Les repas à 1euros prolongés jusqu’à Noël pour les étudiants précaires, comment en bénéficier ?

Hausse des prix de l'énergie, hausse des prix alimentaires, arrivée de l'hiver... Face à la vulnérabilité à laquelle sont confrontés les étudiants, la

Hausse des prix de l’énergie, hausse des prix de l’alimentation, arrivée de l’hiver. Il est vrai que la situation pour les étudiants est de plus en plus difficile, donc face à la vulnérabilité des étudiants, la ministre de l’Enseignement supérieur, Sylvie Retailleau, a donné des précisions sur les moyens de les aider.

Faire face à la précarité

La ministre de l’Enseignement supérieur s’est exprimée le 7 novembre sur la question de l’isolement que peut provoquer la précarité des étudiants.

repas étudiants cours

Ils ne doivent pas rester isolés, avec leurs difficultés : le message est vraiment de s’adresser au Crous, qui peut offrir ce repas aux étudiants boursiers, mais aussi à tous les étudiants en précarité.

La réduction se fera en fonction des revenus de l’étudiant, et non des bourses qu’il perçoit, ce qui permettra de remédier à certains problèmes liés aux critères d’attribution des bourses sur critères sociaux par le Crous.

Les Crous devront appliquer ces mesures afin de réduire la précarité des étudiants.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Etudiant.gouv (@etudiantgouv)

Outre la baisse symbolique d’un euro des repas des cantines universitaires, le gel des loyers des résidences étudiantes et l’augmentation des APL ont été évoqués. L’objectif ? Éviter que les étudiants ne soient davantage touchés par l’inflation.

Le pouvoir d’achat des étudiants en berne

Pas question pour les étudiants de se rendre en cours le ventre vide, le directeur général du Crous a fait passer des messages clairs, a souligné le ministre, alors que le gouvernement va engager 50 millions d’euros pour mettre en œuvre cette mesure.

La ministre a souligné qu’il n’était pas question pour elle de réduire les portions. Certains étudiants se sont plaints sur Twitter d’une réduction de la quantité des repas.

La ministre a indiqué qu’une consultation nationale et territoriale avait été lancée pour voir quel était le meilleur modèle pour répondre à la précarité des étudiants.

Le pouvoir d’achat est un problème majeur. Ces derniers mois, nous avons pu constater que la question du pouvoir d’achat est essentielle. Beaucoup de Françaises et de Français ont des difficultés à joindre les deux bouts.

Il y a de plus en plus de personnes qui se retrouvent très tôt à découvert. Avec le phénomène de l’inflation, les prix de nombreux produits de base ont augmenté.

De plus, la situation géopolitique a provoqué la hausse du prix de nombreuses matières premières.

Pour faire face, les consommateurs recherchent des bons de réduction. Il existe des sites internet spécialisés dans le recensement des produits les plus intéressants dans les supermarchés.

En outre, les prix du carburant ont également augmenté de manière significative. C’est un problème pour les personnes à bas salaire.

étudiants

C’est le cas des personnes vivant dans les zones périurbaines. Dans les semaines et les mois à venir, C’est maman qui l’a fait ne manquera pas de rendre compte de l’actualité politique et sociale.