Prime inflation 2023 : voici finalement les français qui vont pouvoir la toucher !

La prime d'inflation est une aide très attendue par les bénéficiaires. Elle devrait normalement être versée aujourd'hui...

La situation économique de la France depuis cette année semble être assez complexe. Le gouvernement semble venir en aide aux Français en créant un certain nombre d’aides et de primes telles que la prime d’inflation.

Cette dernière devrait normalement être versée aujourd’hui et pourrait donc déjà être sur votre compte bancaire. Cette dernière semble être de 100 euros par ménage plus 50 euros par enfant à charge. Nous vous expliquons tout ici.

La prime d’inflation arrive enfin ?

La prime d’inflation arrive pour tout le monde, mais pas vraiment aux mêmes dates. En effet, les bénéficiaires de minima sociaux ont déjà pu la percevoir. C’est maintenant au tour des bénéficiaires de droits Pôle emploi de la recevoir. En effet, cette prime d’inflation est très attendue.

Mais pour pouvoir bénéficier de la prime d’inflation grâce à Pôle Emploi, il faut répondre à certains critères. Si vous ne percevez que l’allocation chômage ou l’allocation de retour à l’emploi, comme on l’appelle aussi, alors vous ne pouvez pas bénéficier de la prime.

prime macron 2021

Cette prime est destinée aux bénéficiaires de l’allocation de solidarité spécifique. Aux chômeurs en fin de droits. Ou encore à l’ARE ou même à la prime forfaitaire.

Ainsi, le versement de cette prime d’inflation semblait être prévu pour aujourd’hui. De plus, aucune démarche ne semble nécessaire, le versement se fait automatiquement, il suffit de consulter son compte.

Toutefois, si vous ne l’avez pas reçu, pas de panique. Il s’avère que même si la prime semble avoir été versée, il faut parfois un jour ou plus à votre banque pour la traiter, de sorte que vous ne la verrez peut-être pas tout de suite.

Ce qu’il faut savoir

Vous devez également vérifier vos coordonnées bancaires. Si vous pensez que vous auriez dû le recevoir maintenant, parce que votre banque n’a pas de délai de traitement.

Si vous pensez que vous auriez dû la recevoir maintenant, parce que votre banque n’a pas de délai de traitement, vous pouvez vous rendre sur votre compte de prestations et vérifier les coordonnées bancaires que vous avez saisies.


Comme la prime d’inflation a été transférée aux coordonnées que vous avez indiquées, vous pouvez vérifier que vous l’avez reçue.

Le montant de la prime d’inflation reste fixé à 100 euros par ménage. Mais si vous avez des enfants, le montant augmente. Une mère avec deux enfants recevra 100 euros de prime d’inflation, plus deux fois les 50 euros par enfant.

Au total, cette mère recevra 200 euros de primes. Il s’agit d’une aide substantielle qui est très appréciée par les ménages les plus pauvres.

La prime d’inflation

Mais pour la prime d’inflation, il faut faire attention. Le législateur, dans le décret dédié, explique que pour avoir droit à l’aide, les enfants doivent être à la charge effective et permanente du bénéficiaire de l’aide et remplir les conditions mentionnées à l’article R. 512-2 du code de la sécurité sociale.

En revanche, si vous n’êtes pas éligible aux prestations de Pôle emploi, mais que vous percevez l’allocation de solidarité aux personnes âgées ou le minimum vieillesse, il faudra être patient. En effet, c’est à la mi-octobre que vous pourrez recevoir votre prime d’inflation.

prime sur le pouvoir d-achat

Et si vous êtes un travailleur qui attend la prime d’inflation et que vous avez déjà droit à la prime d’activité. Il vous faudra alors être encore plus patient. En effet, pour les bénéficiaires de la prime d’activité, la prime d’inflation ne sera versée qu’à la mi-novembre.

Qui peut en bénéficier ?

Plusieurs conditions peuvent être remplies pour bénéficier de la prime d’inflation de cette année.

Vous devez être bénéficiaire de l’une des prestations suivantes : Aspa, AAH, APL, ASS, AER, Prime forfaitaire pour reprise d’activité, RSO, AFIS, Allocation simple pour personnes âgées, RSA, prime d’activité, bourses étudiantes.

Par ailleurs, le foyer fiscal de référence ne semble pas être étudié au préalable. C’est l’organisme qui verse habituellement ces prestations qui versera l’aide, explique la CAF sur son site internet. Cette aide sera versée aux étudiants boursiers qui ne bénéficient pas d’une aide au logement du Crous.

Cas possibles pour la CAF et Pôle Emploi

En ce qui concerne la CAF. Elle verse normalement la prime d’inflation au cours de ce mois. Pour en bénéficier, il faut être bénéficiaire de l’un des minima sociaux cités ci-dessus.

Pour ce versement, aucune démarche n’est non plus nécessaire. En effet, la CAF verse l’aide à ceux qui sont déjà bénéficiaires des minima sociaux concernés. Ainsi, le versement reste automatisé.

prime inflation

Il en est de même pour Pôle emploi qui verse également la prime d’inflation de manière automatique. Il vous suffit d’attendre que la prime arrive sur votre compte bancaire sans avoir à effectuer de démarches. Vous devez donc recevoir soit l’ASS, soit l’ARE. Si vous ne la recevez pas, il est normal que vous ne receviez rien.

Une prime exceptionnelle

Pour les personnes qui ont reçu la prime d’inflation à la mi-septembre avec la CAF, il ne faut pas s’attendre à la même chose pour le mois prochain. En effet, même si les versements semblent être retardés en fonction de l’éligibilité des personnes.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @jebudgetise

Il n’y a qu’un seul paiement de ce type sur votre compte. C’est pourquoi il s’agit d’une prime unique. Ne vous attendez donc pas à un paiement récurrent ou vous serez déçu.

Pour les personnes ayant droit aux minima sociaux, la prime d’inflation a été versée à la mi-septembre. Pour les personnes inscrites à Pôle emploi, la prime devrait arriver à la mi-octobre et enfin pour les personnes qui perçoivent la prime d’activité, il faudra attendre la mi-novembre.

Le montant de la prime d’inflation

Comme l’a indiqué le gouvernement, la prime d’inflation reste fixée à 100 euros par ménage. À cela s’ajoute un supplément de 50 euros par enfant à charge. Les personnes âgées ont également le droit de recevoir cette prime à l’inflation.

prime

Mais à condition qu’elles perçoivent l’allocation de solidarité aux personnes âgées ou le minimum vieillesse. En outre, leur pension sera majorée de 4 % s’ils restent dans le régime de base.