En France, ce poulet est contaminé par la listeria, rappel urgent des supermarchés !

Votre attention s'il vous plaît ! Nous vous annonçons qu'il y a du nouveau du côté de Rappel conso avec du poulet contaminé.

Un rappel massif de poulet contaminéa une nouvelle fois paralysé la France depuis le début de la semaine. Un produit que nous utilisons quotidiennement en serait la cause !

L’avez-vous déjà consulté ? Non ? Ce n’est pas grave ! Nous vous épargnons la peine de vous connecter pour le découvrir ! Ce lundi, le site vient de lancer un nouveau rappel massif concernant un produit vendu dans toute la France. C’est bien que vous soyez au courant, car c’est un produit de base de vos repas. Il se peut que vous le consommiez inconsciemment. Retrouvez tous les détails dans cet article !

Un produit à risque dispersé dans toute la France !

Le rapatriement de produits liés à une contamination n’est plus rare dans le pays. A plusieurs reprises, nous apprenons dans l’actualité qu’une marque a été épinglée par Rappel Conso. Par conséquent, le produit mentionné dans cette annonce devrait être ramené très rapidement sur le lieu de vente.

poulet

Parfois, ce n’est pas seulement un supermarché en particulier qui est en cause. L’État peut en avoir plusieurs dans sa ligne de mire en même temps. C’est le cas lorsqu’il s’agit d’un rappel massif !

Cette semaine, c’est un rappel massif qui est en ligne. L’objectif est d’alerter les consommateurs sur un fait inquiétant. Apparemment, un produit commercialisé dans toute la France pourrait être dangereux pour la santé de tous. Selon des sources officielles, ce produit contient des bactéries responsables de la listeria.

On parle, entre autres, de listériose ! D’où l’intérêt du rappel conso pour faire une large diffusion de cet avertissement ! Soyez très prudent et suivez les instructions ci-dessous !

listeria

En quoi cet article est-il considéré comme dangereux ?

Sans entrer dans les détails, nous vous informons qu’il s’agit d’une gamme de viande de volaille très appréciée. De plus, nous tenons à souligner que le produit est vendu par plusieurs détaillants bien connus dans le pays. Il s’agit notamment de Casino, Aldi, Franprix et Lidl !

Comment les reconnaître une fois sur le marché ? Selon ce rappel massif, il s’agit des barquettes de poulet cuit et fumé. Si vous faites vos courses chez Casino, il s’agit de celles en bois de hêtre. Apparemment, il s’agit du poulet fumé de la marque Tous les Jours !

Connu sous le numéro de lot 5412190093, ce produit est sorti le 17/10/2022. Chez Aldi, on parle de la marque Corril ! Elle porte le numéro de lot 5412190071. Quant à Franprix, il s’agit de son poulet de 1,5kg signé Leader Price. Commercialisé le 21/10/2022, son numéro de lot est 5412190095.

rappel poulet

Selon le rappel massif, le poulet cuit et fumé de marque L’Étal de Lidl est également concerné. Vendus depuis le 19/10/2022, leurs numéros sont : 5412190087 et 5412190135 !

Que faire face à cette situation ?

Il faut savoir que la listeria monocytogenes est une maladie très dangereuse. Elle peut être mortelle si elle touche des personnes sensibles. Il s’agit notamment des personnes âgées, des femmes enceintes et des personnes immunodéprimées. De plus, elle est difficile à détecter, car sa période d’incubation peut aller jusqu’à huit semaines. Il sera donc trop tard, d’après ce rappel massif !

La meilleure chose à faire est de ne pas consommer cet article. Pensez ensuite à le rapporter dans les magasins ! Ainsi, vous serez en sécurité et vous récupérerez votre argent. Au cas où vous l’auriez déjà avalé sans le savoir, vérifiez si vous présentez les symptômes suivants ! Ceux-ci comprennent de la fièvre accompagnée de maux de tête et de douleurs corporelles. Selon ce rappel massif, prenez des précautions et allez chez le médecin !

listeria maladie

Campylobacter, la bactérie du poulet

Très commune et tout à fait banale, la bactérie intestinale 3 campylobacter » est une bactérie que l’on retrouve souvent sur les carcasses de volailles. Faisons le point sur cette bactérie intestinale, contre laquelle quelques mesures d’hygiène simples peuvent être très efficaces.

Une bactérie intestinale, oui, mais quoi d’autre ? De quoi s’agit-il ?

Campylobacter est une bactérie très présente dans le tube digestif de l’homme et des animaux, notamment la volaille, mais on peut aussi la trouver dans les eaux sales. Les aliments crus sont les aliments les plus fréquemment contaminés. Selon un rapport de 2008 de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA), environ 75% des carcasses de poulet sont contaminées par campylobacter (dans l’Union européenne, en Suisse et en Norvège).

Cette bactérie intestinale ne prolifère pas dans les aliments et est peu résistante au froid et à la chaleur. Elle n’est pas due à la consommation du poulet lui-même, qui a été cuit, mais à un autre aliment, une surface ou un liquide (marinade) qui a été en contact avec la peau du poulet cru.

Quel est le risque de cette bactérie intestinale pour les consommateurs ?

L’ingestion de cette bactérie intestinale peut provoquer des campylobactérioses, qui sont des maladies relativement fréquentes, avec plus de 300 cas par million d’habitants et par an en France. Cependant, elles sont généralement bénignes (sauf lorsqu’elles évoluent vers le très rare syndrome de Guillain-Barré).

Les personnes dont le système immunitaire est affaibli suite à un traitement ou une maladie, les personnes âgées, les femmes enceintes et les nouveau-nés peuvent être plus sensibles. Les symptômes apparaissent de 1 à 10 jours après l’infection, le plus souvent sous forme de gastro-entérite. L’infection disparaît souvent spontanément après 7 à 20 jours, mais elle peut être traitée par des antibiotiques dans les cas plus graves chez les personnes sensibles.

Comment éviter d’être infecté par cette bactérie intestinale ?

En règle générale, il faut éviter les températures favorables à leur prolifération et la contamination croisée d’aliments contaminés avec des aliments sains.

Quelques précautions sont donc à prendre face à cette bactérie :

  • Respecter la chaîne du froid et régler le réfrigérateur à une température basse (maximum 4°C).
    se laver les mains, les surfaces de travail et les ustensiles après un contact avec des aliments crus pour éviter la contamination d’aliments sains.
    respecter la date limite de consommation
    consommer les produits rapidement après ouverture et les plats après préparation
    laver et éplucher les fruits, les légumes et les herbes dans le réfrigérateur
    séparer les aliments crus des autres aliments pour éviter toute contamination
    nettoyer régulièrement le réfrigérateur avec de l’eau de javelParce que les bactéries sont tuées par la chaleur, il est indispensable de cuire ou réchauffer les aliments crus d’origine animale ou les plats cuisinés à plus de 65°C.

Quels sont les contrôles mis en place en France contre cette bactérie ?

Les producteurs ou distributeurs sont soumis à de nombreux contrôles autocontrôles, contrôles planifiés ou non sur l’hygiène ou le respect de la chaîne du froid. Concernant les risques de contamination des volailles par cette bactérie, la prévention repose sur des mesures d’hygiène au sens large. Il est important de s’assurer que la procédure d’éviscération dans les abattoirs se déroule proprement, sans déchirures ni éclaboussures qui pourraient propager la bactérie sur la peau des poulets.

poulet contaminé

Chaque année, plus de 60 000 prélèvements sont effectués par la Direction générale de l’alimentation (DGAL), ce qui correspond à 100 000 analyses de laboratoire. Une fois la contamination confirmée, des mesures de retrait ou de rappel des produits sont prises pour protéger le consommateur, ainsi que des mesures préventives ou correctives pour le producteur ou le distributeur.