Paul El Kharrat révèle en direct son lourd traitement à vie qu’il doit recevoir !

Ce samedi 22 octobre, Paul El Kharrat était l'invité de Quelle époque sur France 2. Auprès de Léa Salamé et Christophe Dechavanne !

Ce samedi 22 octobre, Paul El Kharrat était l’invité de l’émission Quelle époque sur France 2. Auprès de Léa Salamé et Christophe Dechavanne, il a parlé sans détour de son syndrome d’Asperger.

Derrière son large sourire et sa bonne humeur, Paul El Kharrat cache un profond malaise. En proie à une terrible angoisse, l’ancien maître de midi a déjà songé à mettre fin à ses jours.

Paul El Kharrat maladie

Paul El Kharrat a expliqué qu’il n’aurait jamais pu faire de la télévision sans médicaments. Ne vous inquiétez pas, la rédaction de C’est maman qui la fait vous racontera tout ça. Êtes-vous prêts ?

Paul El Kharrat parle de son syndrome d’Asperger

En 2019, les téléspectateurs ont découvert Paul dans les 12 coups de midi. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le jeune homme a fait une forte impression.

Avec 153 participations, Paul El Kharrat fait partie des plus grands champions du jeu. Depuis son départ, il a rejoint l’équipe des Grosses Têtes de Laurent Ruquier. S’il semble plus épanoui que jamais, cela n’a pas toujours été le cas. Il faut dire que le syndrome d’Asperger n’est pas facile à vivre.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Paul El Kharrat (@paul_el_kharrat)

Sur le plateau de Quelle époque, Paul a expliqué qu’il est souvent victime de son syndrome. Je peux être extrêmement agressif, voire violent, envers moi-même et les autres… pas en frappant les gens, mais verbalement.

Je suis quelqu’un d’introspectif. Paul a expliqué à plusieurs reprises qu’il avait pensé au pire. Notamment à cause des gens qui l’entouraient.

Un traitement essentiel pour le champion des 12 coups de midi

Heureusement, Paul El Kharrat parvient à surmonter ces symptômes handicapants. Comment y parvient-il ? Eh bien, grâce à un traitement neuroleptique.

Tout d’abord, il faut savoir que ce sont des médicaments qui participent à la prise en charge des patients atteints de psychose. Ils permettent à une personne de rester calme et de ne pas se laisser envahir par des pensées violentes. Et c’est exactement ce dont le jeune homme a besoin.

Paul El Kharrat a expliqué que ce traitement, l’a tout simplement maintenu en vie. Sans lui, il aurait déjà sombré : C’est peut-être anodin, mais sans ces médicaments, je pense que j’aurais sombré depuis longtemps.

C’est grâce aux médicaments qu’il a pu participer aux 12 coups de midi. Il faut dire que sans eux, il aurait été incapable de suivre le tournage du programme. Et encore moins d’enchaîner 153 victoires d’affilée.

Paul El Kharrat ne veut plus rien avoir à faire avec Jean-Luc Reichmann

Récemment, Paul El Kharrat a révélé qu’il n’avait plus aucun contact avec Jean-Luc Reichmann.

Paul El Kharrat

Pire, il a même décidé de dénoncer l’animateur des 12 coups de midi : Pourquoi serais-je ami avec Jean-Luc Reichmann ? Cela fait presque un an que nous ne nous parlons plus pour toutes sortes de raisons que je ne dévoilerai pas. C’est tout.