RSA, allocations familiales, Aspa et CAF : ces aides sociales supprimées sur certains comptes bancaires !

La CAF est victime d'une grosse arnaque, et pour y remédier, le gouvernement a pris une décision unique !

C’est une terrible nouvelle pour certains allocataires de la CAF ! Les aides pourraient être retirées de certains comptes bancaires. Un drame qui semble accentuer la crise majeure que traverse la France !

Une grande importance de l’aide !

Les aides de ma CAF semblent avoir un rôle encore plus important aujourd’hui en France. En effet, il est important de comprendre que l’inflation est constamment présente, ce qui a un impact sur de nombreuses personnes.

soutien CAF

Et de ce fait, il est nécessaire de savoir que cela crée encore plus de différences.

C’est pourquoi les aides versées par la CAF sont les bienvenues, apportant de nombreux soutiens, qu’ils soient mensuels ou facultatifs.

La CAF améliorent le confort financier des personnes en difficulté, ce qui va augmenter leur pouvoir d’achat.

Mais ce n’est pas tout, car de nombreuses subventions de la CAF doivent arriver en fin d’année. Et ces aides seraient les bienvenues pour relancer le pouvoir d’achat.

Cependant, cela semble être compromis pour des millions de personnes, car certains versements de la CAF seraient bloqués sur certains comptes !

Une mauvaise nouvelle qui pourrait rendre la vie encore plus difficile pour des millions de personnes.

Des prestations CAF bloquées ?

Il s’agit d’une mesure qui était censée être lancée à partir du 1er janvier 2024. Mais elle semble avoir un an d’avance, puisqu’elle s’appliquera au cours de l’année 2023.

Et ce n’est pas une seule aide qui sera bloquée sur certains comptes bancaires, mais plusieurs.

En effet, il faut savoir que les aides concernées par cette mesure sont l’Aspa (allocation de solidarité aux personnes âgées), les allocations familiales, le RSA ou encore l’allocation supplémentaire d’invalidité versée par la CAF.

Et la raison est assez claire, car cela permettra d’éviter les fraudes, qui sont très nombreuses chaque année.

Ainsi, il faut savoir que les comptes qui ne pourront pas recevoir ces prestations de la CAF sont les comptes non-européens.

Les bénéficiaires sont parfois inexistants, et sur cinq ans, plus de 150 millions d’euros vont sur ces comptes bancaires.

C’est Gabriel Attal qui a pris cette mesure au pied levé. Il a notamment évoqué une astuce pour éviter les fraudes qui se font avec les CAF : Dès l’année prochaine, nous pourrons retirer automatiquement le numéro de TVA (taxe sur la valeur ajoutée) d’une entreprise qui fraude.

Et nous avançons sur le projet de facturation électronique, qui sera mis en place à partir de juillet 2024 pour les grandes entreprises et dans les années suivantes pour les autres.

CAF

Une mesure qui pourrait s’avérer efficace !