Découvrez les produits qui n’ont pas encore trop augmenté cette année !

Plusieurs départements connaissent une inflation supérieure à 10 %, mais d'autres n'ont pas encore vu leurs prix augmenter. Voici ceux-là et pourquoi.

Vous feriez mieux de faire une liste des produits qui n’ont pas augmenté, ça irait plus vite, a déclaré un lecteur sur notre page Facebook, réagissant avec ironie à la publication de nos chiffres sur l’inflation.

Il faut dire que la pente est raide : la valeur d’achat de notre panier de 31 produits de consommation a encore augmenté de 6,77% en juin sur un an, contre +5,63% le mois précédent.

La hausse pourrait se poursuivre à l’automne

Globalement, les prix dans les hypermarchés, supermarchés, drives, magasins discount et de proximité ont augmenté en moyenne de 4,37% sur un an. La tendance devrait encore s’accélérer dans les prochaines semaines, puisque l’institut NielsenIQ, partenaire de notre Observatoire de l’inflation, maintient une prévision de 7 % cet été, et laisse entendre que la hausse pourrait se poursuivre à l’automne.

prix

Depuis le début de l’année, on retrouve les mêmes rayons hyperinflationnistes : les viandes surgelées flirtent désormais avec les 20%, les pâtes dépassent les 15% et les huiles végétales atteignent les 12%. Mais de nouveaux produits font leur apparition sur la liste.

Steaks, œufs et pains industriels galopent

Parmi les produits qui ont fortement décollé ces dernières semaines, les œufs premier prix et les steaks hachés ont bondi de 4,5% en un mois. Les pains industriels ont également subi une brusque poussée, +3,5 en juin, pour une hausse totale de 6,3% sur un an.

inflation

Ce n’est pas la saison officielle des crêpes, et heureusement. Entre le beurre, les œufs, la farine (tous produits en hausse de 7%) et, dans une moindre mesure, le lait (+4,8%), elles sont bien plus chères à concevoir qu’à la Chandeleur !

La modestie des piles et des ampoules

Alors, que dire à notre lecteur en quête de prix qui n’ont pas (encore) trop augmenté ? Nous avons demandé à NielsenIQ la liste des produits les plus sages. Elle est assez courte. Mais il y a deux articles qui ont baissé : les piles et les ampoules électriques.

Le maquillage, le shampooing et le déodorant sont restés pratiquement stables depuis un an, avec des augmentations inférieures à 1%. Les autres produits d’hygiène personnelle et les cosmétiques limitent leur hausse à moins de 1,3% pour le moment.

Ces produits non périssables ont fait l’objet des campagnes promotionnelles les plus intenses ces dernières semaines. Leurs achats ont été effectués à bas prix par les centrales il y a quelques mois, avant la flambée.

produits

Mais comme pour tout article en cours de fabrication, les fabricants devront bientôt répercuter la hausse des coûts énergétiques sur leurs prix de vente. Cette stabilité est de courte durée, alors profitez-en maintenant, si vous le pouvez.