4 fruits dont vous pouvez (et devez !) manger la peau !

Vous avez envie d'une collation sucrée ? Voici comment tirer le meilleur parti de votre fruit en le mangeant en entier.

Avril est le mois de la Terre et si vous cherchez un moyen facile d’aider la planète et de réduire le gaspillage alimentaire, abandonnez l’éplucheur et dégustez certains de vos fruits avec la peau.

Bien sûr, beaucoup d’entre nous n’ont aucun problème à manger la peau des pommes, des poires et des prunes, mais nous avons tendance à laisser de côté les fruits qui nous semblent immangeables ou trop durs. Or, la peau de plusieurs fruits contient d’excellents nutriments. Voici quatre de nos préférés.

La Banane

Il y a sûrement une peau de fruit que vous ne pouvez pas manger, c’est celle, super fibreuse, qui recouvre la banane… non ? Pas du tout ! Les peaux de banane sont tout à fait comestibles, si elles sont préparées correctement. Les bananes sont connues pour leur forte teneur en potassium, chaque fruit moyen contenant 422 milligrammes.

La peau contient 78 milligrammes de potassium supplémentaires, ainsi que de nombreuses fibres.

banane

La peau d’une banane fraîche est assez dure et légèrement amère. Pour la manger, lavez-la bien, enlevez la tige et essayez de la mélanger dans un smoothie, ou faites-la frire ou cuire au four pendant au moins 10 minutes. La peau devient également plus fine et plus sucrée au fur et à mesure qu’elle mûrit, vous pouvez donc attendre quelques jours pour que la peau de la banane développe quelques taches. Et tandis que certains cuisiniers maison avancés adorent utiliser les peaux de banane comme substitut au porc effiloché dans les sliders barbecue végétaliens, une façon plus abordable de commencer à utiliser les peaux est simplement de les ajouter dans le pain aux bananes pour un boost de fibres.

Le Kiwi

Après avoir coupé un kiwi, il est assez facile de retirer la chair verte à l’aide d’une cuillère, en laissant la peau brune et pelucheuse derrière. Mais cela signifie que vous vous débarrassez également de nombreux nutriments. Tant que vous la lavez bien, vous pouvez manger la peau brune des kiwis verts, ainsi que la peau lisse des kiwis dorés.

kiwi

Selon la California Kiwi Commission, manger un kiwi entier avec la peau augmente l’apport en fibres de plus de 30 %. Sachant que la plupart des gens ne mangent pas assez de fibres (qui facilitent la digestion et aident à contrôler le taux de sucre), c’est une bonne nouvelle pour les amateurs de kiwis. Parmi les autres nutriments importants contenus dans la peau des kiwis figurent la vitamine E, les folates et les polyphénols, qui ont des effets antioxydants.

Orange

Vous utilisez probablement déjà le zeste des agrumes, comme les citrons et les oranges, pour ajouter de la saveur à vos recettes, mais vous n’utilisez probablement pas la peau entière. Oui, nous le savons, la moelle est amère, mais cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas l’utiliser de différentes manières.

orange

Vous pouvez cuisiner à la fois la peau et la chair des oranges pour en faire une marmelade savoureuse (veillez d’abord à bien laver l’extérieur de l’orange sous l’eau courante). Vous pouvez aussi les couper en tranches fines, qui peuvent être grillées et consommées en salade ou mélangées à des pâtes. Les écorces d’orange confites sont étonnamment faciles à faire et sont excellentes seules ou comme garniture de cocktail.

Pastèque

La chair rose de la pastèque est pleine de nutriments bénéfiques, comme le lycopène, le potassium et la vitamine A. C’est aussi une source d’hydratation incroyable, ce qui en fait une friandise idéale pour les journées chaudes.

pastèque

Selon le Watermelon Board, qui représente 800 producteurs de pastèques, la totalité de la pelure, y compris la peau extérieure vert foncé, est comestible. Mordre dans la peau d’une pastèque crue peut s’avérer difficile, mais vous pouvez essayer de la mélanger dans un smoothie ou de la mariner. La peau peut également être utilisée dans les sautés et comme salade. Quelle que soit la façon dont vous l’utilisez, veillez d’abord à bien laver l’extérieur du melon à l’eau courante pour éliminer la saleté et les débris.

Peau

Mais si l’idée de manger toutes ces pelures et ces peaux ne vous séduit toujours pas vraiment, vous pouvez toujours contribuer à réduire les déchets alimentaires en compostant les restes que vous ne mangez pas.