Le risque de coupure d’électricité risque d’intervenir de façon assez ciblée dans certaines villes de France ! Et vous ?

À partir de janvier 2022, le risque de coupure de courant risque de se produire de manière assez ciblée dans certaines villes françaises !

Depuis plusieurs mois, le gouvernement demande aux Français de réduire leur consommation d’énergie. Et pour cause, le risque de coupures de courant pourrait bien survenir dans les prochains mois.

Nous sommes rassurés pour novembre et décembre

Cette année, l’été a duré plus longtemps que prévu. Jusqu’en octobre, la chaleur et le soleil étaient présents en France. Mais depuis plusieurs semaines, la saison a enfin laissé place à l’automne.

Le froid a fait son retour en France. De nombreux ménages ont donc allumé le courant dans le chauffage pour se réchauffer. Le gouvernement a demandé aux Français de ne pas allumer le chauffage au-delà de 19°C.

L’objectif ? Faire des économies d’énergie afin d’éviter les risques de coupures de courant cet hiver.

coupures courant

Dans un premier temps, les préoccupations concernaient les mois de novembre et décembre.

Mais il semble que la France sera épargnée par les coupures de courant pendant la période des fêtes. En revanche, il n’en sera pas de même pour le mois de janvier. Les choses risquent de se corser.

C’est en tout cas ce qu’a déclaré la présidente de la Commission de régulation de l’énergie. Dans une interview accordée à France Info, Emmanuelle Wargon s’est exprimée sur le sujet

Elle a déclaré : On pensait que les risques allaient commencer en novembre ou décembre. Maintenant, nous sommes plus détendus. Nous sommes vraiment rassurés pour novembre et décembre.

Le risque d’une grande coupure de courant en janvier

À néanmoins prévenu Emmanuelle Wargon : D’autre part, comme il y a des retards (dans le redémarrage de la production de courant de certaines centrales nucléaires, NDR) chez EDF. Nous avons une forme d’inquiétude ou de vigilance pour le mois de janvier.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Angers Info (@angersinfo)

La personne en charge a néanmoins assuré qu’il n’y aurait pas de black-out. Elle a déclaré à propos du risque de coupure de courant : Le système qui explose, ça n’arrivera pas.

Avant d’expliquer : Le pire qui puisse arriver, ce sont des coupures ciblées, décidées.

Et cela tourne d’une ville à l’autre. Elle compte également sur le système d’alerte Ecowatt pour informer les Français en cas de coupure de courant.

Emmanuelle Wargon révèle à nos confrères : Je reste très convaincue que le premier jour où l’Ecowatt (dispositif d’alerte, ndlr) rouge tout le monde le prendra au sérieux.

Les Français pourraient donc connaître une coupure de courant dès le mois de janvier.

Reste à savoir si cette coupure de courant sera quotidien ou rare. Il faudra être patient avant d’en savoir plus !

Délestage électrique : définition

Le délestage consiste à couper volontairement le courant de manière organisée d’une partie des consommateurs, dans un secteur donné, pour une durée limitée (2 heures maximum), en épargnant les usagers prioritaires décidés par chaque préfet de département.

Le délestage est réalisé par Enedis, le gestionnaire du réseau de distribution pour 95% du territoire, qui coupe temporairement certains consommateurs.

courant

En d’autres termes, le délestage ne concerne pas l’ensemble du territoire ni tous les foyers en même temps : on parle de délestage tournant. Le délestage est une mesure préventive pour éviter le risque de black-out.

Le délestage est le dernier recours utilisé pour équilibrer l’offre et la demande d’électricité si les autres mesures d’urgence prises au préalable ne sont pas suffisantes (voir « Mesures prises pour éviter les black-out »).