Les séniors vont toucher une prime dès novembre sur leur revalorisation de la pension de retraite complémentaire !

Nous connaissons déjà la date, mais pas les chiffres de la revalorisation de la pension complémentaire. Combien recevrez-vous à partir de novembre ?

Le 18 août, la loi sur la protection du pouvoir d’achat des Français a été publiée au journal officiel. Ce texte a apporté plusieurs revalorisations, dont la revalorisation de 4 % de la pension de retraite de base.

Pour les retraites complémentaires, les discussions sont toujours en cours. Pour l’Agirc-Arrco, cela a commencé le 13 septembre.

revalorisation des retraites en 2022

À l’heure où nous écrivons ces lignes, les discussions se déroulent entre le patronat et les syndicats. Dans tous les cas, on le saura le 6 octobre, selon le journaliste Julien Bigard.

Ce dernier était d’ailleurs invité sur le plateau du 19/20 le jeudi 22 septembre. Le journaliste nous apporte quelques précisions concernant l’augmentation. Voici les détails.

Revalorisation des retraites complémentaires

Rappelons que la promesse de campagne d’Emmanuel Macron ne concerne pas la retraite complémentaire. D’ailleurs, le ministre de l’économie Bruno Le Maire l’a exprimé :

C’est aux partenaires sociaux de revaloriser les retraites complémentaires. Nous, nous allons revaloriser les retraites de base.

Quant à la date, nous savons déjà qu’il n’y aura pas d’augmentation anticipée des pensions complémentaires cette année.

Les partenaires sociaux qui gèrent l’Agirc-Arrco, la retraite complémentaire des salariés du secteur privé, s’en tiendront au calendrier prévu, qui prévoit une augmentation au 1er novembre, expliquent nos confrères du Parisien.

Il faut savoir que chaque année, la valeur de la retraite complémentaire est réajustée en fonction de l’ampleur de l’inflation sur le territoire français. Comme d’habitude, la révolution aura lieu lors du versement de novembre.

Par ailleurs, des discussions sont déjà en cours pour déterminer le pourcentage de la revalorisation. Pour les retraités de l’Agirc-Arrco, employeurs et syndicats se réunissent depuis le 13 septembre.

Les enjeux de cette revalorisation

D’un point de vue financier, il y a évidemment l’intérêt de gagner plus pour augmenter le pouvoir d’achat des retraités. Cependant, l’enjeu est bien plus important. En effet, cette revalorisation joue également un rôle dans le projet politique de l’État.

La revalorisation de 4% pour les retraites de base accentue le déséquilibre entre les régimes. Cette revalorisation profite beaucoup plus aux fonctionnaires qu’aux retraités du secteur privé. En effet, 90% des pensions perçues chaque mois par les fonctionnaires sont des pensions de base.

Or, pour les anciens salariés du secteur privé, cela ne représente que 70%, voire 50% pour les cadres. À cet égard, Valérie Batigne, fondatrice et présidente de Sapiendo, cabinet spécialisé dans la retraite, pointe du doigt ce favoritisme.

Rapportée par nos confrères du Figaro, elle déclare :

Les revalorisations dues à l’inflation nous rappellent une fois de plus les différences de traitement entre les régimes et les statuts. Elles creusent les écarts entre les régimes qui ont l’obligation d’équilibrer leurs finances et ceux qui ne l’ont pas.

Elle ajoute que cette situation crée des différences entre les Français. Heureusement, la revalorisation des retraites complémentaires n’est plus pour très longtemps.

Les débats sur le pourcentage

Tout d’abord, précisons que l’accord national interprofessionnel de 2019 dicte les règles de revalorisation des retraites complémentaires. Cet accord précise que la revalorisation s’effectue selon le :

Le salaire annuel moyen des affiliés du régime estimé pour l’année en cours diminué d’un facteur de pérennité calculé de telle sorte que, dans la pratique, la valeur de service du point évolue au moins comme les prix à la consommation hors tabac, sous réserve que l’évolution des prix ne soit pas supérieure à celle des salaires.

revalorisation retraite 2022

En tenant compte de cette règle, la commission technique et financière de l’Agirc-Arrco a proposé une augmentation de 4,8%. Ce chiffre n’est pas définitif. Par ailleurs, plusieurs responsables syndicaux n’ont pas manqué de souligner qu’en plus de la stagnation de l’année dernière, il faut aider davantage les anciens salariés du secteur privé.

Pierre Roger de la CFE-CGC a déclaré :

Il faut voir dans quelle mesure il serait possible d’aller un peu plus loin que les chiffres annoncés tout en restant dans les limites du dispositif.

Le même jour, Michel Beaugas de Force ouvrière a ajouté :

D’autant que l’année dernière un effort a été demandé aux retraités. Il y a quelques jours, sur le plateau du 19/20, un journaliste a clarifié la situation.

L’augmentation devrait atteindre 5%.

Nous savons déjà que la revalorisation des pensions de retraite complémentaires sera effective dès le mois de novembre. Ce que nous ne savons pas, c’est le montant de l’augmentation. Selon le journaliste Julien Bigard, sur le plateau du 19/20, jeudi 22 septembre :

En principe, l’augmentation devrait être de l’ordre de 5% et c’est une bonne surprise, car c’est presque le niveau de l’inflation.
retraite

Selon les chiffres publiés par l’Insee (Institut national de la statistique et des études économiques), le niveau de l’inflation le mois dernier était de 5,9% sur un an. C’est ce qui est indiqué sur le site de l’Insee :

En août 2022, les prix à la consommation ont augmenté de 0,5 % sur un mois et de 5,9 % sur un an.

Mais encore une fois, la revalorisation de 5% des pensions de retraite complémentaire n’est qu’une hypothèse, les chiffres officiels doivent être connus le 6 octobre, selon Julien Bigard.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par STORY SHOW (@storyshow_fr)

Une enveloppe de 4 milliards d’euros pour les retraites complémentaires

Si l’on prend en compte cette hausse de 5%, le partenaire social Agirc-Arrco devrait prélever une somme de 4 milliards d’euros sur sa réserve. Il faut savoir que la réserve actuelle de l’entreprise est estimée à 65 milliards d’euros.

À titre d’exemple, un retraité qui perçoit 2.000 euros de pension de retraite, dont 800 euros de pension de base et 1.200 euros de pension complémentaire, recevra 60 euros de plus par mois avec sa seule pension complémentaire.

Si l’on ajoute la revalorisation des pensions de base, cela donne un total de 92 euros selon le journaliste Julien Bigard :

revalorisation

Il faut ajouter la revalorisation du régime de base qui bénéficie à tous les retraités depuis septembre : pour lui, c’est 32 euros par mois. Donc si on ajoute les deux revalorisations, sa pension va augmenter de 92 euros.

Cela est toujours bienvenu pour arrondir les fins de mois en ces temps de crise. Quant aux détails, une chose est sûre, nous le saurons en novembre.