Maquillage des yeux : découvrez les 4 erreurs qui vieillissent !

Après 50 ans, le maquillage peut être utilisé pour camoufler les imperfections ou effacer les signes de fatigue. Attention aux erreurs.

Le maquillage est un allié précieux à tout âge. Mais après 50 ans, le maquillage peut être utilisé pour intensifier le regard, camoufler les imperfections ou effacer les signes de fatigue.

Ne commettez plus d’erreurs de maquillage qui pourraient mettre en évidence de petits défauts.

maquillage yeux

Désormais, Joséphine Bouchereau, maquilleuse, nous indique quelles sont les habitudes à bannir absolument après 50 ans. Suivez le guide !

Le maquillage des yeux : Oubliez le mascara

S’il y a bien une chose à ne pas négliger, c’est le mascara ! Avec l’âge, les cils peuvent devenir plus clairs et moins fournis. Sauter cette étape du maquillage peut en fait contribuer à un regard fatigué et triste.

Si possible, utilisez au préalable un recourbe-cils pour ouvrir les yeux. Attention à ne pas le faire après l’application de la matière, car cela pourrait casser les poils !

Ensuite, appliquez une ou deux couches de mascara sur les cils, en les étirant de la racine à la pointe pour les rendre aussi longs que possible. Choisissez une teinte moins forte que le noir, de préférence le brun. Cela adoucit les traits du visage.

Le maquillage des yeux : Utiliser un fard à paupières trop clair

Selon la spécialiste du maquillage, l’utilisation de couleurs ternes est l’une des erreurs les plus courantes.

Par peur d’en faire trop, les femmes préfèrent les teintes pastel, le beige, le champagne ou le rose clair. De belles couleurs, mais pas toujours adaptées après 50 ans. Pourquoi pas ? C’est simple, elles ont tendance à vieillir.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par delphine (@delphineahellqueen)

La gravité a fait son œuvre et les paupières peuvent s’affaisser, les couleurs claires peuvent donc les souligner et les alourdir.

Pour le maquillage des yeux, il est préférable d’opter pour des tons un peu plus vifs (violet, vert, etc.). Des couleurs qui donnent de la vie, précise la spécialiste. Ou encore des demi-tons comme le taupe et le brun.

Appliquez des fards secs !

Le choix de la texture du maquillage est important. Car la peau est plus déshydratée et plus marquée avec l’âge. En effet, les ombres en poudre ont la mauvaise habitude de migrer dans les ridules et de mal évoluer au cours de la journée.

Choisissez des ombres crémeuses et soyeuses à appliquer au doigt ou avec un coton-tige.

Ces textures durent plus longtemps, sont plus lumineuses et plus faciles à appliquer, explique Joséphine Bouchereau.

Selon elle, il n’est pas nécessaire d’avoir une routine beauté trop compliquée. Un simple fard à joues brun crème ou terracotta, souligné d’un trait de cils brun pour donner de la profondeur, et le tour est joué !

Négligez vos sourcils !

Les sourcils structurent le regard. Ils lui donnent toute son intensité. Ils définissent même toute l’expression du visage ! Mais avec le temps, les sourcils deviennent moins denses et parfois clairsemés.

Il faut donc éviter de trop les épiler ou de leur donner une forme trop ronde ou trop arquée. N’hésitez donc pas à les confier à des professionnels qui sauront les tailler sans les détruire !

maquillage

Prenez également le temps de redessiner leur ligne tous les matins avec un crayon ou une ombre et un pinceau très fin.

Attention, comme pour le maquillage des yeux, vous devez toujours choisir une teinte ton sur ton pour vos sourcils. Comblez les trous, puis terminez en les brossant vers le haut avec un gel fixant.