Les spécialistes lancent l’alerte pour cet hiver concernant la grippe !

Les spécialistes conseillent la vaccination pour vous protéger cet hiver. Ils craignent un rebond de l'épidémie de grippe !

Les spécialistes conseillent de se faire vacciner pour se protéger cet hiver. Ils craignent un rebond de l’épidémie de grippe et soulignent que les personnes à risque sont devenues encore plus sensibles que les années précédentes. Reportages de C’est maman qui l’a fait !

Épidémie de grippe : un hiver sous tension !

Aujourd’hui, on parle de la huitième vague de Covid en France. De plus, à l’approche de l’hiver, c’est le retour de l’habituelle campagne de vaccination contre la grippe saisonnière.

grippe vaccin

En effet, les personnes prioritaires auront la possibilité de se faire vacciner par un médecin.

Mais aussi, par une infirmière, une sage-femme ou un pharmacien et ce, gratuitement.

Jusqu’à présent, peu de cas ont été recensés. Mais il est impossible de connaître à l’avance l’ampleur de l’épidémie de grippe. La grippe est déjà présente dans l’hémisphère sud et ne fait que commencer dans l’hémisphère nord.

Nos défenses immunitaires se sont-elles dégradées ?

Le professeur de virologie au CHU de Lyon, Bruno Lina, et l’infectiologue Vincent Enouf, parlent d’un retour du virus.

Nos confrères de TF1info expliquent qu’après deux ans d’arrêt de la grippe, notre système immunitaire a changé et est devenu plus sensible à la grippe.

En effet, le virus de la grippe n’a pas changé, mais notre système immunitaire oui. Intrinsèquement, il n’a pas acquis de facteurs de virulence qui le rendraient plus agressif que ses prédécesseurs.

Simplement, étant donné qu’il a moins circulé au cours des deux derniers hivers… Nous observons un petit défaut d’immunité collective, ce qui va favoriser sa circulation. analyse le professeur de virologie.

Ainsi, ajoute l’infectiologue, les personnes à risque sont encore plus à risque cette année.

La vaccination est encore plus recommandée pour cet hiver

Alors, pour éviter une épidémie de grippe… Les deux experts conseillent la vaccination cette année plus que les hivers précédents.

On sait que le vaccin ralentit la transmission et peut-être même plus efficacement que le vaccin contre le SRAS-COV-2. Affirme Bruno Lina, sur la base de chiffres concrets.

grippe

Il ajoute : Nous avons réalisé une étude qui montre qu’à partir d’un taux de vaccination de 40% dans une équipe soignante, le nombre de cas de grippe observés chez les patients a été divisé par cinq.

Le professeur de virologie poursuit en disant que le taux de vaccination des personnels de santé sera déterminant. Chez les médecins libéraux, ce taux se situe généralement autour de 70%. Par contre, chez les infirmières privées, le taux est plutôt de 15%, dit-il.

Une épidémie de grippe qui peut tuer

Selon les chiffres, une épidémie de grippe peut tuer entre 8 000 et 10 000 Français chaque année.

Le plus souvent, ce sont des infections bactériennes qui provoquent des décompensations chez des personnes atteintes de maladies chroniques.

Comme l’asthme, les maladies cardiaques ou les maladies du foie. Par ailleurs, on sait aussi que chez les femmes enceintes, elle augmente le risque de fausse couche, explique le spécialiste. Attention !