Lidl alerte sur la flambée des prix qui arrive dans les supermarchés, de 30 à 50% !

En ce moment, rien ne va plus pour les Français. Eh oui, même chez Lidl, les prix augmentent !

Pour la première fois, le PDG de Lidl a le cœur lourd. Il est obligé d’admettre que l’augmentation des prix dans les rayons est un gros problème.

Les clients de Lidl en détresse !

Michel Biero est en colère. Depuis qu’il est à la tête de tous les achats du groupe Lidl France, il n’aurait jamais envisagé un tel tsunami au niveau des prix.

augmentation prix

Et pour cause, lorsque le député Frédéric Descrozaille discrédite la grande distribution, son ennemi voit rouge.

Plus concrètement, cela signifie que les experts de l’agroalimentaire ont désormais carte blanche pour fixer leur propre grille de prix.

Et pour couronner le tout, le Palais Bourbon vient de voter cet amendement !

Sur les ondes de RMC, le responsable du marketing de Lidl n’y va pas par quatre chemins.

Parmi les fameux quatre articles, il fulmine surtout contre le troisième. Estimant que c’est la fin d’une époque, et surtout celle des négociations, il tient à nous donner son point de vue.

Accrochez-vous, nous entrons dans une zone de turbulence ! Aujourd’hui, un industriel qui nous demande 30% en décembre, nous avons jusqu’à [début mars] pour discuter.

Après avoir consulté des logisticiens, il avance cet argument qui ne devrait laisser personne indifférent.

Cette loi n’est là que pour défendre les multinationales et pas les TPE, ni les PME, ni les ETI.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Lidl France (@lidlfrance)

Au printemps, s’il n’y a pas d’accord de principe, il devra payer ce pourcentage exorbitant.

Qui pourra arrêter la série noire ?

Depuis un an, les clients se plaignent de la hausse des prix. Ils ont donc pris l’habitude de comparer avec ce qui se trouve dans les rayons de Lidl.

Aujourd’hui, en raison du prix élevé dont C’est maman qui l’a fait vient de parler, ils risquent de subir un choc.

Déplorant le fait que cela entraînera des augmentations de prix de 30 à 50 % sur les étiquettes, il ne peut pas faire face aux conséquences futures pour tous ses magasins.

En fait, en regardant le calendrier, il est d’humeur morose. Même avec une baguette magique aux couleurs de Lidl, il ne voit pas comment les prix pourraient s’améliorer.

Il l’avoue sans détour. Les six premiers mois de 2023 vont être catastrophiques. Lors de son récent voyage en Espagne, il l’a vu de ses propres yeux.

prix

L’inflation est deux fois plus élevée qu’en France. Exaspéré par les efforts qu’on lui demande de faire, il rappelle qu’il a reçu des propositions d’augmentation de prix à deux chiffres de la part de nos fournisseurs. Certaines d’entre elles atteignent même 49 %.