Paul El Kharrat lâche une énorme confidence sur les 12 coups de midi !

L'ancien maître de l'émission "Les 12 coups de midi", Paul El Kharrat s'est confié sur un moment difficile...

Paul El Kharrat était l’un des champions les plus connus de l’émission Les 12 coups de midi. Il faut dire qu’il a beaucoup participé à l’émission.

Ainsi, pendant 153 fois, Paul El Kharrat, le maître de midi est resté sans défaite. Mais après la 153e fois, il a finalement perdu, il y a trois ans.

paul el kharrat Jean-Luc Reichmann

Mais celui qui était le protégé de Jean-Luc Reichmann a fait des révélations assez franches sur l’émission. Nous vous expliquons tout ici.

Paul El Kharrat grand champion des 12 coups de midi

Dans l’histoire des 12 coups de midi, de nombreux maîtres du midi se sont succédés. Mais parmi eux, certains se distinguent plus que d’autres. Cela a été le cas pour Eric, Bruno, Xavier et donc aussi Paul.

A chaque fois, l’animateur semblait très impressionné par ces personnes aux connaissances infinies. Mais au final, après 153 participations, Paul El Kharrat a quitté l’aventure. Donc avec 691.522 euros de prix.

Mais depuis, l’ancien champion des 12 coups de midi a parcouru un long chemin.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Paul El Kharrat (@paul_el_kharrat)

Grâce à sa participation à l’émission, Paul El Kharrat a pu intégrer l’équipe des grosses têtes de Laurent Ruquier.

Ce qui lui a permis d’avoir un avenir prometteur. Mais encore, alors qu’il doit beaucoup à TF1. Il ne veut plus parler de Jean-Luc Reichmann. Pourquoi devrais-je être ami avec Jean-Luc Reichmann ?

Nous ne nous parlons plus depuis près d’un an pour toutes sortes de raisons que je ne développerai pas. Je n’ai aucun contact direct ou privilégié avec cet homme.

Des relations mitigées

En effet, dans les 12 coups de midi, à force de participation, entre Jean-Luc Reichmann et Paul El Kharrat, il semblait y avoir une amitié naissante.

Mais l’ancien maître de midi a su déclarer la fin de cette relation. Il a néanmoins choisi de revenir sur sa déclaration. Une façon de mettre de l’eau dans son vin.

Ainsi, il déclare à propos de l’animateur des 12 coups de midi que je l’apprécie toujours et que je ne supporte pas ce qui a été dit dans la presse, sachant que j’ai été le plus habile possible face à un journaliste beaucoup moins habile, ou qui n’avait pas forcément envie de rétablir un semblant de vérité.

Même si j’avais un grief contre quelqu’un, je ne dirais pas pourquoi sur un plateau de télévision. Je ne suis pas ingrat, je ne remets pas en cause le travail que j’ai fait dans le jeu TF1, et que c’est grâce à cela que je suis devenu connu.

La participation complexe

Ainsi, si la participation de Paul El Kharrat a parfois été complexe, cela est dû au monde de la télévision.

Paul El Kharrat est atteint du syndrome d’Asperger et peut donc ressentir les choses différemment. Il a révélé dans son livre Bienvenue dans mon mode que « Quand j’ai fait les sélections, ça ne se passait pas bien du tout ». Et pourtant, Jean-Luc Reichmann l’avait vraiment aidé à s’exprimer.

Paul El Kharrat

Paul El Kharrat ajoute également que dans les 12 coups de midi, le décor peut beaucoup le perturber. Comme n’importe qui d’autre, qui ne serait pas habitué à ce genre d’environnement.

Paul El Kharrat explique que « Il y a des humains autour et qui gravitent, qui nous entourent. Il y a un public, il y a des lumières, il y a des bruits et il faut être capable de les gérer sans broncher… ».