La remise de 50 centimes par litre d’essence valable jusqu’à mardi ! Prime carburant.

Il ne reste plus que quelques jours pour faire le plein. La prime de 50 cents sur le carburant expirera à la mi-novembre.

La cause principale de l’inflation qui a bouleversé la vie de tout le monde il y a quelques mois est la situation conflictuelle en Europe. Ce n’est pas seulement le prix du gaz qui s’est envolé, mais aussi le prix du carburant.

Heureusement, face à cette situation, le gouvernement met en place plusieurs mesures pour soutenir le pouvoir d’achat de chacun. La prime à la cuve est l’une de ces mesures. Comment fonctionne-t-elle ?

L’origine de la pénurie de carburant

Les faits sont là, le prix du carburant s’est envolé, pourquoi ? Le conflit sur le sol européen a rompu l’équilibre entre l’offre et la demande.

En limitant l’exportation de gaz et de pétrole vers le reste de l’Europe, l’offre était inférieure à la demande. Cela a entraîné une hausse des prix.

La France n’est pas autosuffisante en gaz et en pétrole. Cerise sur le gâteau, l’hiver approche, c’est-à-dire le moment où l’on a le plus besoin de gaz.

remise carburant

Une situation qui rend la demande encore plus forte. Face à ce problème, l’État fait tout son possible pour limiter l’impact sur les citoyens.

En effet, depuis l’été 2022, plusieurs mesures ont été mises en place pour relancer le pouvoir d’achat des Français.

Un texte est même appelé la loi sur le pouvoir d’achat. Dans ce texte, il y a plusieurs revalorisations des aides sociales. En parallèle, une prime au carburant a été mise en place.

Qu’est-ce que la prime au carburant instaurée en France ?

L’inflation actuelle est principalement due à la flambée des prix de l’énergie. Comme de nombreuses activités dépendent de l’énergie, l’inflation est vite devenue générale.

Alors, pour éviter la casse, le gouvernement a concentré plusieurs aides touchant le secteur de l’énergie. Pour cela, l’État propose une prime au carburant.

La prime au carburant que l’État offre est une remise sur le carburant à la pompe, qui peut aller jusqu’à 30 centimes de remise. Le géant de l’énergie TotalEnergies offre également une remise sur le carburant de 20 cents.

Ainsi, lorsque vous achetez du carburant dans les stations Total, vous pouvez bénéficier d’une réduction allant jusqu’à 50 cents.

Toutefois, profitez-en dès maintenant, car le rabais va diminuer jusqu’à disparaître complètement en 2023. En novembre prochain, la valeur de la remise offerte par le gouvernement sera divisée en trois.

Celle de Total sera réduite de moitié. Vous vous demandez probablement quand exactement. Nous vous répondrons dans les prochains chapitres de cet article.

Remise sur le carburant : un coup dur pour ce mois de novembre

La remise sur le carburant introduite par la prime au carburant sera réduite de manière drastique en novembre prochain. En plus de cela, un autre problème de taille va chambouler le prix du carburant ce mois-ci.

Rapporté par Le Journal du Dimanche publié le 6 octobre 2022, voici deux raisons pour lesquelles le prix du carburant va augmenter en novembre :

  • La décision de l’Opep de réduire considérablement sa production.
  • La réduction de la remise sur le carburant mise en place par le gouvernement.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Tendance Ouest (@tendanceouest)

Selon Le Journal du Dimanche, l’Opep +, c’est-à-dire les représentants des treize membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et de leurs dix alliés, vont procéder à une réduction drastique de leurs activités. Le mercredi 5 octobre 2022, l’Opep + a fait cette annonce.

On estime que l’exploitation sera réduite de deux millions de barils par jour ce mois-ci. Soyez donc prêts et faites le plein avant la réduction des remises sur le carburant. Quand, exactement, cette réduction aura-t-elle lieu ?

Réduction de la remise sur le carburant

La remise sur le carburant a été introduite en septembre dernier. Dès son introduction, la valeur de la remise devait diminuer jusqu’à sa disparition totale en 2023. Voici le calendrier publié à l’époque.

  • Du 1er septembre au 31 octobre 2022 : remise de 30 centimes d’euro par litre.
  • Du 1er novembre au 31 décembre 2022 : remise de 10 centimes d’euro par litre.
  • À partir du 1er janvier 2023 : suppression de la remise.

Cependant, en raison de la grève et de la fermeture de plusieurs stations-service, il est vrai que très peu de personnes ont effectivement profité de cette remise.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Gouvernement (@gouvernementfr)

C’est la raison pour laquelle le gouvernement a reporté la date de la réduction du rabais. Voici le nouveau calendrier.

  • Du 1er septembre au 14 novembre 2022 : remise de 30 centimes d’euro par litre.
  • Du 15 novembre au 31 décembre 2022 : réduction de 10 centimes d’euro.
  • Du 1er janvier 2023 : pas de remise

La remise offerte par TotalEnergies suit également le même calendrier, c’est-à-dire :

  • Du 1er septembre au 14 novembre 2022 : une remise de 20 centimes d’euro par litre.
  • Du 15 novembre au 31 décembre 2022 : remise de 10 centimes d’euros
  • À partir du 1er janvier 2023 : suppression de la remise

Ainsi, selon la date de cet article, il ne vous reste que quelques jours pour profiter de la prime au carburant. À partir du mois de la remise de 50 centimes par litre.

Les autres mesures prises par l’État en dehors de la prime au carburant

Il n’y a pas que des mauvaises nouvelles. Le gouvernement est bien conscient que sans la prime au carburant, le pouvoir d’achat de certains ménages sera fortement réduit. Voici quelques-unes des mesures que le gouvernement propose cet hiver.

Un rabais spécifique pour les gros rouleurs ou les travailleurs acharnés

Oui, à partir du 1er janvier 2023, la remise sur le carburant mise en place par le gouvernement et Total prendra fin.

Cependant, pour les gros rouleurs, le gouvernement prévoit un rabais exceptionnel.

On ne connaît pas encore le montant de cette ristourne, mais selon le site d’information Money Vox publié le jeudi 10 novembre 2022.

Au total, 11 millions de ménages pourraient être concernés, soit la moitié des actifs, selon le ministre des Comptes publics, Gabriel Attal.

Chèque énergie spécial

Pour lutter contre la flambée du prix de l’énergie, le gouvernement prévoit les chèques énergie suivants :

  • un chèque énergie spécial de 100 à 200 euros
  • un chèque-facon de 100 à 200 euros
  • Un chèque spécial pour les ménages qui se chauffent au bois.

carburant

Si vous remplissez les conditions, tout cela peut être combiné. Ainsi, même si la prime au combustible venait à disparaître, l’État n’a pas abandonné les citoyens.