées du jury. Avec sa chair légèrement humide et sa texture agréablement moelleuse, cette saucisse se rapproche de l’idée que l’on se fait d’une saucisse artisanale.

Les plus : une belle flore grise liée à un boyau de qualité, un nez agréable.
Les moins : Un saucisson beaucoup trop humide et par conséquent un produit trop moi, ce qui laisse supposer un taux de matière grasse élevé.

8/8 Saucisson Reflets de France, IGP Ardèche – 15/20

5,39 € les 300 g, soit 17,97 €/kg. Chez Carrefour.

Une saucisse qui ne contient pas de sucre, très appréciée par la rédaction, tant pour son aspect que pour son goût. Une jolie couleur légèrement grise, synonyme d’un boyau de qualité, une chair tendre en bouche liée au gras.

Les plus : sa composition et son aspect en font la meilleure saucisse de la sélection.
Les moins : un peu trop grasse.