Recevez jusqu’à 1500 euros de prime si vous avez un chauffage au fioul !

1500 euros de plus pour les ménages qui souhaitent changer leur installation. Un coup de pouce qui annonce la fin du chauffage au fioul.

Sommes-nous à l’aube de la fin du chauffage au fioul ? Le Premier ministre Elisabeth Borne avait promis de nouvelles mesures pour aider les Français à sortir du fioul. C’était le 6 octobre dernier, lors de la présentation du plan de sobriété.

Avec le renforcement du programme » Coup de pouce « , on peut dire que c’est désormais chose faite. En effet, la transition française vers les énergies propres s’accélère.

Chauffage au fioul : le Coup de Boost

Un décret du 28 octobre lance le dispositif gouvernemental Coup de Boost Fioul.

Ce dispositif renforcé s’adresse aux ménages qui souhaitent utiliser une pompe à chaleur, un système solaire combiné ou une chaudière biomasse. Cela dit, ce dispositif met fin au chauffage au fioul.

Cette nouvelle aide vient renforcer le dispositif Coup de pouce. Rappelons que ce dernier permet à son bénéficiaire de recevoir une prime s’il investit dans un système de chauffage durable.

Pour un ménage modeste, le montant du dispositif est de 4000 euros, tandis que les autres ménages reçoivent 2500 euros.

aide chauffage fioul

Le dispositif Coup de Boost Fioul ajoutera une prime de 1 000 € aux 4 000 € destinés aux ménages à faibles revenus possédant une chaudière au fioul.

Ils recevront donc une aide de 5 000 €. Les ménages plus aisés recevront 4 000 € (2 500 € – 1 500 €).

Ceci étant dit, une précision s’impose. Ces nouvelles aides ne s’appliqueront qu’aux opérations entreprises jusqu’au 30 juin 2023. Celles qui s’achèveront au plus tard le 31 décembre 2023.

Le coup de pouce carburant est également cumulable avec deux autres dispositifs. Ceux que le gouvernement a mis en place pour accélérer la sortie du chauffage au fioul.

Le chauffage au fioul : Les deux dispositifs cumulables avec le coup de pouce.

Le premier est le chèque-fioul, qui bénéficiera à 1,6 million de ménages précaires. Cependant, les sommes prévues pour ce bon ne suffiront pas à compenser l’envolée des prix du litre de fioul. Celui-ci est passé de 0,70 euros à 1,60 euros, soit plus du double.

L’autre dispositif qui peut être combiné avec le dispositif Coup de Boost Fioul est MaPrimeRénov.

Ce dernier bénéficie également d’une prime de 1000 euros. Cependant, vous devez remplacer votre chaudière fioul par un système plus vertueux.

À partir du 15 novembre, nous vous proposerons une pompe à chaleur au prix le plus bas de 999 euros grâce au cumul de ces aides.

Ce sont les mots d’Audrey Zermati dans les colonnes du Parisien. Audrey Zermati est la directrice de la stratégie d’Effy.

Elle poursuit en rappelant que ce même produit serait vendu à plus de 10 000 euros sans le soutien de l’État.

De quoi peut-être convaincre les 3 millions de foyers français qui utilisent encore le chauffage au fioul de passer à de nouveaux systèmes.

Des nouveaux systèmes de chauffage plus en phase avec les objectifs de transition énergétique du gouvernement.

À propos du chèque fioul

Le chèque fioul est un dispositif réservé aux ménages à faibles revenus qui utilisent le fioul pour se chauffer.

Ceux qui n’ont pas pu bénéficier du bouclier mis en place pour les autres sources d’énergie.

Le montant de cette aide varie de 100 à 200 euros. Les bénéficiaires peuvent la recevoir automatiquement. Sinon, ils devront en faire la demande auprès d’un guichet spécial en ligne.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Gouvernement (@gouvernementfr)

Le chèque fait partie de l’enveloppe de 230 millions d’euros que le Parlement a votée cet été.

Ils pourront utiliser le chèque pour payer tout type de facture énergétique. En particulier, si les ménages concernés ont déjà fait le plein de leur réservoir.

200 euros pour ceux qui gagnent moins de 10 800 euros

1,6 million de ménages peuvent bénéficier de ce chèque-carburant. Le bon de 200 euros est destiné à ceux qui gagnent moins de 10 800 euros par an et par unité de consommation.

Le bon de 100 euros est destiné à ceux qui gagnent entre 10 800 et 20 000 euros par an et par unité de consommation.

Selon le ministre de l’Économie, ce chèque-carburant vient en complément du chèque énergie habituel. Mais aussi au chèque énergie exceptionnel de fin d’année.

Le premier sera envoyé au printemps à environ 6 millions de ménages. Le second bénéficiera à 12 millions de foyers. Il s’agit, semble-t-il, de faire face à la hausse de 15% des prix du gaz et de l’électricité prévue en 2023.

Comment recevront-ils le bon d’achat ?

Les ménages qui ont déjà utilisé un chèque énergie pour payer une facture de carburant recevront cette aide automatiquement. Ils le recevront d’ici la fin du mois de novembre.

Pour les autres, un guichet en ligne dédié (chèque énergie) est disponible pour en faire la demande.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par LundiCarotte🥕 (@lundicarotte)

Pour ce faire, ils devront envoyer une facture de fioul pour recevoir l’aide le mois suivant.

C’est ce qu’a rappelé à l’AFP le ministre de la Transition énergétique. Les bénéficiaires potentiels de l’aide pourront vérifier leur éligibilité grâce à un simulateur mis à disposition sur le site du chèque énergie.

Qu’en est-il de MaPrimeRénov ?

Quant à MaPrimeRénov, c’est un nouveau dispositif d’aide de l’État qui vient remplacer le CITE.

Le gouvernement a lancé ce dispositif en 2020 pour les propriétaires les plus modestes.

Puis l’État l’a étendu en 2021 à tous les ménages, quelle que soit leur catégorie de revenus. MaPrimeRénov finance tous types de travaux de rénovation énergétique comme l’isolation ou la ventilation….

En 2022, MaPrimeRénov a connu 4 changements notables :

  • Le logement doit désormais avoir au moins 15 ans contre 2 ans auparavant. Cette règle ne souffre toutefois qu’une seule exception. La demande de prime peut être faite pour un logement de plus de 2 ans si vous faites remplacer votre chaudière au fioul.
  • La période minimale d’occupation est désormais de 8 mois par an. Elle était auparavant de 6 mois.
  • A compter de la demande de solde, le propriétaire doit s’engager à occuper le bien à titre de résidence principale. Cet engagement doit être pris dans un délai d’un an.
  • Le délai pour réaliser les travaux est porté à 2 ans.

fioul

Quant au montant de l’aide, il varie en fonction de 4 catégories de revenus :

  • MaPrimeRénov bleu : pour les revenus très modestes.
  • MaPrimeRénov jaune : pour les revenus modestes
  • RénovPrime violet : pour les revenus intermédiaires
  • RénovPrime rose : pour les revenus plus élevés.