Paul El Kharrat balance du lourd sur Les 12 coups de midi.

Paul El Kharrat est l'un des plus grands champions des 12 coups de midi. Il revient sur sa participation pas toujours facile.

Si vous êtes un fan des 12 coups de midi, vous connaissez forcément quelques grands champions comme Paul El Kharrat. En effet, certains d’entre eux ne sont pas passés inaperçus dans l’émission de Jean-Luc Reichmann.

Dans le lot, on peut citer Bruno qui est le seul à avoir dépassé la barre du million d’euros, mais aussi Paul El Kharrat qui est tout aussi incroyable.

Paul El Kharrat Jean-Luc Reichmann

L’ancien « maître du midi » revient sur sa participation. L’expérience a été difficile pour lui, nous vous expliquons pourquoi.

Paul El Kharrat : Sa vie a basculé pendant les 12 coups de midi

Paul El Kharrat a marqué l’émission de TF1. Tout d’abord, grâce à son incroyable culture générale, mais aussi parce qu’il est autiste.

Ainsi, Paul El Kharrat a contribué à mettre en avant cette particularité et à sensibiliser le public.

En tout cas, il est devenu le chouchou des téléspectateurs avec ses 153 participations.

D’une certaine manière, il faisait partie des murs. Le petit protégé de Jean-Luc Reichmann s’est confié sur cette expérience, qui date déjà de trois ans, mais qu’il n’oubliera jamais.

Paul El Kharrat, un grand champion qui n’a pas été oublié

Bien sûr, dans le jeu du midi de TF1, les candidats se succèdent, mais certains se démarquent plus que d’autres. Il est très jeune et pourtant il a impressionné par ses incroyables connaissances.

Paul El Kharrat a quitté l’aventure avec 691 522 euros en poche. Un beau butin et une belle expérience qui va lui ouvrir des portes.

En effet, grâce à son passage dans les 12 coups de midi, Paul El Kharrat a été repéré par Laurent Ruquier qui l’a recruté pour rejoindre les grosses têtes. Quelle fierté et quelle opportunité en or !

Une ambiance tendue entre l’animateur et le candidat ?

Pourtant, récemment, certaines de ses déclarations ont surpris tout le monde. En effet, l’entente ne serait plus au beau fixe avec Jean-Luc Reichmann.

Paul El Kharrat a eu des mots assez froids et sans détour à son égard et il aurait déclaré qu’ils ne sont plus en contact depuis un an.

La presse a profité de ce lapsus pour faire le buzz. Le jeune homme est donc revenu sur ces propos pour calmer le jeu. Il a tout de même avoué qu’il appréciait toujours autant l’animateur.

Je ne suis pas ingrat, je ne remets pas en cause le travail que j’ai fait dans le jeu de TF1, et que c’est grâce à cela que je me suis fait connaître. A-t-il déclaré.

Une expérience pas toujours facile en raison de sa particularité

En tout cas, ce n’était pas facile tous les midis pour Paul El Kharrat. Il a découvert le monde de la télévision et se confie : Quand j’ai fait les sélections, ça ne s’est pas bien passé du tout.

Le décor était très perturbant pour n’importe quelle personne ordinaire, mais encore plus pour lui, qui est très sensible à l’environnement.

Paul El Kharrat, ancienne star des 12 Coups de midi, revient sur ses propos sur Jean-Luc Reichmann : Je ne supporte pas ce qui a été dit.

Il y a des humains autour et qui gravitent, qui nous entourent. Il y a un public, il y a des lumières, il y a des bruits et il faut savoir les gérer sans broncher, a expliqué l’ancien champion. Jean-Luc Reichmann a été d’un grand soutien tout au long de l’aventure.

Pourquoi serais-je ami avec Jean-Luc Reichmann ? Cela fait presque un an que nous ne nous sommes pas parlé pour toutes sortes de raisons que je ne dévoilerai pas, a lâché l’ex-champion. Je n’ai aucun contact direct ou privilégié avec cet homme. Et la réconciliation n’est pas pour demain.

Paul El Kharrat

Je ne veux pas faire un pas de plus vers un individu qui m’a agacé pour des raisons que je préfère taire, a-t-il conclu, précisant qu’il ne participerait plus aux éditions spéciales du jeu de TF1. Paul préfère, de loin, prendre part aux Grosses Têtes. Tout cela m’a permis de me rapprocher de Laurent Ruquier comme je ne l’ai jamais fait avec Jean-Luc Reichmann, avec qui nous n’avons jamais quitté la relation hôte-élève.

Cependant, dans une nouvelle interview pour TV Magazine, Paul El Kharrat a tenu à revenir sur ses propos : Je ne souhaite pas de mal à Jean-Luc, je l’apprécie toujours et je ne supporte pas ce qui a été dit dans la presse, sachant que j’ai été le plus habile possible face à un journaliste qui l’était beaucoup moins, ou qui ne se souciait pas forcément de rétablir un semblant de vérité, a-t-il vilipendé.

Le journaliste a accolé des mots comme un puzzle pour faire croire que j’ai attaqué l’émission Les 12 coups de midi et Jean-Luc. Ce n’est pas le cas. Je termine ce débat en disant une fois pour toutes que je n’attaque pas les gens sans raison. Même si j’avais des griefs contre quelqu’un, je ne dirais pas les raisons sur un plateau de télévision. Je ne suis pas ingrat, je ne remets pas en cause le travail que j’ai fait dans le jeu TF1, et que c’est grâce à cela que je me suis fait connaître, affirme le chroniqueur des Grosses Têtes.