Le calendrier complet des remises à la pompes à essence jusqu’à la fin de l’année !

Le gouvernement applique une remise sur le carburant depuis septembre dernier. Malheureusement, elle ne durera pas !

Alors que l’échéance annoncée par l’État pour la période initiale approche, les usagers de la route s’inquiètent de l’impact sur les tarifs en cas d’arrêt de la subvention au carburant. Un report, qui sera appliqué jusqu’à la fin de l’année, a été annoncé.

Carburant : Impacts de l’application des rabais

Depuis début septembre, l’État verse 30 centimes d’euro par litre de carburant acheté dans une station-service. Cette mesure n’est pas sans conséquence sur la trésorerie de l’État.

En effet, l’application de ce rabais, sans prolongation de la période d’effet, coûterait près de 7,6 milliards d’euros aux finances publiques.

D’autre part, le rabais contribue à ralentir la hausse inévitable des prix que les automobilistes devraient subir.

remise carburant

Cette augmentation du prix du carburant est la conséquence d’une variation du prix du pétrole brut à la source, mais aussi de la hausse de la demande des consommateurs.

Avec l’annonce que l’État va prolonger le rabais jusqu’à la mi-novembre, les automobilistes ont un peu de répit. Il convient toutefois de noter que cette mesure coûtera 440 millions d’euros supplémentaires à l’État.

Dans le but de supprimer progressivement la remise sur le carburant, le gouvernement a décidé de réduire la subvention à 10 centimes par litre du 16 novembre au 31 décembre de cette année. Dans le même temps, Total a annoncé qu’il ferait de même à la demande de l’administration.

Des dates à retenir

La date prévue pour la fin de la subvention aux carburants était initialement le 31 octobre. Rappelons qu’il s’agit de remises, prises en charge par l’Etat.

En principe, la remise de 30 centimes par litre devait être appliquée sur une période initiale de 3 mois. En outre, la compagnie pétrolière Total a accordé une remise sur le prix de vente.

En outre, la différence de prix du carburant entre les stations Total et les autres distributeurs a provoqué un bouleversement de la distribution. Les automobilistes se sont rués vers les stations où les prix étaient plus bas.

Une pénurie a été observée presque partout sur le territoire national. Les responsables ont décidé de prolonger la période jusqu’au 15 novembre afin d’éviter toute nouvelle perturbation, notamment pendant les vacances de la Toussaint.

Mais à partir du 16 novembre, le montant de la subvention sera de 10 cents par litre de carburant. Le gouvernement a pris cette décision pour réduire le poids budgétaire de la remise sur le carburant. Cette nouvelle valeur sera valable jusqu’au 31 décembre 2022.

Vers la fin de l’année, le gouvernement mettra fin aux remises sur les carburants. Le gouvernement a décidé de ne pas reconduire ce principe à partir de 2023.

Cela a été reconfirmé par le ministre de la Transition énergétique sur BFMTV dimanche dernier. Les aides seront plus ciblées. Seules les personnes identifiées au préalable en bénéficieront.

Des économies sur la consommation de carburant

Bien sûr, les voitures ont besoin de carburant pour fonctionner. Avec la flambée du prix du carburant, il est dans l’intérêt de tous de limiter la consommation de cette énergie fossile.

Pour ce faire, il faut privilégier les déplacements avec des véhicules qui consomment moins de carburant. Optez pour un scooter, par exemple, plutôt que de prendre la voiture.

carburant

Par ailleurs, chacun peut adopter des gestes respectueux de l’environnement dans sa vie quotidienne.

Éviter les déplacements inutiles, faire du vélo ou prendre les transports en commun sont autant de solutions. Elles permettront d’économiser de l’énergie, notamment du carburant.