Pourquoi le gouvernement demande à ce que votre chauffage ne dépasse pas les 19°C

Le gouvernement fait appel au bon sens des Français et demande de limiter à 19°C le chauffage. Découvrez tous les détails.

La règle est de mettre votre chauffage à 19 degrés. Ce discours d’Elizabeth Borne a provoqué de vives réactions de la part des Français le 26 septembre 2022. Longtemps oubliée, c’est une disposition inscrite dans le droit français.

Aujourd’hui, elle refait surface, pour permettre au pays de faire des économies d’énergie. Mais pourquoi exactement 19°C pour le chauffage ? Nous vous disons tout.

La règle des 19°C pour le chauffage dans le code de l’énergie

Le Premier ministre Elisabeth Borne a énoncé une règle qui a laissé tout le monde perplexe :

La règle est de chauffer à 19°C, donc s’il fait 15°C, vous pouvez bien sûr allumer votre chauffage.

Cette règle provient du code de l’énergie. Un texte créé après les deux chocs pétroliers. En effet, Jérôme Lépée, avocat spécialisé dans le droit de l’énergie, affirme que ces textes datent de 1974, au moment de la crise pétrolière.

chauffage pour chauffer

La fameuse limite de 19°C figure dans le décret du 25 juillet 1977 publié au Journal officiel.

Ce passage recommande une température moyenne de 19°C pour vos intérieurs, si la pièce n’est pas occupée. Bien sûr, il existe des exceptions, comme les établissements qui accueillent des personnes fragiles (jeunes enfants et personnes âgées) ne sont pas tenus de le faire.

Vers l’efficacité énergétique

La température moyenne du logement est obtenue en pondérant la température de chaque pièce par son volume.

Exemple : Dans un logement comportant deux pièces, la première pièce a une température de 18°C et fait 20m3, la seconde pièce a une température de 19°C et fait 25m3, selon le site service-public.fr.

Si une règle le prévoit, y a-t-il des sanctions pour ceux qui ne la respectent pas ? Théoriquement, ils sont passibles d’une amende de 1 500 euros.

Mais cela ne s’est pas encore produit. Il faudrait que la police vienne à votre domicile pour vérifier la température de toutes les pièces.

Cependant, le cabinet du ministère de la Transition énergétique précise qu’il ne s’agit pas de faire la police des températures. Le ministère compte sur la persuasion pour que la mesure soit respectée. L’idée est que la sobriété doit s’accompagner d’une acceptation par les gens.

Le chauffage à 19°C : une explication scientifique

Le secrétaire scientifique du Comité d’histoire de l’électricité et de l’énergie, Renan Viguié, en sa qualité d’historien de l’énergie et du chauffage, a donné son avis sur la question du chauffage à 19°C. Et pour cause, c’est un sujet qui occupe tous les esprits en ce moment.

Dans les colonnes de la Nouvelle République, il déclare :

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Les Petits Bidons (@lespetitsbidons)

Il n’existe aucune publication scientifique qui démontre qu’il faut chauffer à 19°C. D’ailleurs, sur ces questions, on insiste (dans l’entre-deux-guerres) sur l’importance de varier la température à l’intérieur d’une maison pour renforcer les défenses de l’organisme.

Ces propos rejoignent ceux du ministère de la Transition énergétique, qui précise que 19°C est également une température recommandée par les scientifiques et les médecins, bénéfique notamment pour le sommeil.

En effet, le docteur Alain Muzet du CNRS de Strasbourg souligne :

Une chambre entre 16 et 18° favorisera à la fois le sommeil et facilitera la respiration.

Cependant, l’INSV indique que plus de la moitié des Français ne suivent pas cette recommandation. Au contraire, ils dorment avec une température comprise entre 18 et 21°.

L’institut insiste sur le fait qu’une température trop élevée dans la chambre à coucher empêche un sommeil de qualité. En revanche, dormir dans un air plus frais facilite la respiration et le sommeil.

Le chauffage à 19°C : Une construction sociale

Dans L’Obs, Renan Viguié affirme que depuis les Trente Glorieuses, la France et surtout les pays d’Europe vivent dans le confort thermique.

Selon lui, c’est une construction sociale qui a fait passer la température de confort du chauffage de 15°C à 19°C.

chauffage

Selon l’historien :

Le confort consiste à être à l’intérieur en T-shirt, alors que dans les siècles précédents, il était courant de se couvrir pour rentrer chez soi.

Il affirme ensuite que la température de 19°C pour le chauffage était un compromis entre la consommation d’énergie, la technologie disponible et le confort perçu.