Résidus dans les bouteilles d’eau : tout savoir sur ce phénomène, faites attention !

Comment faire le meilleur choix parmi les bouteilles d'eau du marché ? Nous vous expliquons tout sur les résidus et les minéraux.

Entre l’eau du robinet et toutes les eaux en bouteille qui existent sur le marché, notre cœur balance ! En effet, nous ne savons pas quelle est la meilleure eau pour notre santé.

Dans cet article, nous vous donnons un aperçu de la quantité de minéraux que l’on trouve dans l’eau en bouteille et qui sont d’une grande importance. Nous vous expliquons tout !

Vérifiez les minéraux et les résidus dans les bouteilles d’eau

Certaines bouteilles d’eau sont plus dangereuses que d’autres pour notre santé. En effet, c’est un peu comme la nourriture. Nous avons l’embarras du choix, mais il faut savoir faire le tri.

bouteille d-eau

Pour ceux qui ne le savaient pas, comme pour la nourriture, il faut aussi faire attention à l’eau, explique un internaute partageant une vidéo alors qu’il se trouve dans les allées d’un magasin d’alimentation.

On a tendance à acheter du Cristallin parce que c’est connu. Mais il y a une chose à laquelle il faut faire attention, c’est très important, poursuit-il en prenant une bouteille de Cristalline dans sa main.

Puis il zoome sur l’étiquette des ingrédients et toutes les informations : Extrait sec à 180°C : 270 mg/L – ph : 7,7 Il explique : Cela signifie, tout cela est un déchet, qu’il y a 270 mg dans l’eau, c’est-à-dire que vos reins vont le filtrer.

Il partage également une comparaison avec une autre bouteille d’eau Source Laqueuille. C’est une eau de source de montagne de la marque E.Leclerc.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Ouimuscle (@ouimuscle)

Là, regardez cette eau, résidu sec 74 mg par litre, c’est-à-dire qu’il y en a beaucoup moins, et ça, mes amis, c’est très important à surveiller.

Une analyse des bouteilles d’eau divise les internautes

Ses conclusions sur les bouteilles d’eau ont divisé la toile. D’un côté, il y a ceux qui le remercient : Maintenant je vais faire attention, je ne savais pas, merci pour le conseil, oui, il a raison.

Pour un usage quotidien, il faut faire attention à cette quantité. D’autres consommateurs sont plus sceptiques et pensent que c’est n’importe quoi, c’est juste de l’eau à boire, il suffit de la chauffer pendant une heure et de la boire, l’ébullition tue tous les microbes.

Mais alors, où est la vérité ? Les journalistes de 20 Minutes ont enquêté. Pour cela, l’application Yuka peut donner de très bonnes informations.

En effet, cette dernière permet de scanner les aliments et les cosmétiques sur le marché pour avoir des données précises sur la composition et surtout s’ils ont des conséquences sur notre santé. Quelles sont les meilleures eaux ?

Le premier élément à prendre en compte pour choisir une bouteille d’eau est la quantité de résidus secs qu’elle contient. Ainsi, l’internaute qui s’est exprimé avait raison de prendre en compte les résidus.

Il s’agit de la quantité de minéraux (sodium, magnésium, sulfate, calcium, etc.) restant une fois que l’eau s’est évaporée, peut-on également apprendre.

Une bonne eau est une eau à faible teneur en minéraux

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, une bonne eau est une eau faiblement minéralisée, explique Yuka. Si vous consommez trop de minéraux, cela peut être mauvais pour votre organisme.

La présence de grandes quantités de minéraux dans l’eau peut interagir avec les minéraux de l’alimentation et réduire leur assimilation. Le résidu sec devrait donc idéalement être inférieur à 100 mg/l, indique le site web.

eau

Ainsi, si l’on lit attentivement les étiquettes des eaux en bouteille du marché, celles qui présentent la plus faible teneur en minéraux sont le Mont Blanc ou le Mont Roucous.

À l’inverse, Cristalline, Volvic et Evian contiennent plus de minéraux et de résidus.

Et puis il y en a d’autres dont la teneur est encore plus élevée, comme Hépar, Contrex et Vittel. Les deux premiers peuvent favoriser le transit. Le mieux est donc d’alterner les bouteilles d’eau et de ne pas toujours boire la même.