La nouvelle mesure anti-prospectus dévoilée ! La fin de la PUB dans votre boîte aux lettres.

Qu'est-ce que le "Oui pub" ? Voici les informations à connaître sur ce dispositif anti-prospection qui fonctionne depuis la rentrée scolaire.

L’utilisation des autocollants Oui Pub a débuté le 1er septembre. Désormais, la distribution de papiers publicitaires est interdite pour les boîtes aux lettres qui ne disposent pas de cet autocollant. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur cette mesure de lutte contre le gaspillage de papier.

Pourquoi l’autocollant Oui pub ?

Le ministère de l’écologie souhaite réduire le gaspillage de papier causé par les prospectus publicitaires. Malgré l’introduction du stop pub en 2004, la quantité d’imprimés non sollicités reste élevée.

stop pub gratuit

La plateforme StopPub estime que l’équivalent de 12 millions d’arbres est nécessaire pour produire des prospectus. En France, cela représente près de 800 000 tonnes, soit 30 kilos par foyer en moyenne chaque année.

Plus de 89% de ces imprimés sont des papiers publicitaires. Les catalogues commerciaux représentent 5 %, tandis que la presse communautaire compte pour 4 %. Les 2% restants sont des journaux gratuits avec des publicités.

L’Agence pour l’environnement et la maîtrise de l’énergie a constaté qu’une grande partie de ces publicités sont jetées. Et ce, sans même que les destinataires ne lisent les publicités.

Bien que recyclables, la production et la distribution d’imprimés publicitaires non adressés consomment encore des ressources, indique l’ADEME.

Le site StopPub explique que la fabrication du papier nécessite beaucoup d’énergie. L’énergie nécessaire pour un papier est à peu près équivalente à celle nécessaire pour allumer une ampoule basse consommation pendant deux heures.

Selon le CNRS, l’industrie papetière est responsable de 1% des émissions mondiales de CO2. Dans tous les pays européens, l’industrie papetière est la deuxième industrie la plus consommatrice d’eau. Pour 1 kg de papier, près de 500 litres d’eau sont nécessaires.

Que signifie l’autocollant Oui Pub ?

La loi sur le climat et la résilience d’août 2021 a pris en compte l’introduction du dispositif anti-prospectus. L’autocollant Oui Ad est une idée de la Convention des citoyens pour le climat (CCC). En 2025, le Oui pub pourrait remplacer le stop pub.

Depuis 2004, le stop pub signifiait que la résidence ne voulait pas recevoir de matériel publicitaire. La présence du nouveau dispositif sur la boîte aux lettres signifie que le domicile souhaite recevoir de la publicité papier.

Les autocollants Oui pub sont déjà en place dans des zones tests en France. Si les boîtes aux lettres des habitants de ces zones test ne comportent pas l’autocollant, aucun matériel publicitaire n’y sera déposé. Comme il s’agit encore d’une expérience, il n’y a aucune raison de supprimer le stop pub.

stop pub

D’ailleurs, ce dernier s’applique toujours dans les zones non couvertes par cette expérience. Le test du dispositif Oui pub a débuté le jeudi 1er septembre 2022.

Pour commencer, le ministère de l’écologie l’a mis en place dans 13 zones de France. Il s’agit notamment des villes de Bordeaux, Nancy, Grenoble et Agen. Le 1er février 2023, il sera étendu à deux autres zones, dont Troyes et Dunkerque.

Cette expérimentation concerne près de 2,6 millions de français au total. Il est à noter que le test de ces autocollants Oui pub durera 3 ans.

Que se passera-t-il à la fin des 3 ans de test ?

Lorsque ces années d’expérimentation prendront fin, des fonctionnaires du ministère de l’écologie feront le point. Ils évalueront l’impact de l’adoption de l’autocollant Oui pub principalement sur la production et le traitement des déchets de papier.

Le ministère de l’écologie observera également les conséquences de cette expérimentation sur l’emploi. Dans trois ans, le gouvernement verra si l’utilisation des autocollants Oui pub a entraîné des pertes d’emplois.

pub

Ces dernières années, les entreprises du secteur de la distribution de la publicité ont constaté une diminution du nombre d’employés. Chez Mediapost, le nombre d’employés est passé de 11.200 il y a trois ans à environ 8.000.

Un employé de l’entreprise estime que le Oui pub accélère le déclin de ce secteur. Les distributeurs d’Adrexo ont également considérablement diminué. Par ailleurs, la fin de l’expérience montrera l’évolution des secteurs d’activité concernés.

Le ministère de l’Écologie va prendre en compte le comportement des consommateurs. Il en déduira quelles difficultés, le cas échéant, la généralisation des autocollants Oui à la publicité entraînera.