La prime inflation pour les retraités : êtes vous concernés ?

La prime d'inflation est sur le point de tomber à la mi-octobre. Mais qui est concerné par ce nouveau versement ?

De nombreuses personnes risquent d’avoir une agréable surprise sur leurs relevés bancaires ce mois-ci. À la mi-octobre, la prime d’inflation sera versée à de nombreux bénéficiaires.

Et ce, sans qu’aucune démarche ne soit nécessaire. Par ailleurs, il semble que les retraités percevant l’ancien minimum vieillesse (ASPA) recevront l’aide exceptionnelle de solidarité.

prime inflation france

Mais qui seront les bénéficiaires de ce prochain versement de la prime d’inflation ? Nous vous disons tout ici !

Qu’est-ce que la prime d’inflation ?

La prime d’inflation, également appelée prime exceptionnelle de rentrée, fait partie des aides mises en place dans le cadre de la loi sur le pouvoir d’achat. En effet, le gouvernement a décidé de voter plusieurs mesures visant à aider les ménages les plus modestes.

Il faut rappeler que la France traverse une période économique difficile. Avec un contexte d’inflation galopante, estimée à 5,6% en septembre sur un an, et un pouvoir d’achat des Français qui en prend un coup.

Il fallait donc trouver des solutions pour aider les ménages les plus défavorisés. Ainsi, l’aide d’urgence demandée par le Premier ministre Elisabeth Borne vise à aider les plus modestes.

Si vous faites partie des bénéficiaires, sachez que le versement se fera automatiquement. Il sera effectué par l’organisme dont dépendent vos prestations. Un versement est prévu cette semaine, à la mi-octobre, comme l’a indiqué le gouvernement français.

Pour rappel, le premier versement a eu lieu le 15 septembre. Et ce, pour les bénéficiaires de minima sociaux et les étudiants boursiers. Les derniers bénéficiaires seront les bénéficiaires de la prime d’activité à la mi-novembre.

Il faut rappeler que ce dispositif bénéficie à 11 millions de foyers en France. Toutefois, les délais de versement peuvent varier selon les banques. En octobre, le prochain transfert de la prime d’inflation concerne les bénéficiaires de l’Aspa.

Plus d’informations sur ce sujet

Pour rappel, cette prime d’inflation est destinée à aider les ménages les plus modestes à lutter contre l’inflation galopante et la baisse du pouvoir d’achat. Les bénéficiaires de certaines prestations sociales comme l’APL, le RSA et bien d’autres peuvent en bénéficier depuis la rentrée 2022.

Cependant, de nombreux autres allocataires sont concernés par ce dispositif. En effet, tous les Français les plus défavorisés pourront bénéficier de cette nouvelle prime d’inflation. Cela représente près de 11 millions de personnes.

La liste des bénéficiaires reste longue. Cependant, de nombreuses personnes n’ont pas encore reçu le virement sur leur compte bancaire. Il n’y a aucune démarche à faire pour recevoir cette prime d’inflation.

Le versement est effectué par l’organisme en charge des prestations. Ainsi, à la fin de l’année 2022, près de 11 millions de Français auront pu bénéficier de cette prime.

Les retraités pourront-ils en bénéficier ?

Il semble que ce soit désormais au tour des retraités de bénéficier de cette prime à l’inflation. En effet, les retraités pourront bientôt bénéficier de la prime d’inflation 2022.

Et ce, à condition qu’ils perçoivent le minimum vieillesse (Aspa). Il faut savoir que, dans ce cas, l’aide exceptionnelle sera versée par l’Assurance retraite. Elle est donc indépendante de la prestation sociale et de la pension de retraite.

Il faut savoir que l’ASPA est réservée aux retraités les plus modestes. En effet, seuls les personnes qui perçoivent un revenu inférieur à 953 euros par mois pour une personne seule et 1 480 euros par mois pour un couple ne peuvent en bénéficier.

La prime d’inflation sera donc versée à ces personnes par virement bancaire. Et ce, sans aucune démarche préalable.

Les bénéficiaires de la prime d’inflation 2022

Ils sont près de 11 millions de Français à bénéficier de la prime d’inflation. Bénéficiaires de l’Aspa, de l’AAH, de l’APL, de l’ASS, de l’AER.

Ainsi que les bénéficiaires de la prime forfaitaire de reprise d’activité, le RSO, l’aide financière à l’insertion sociale et professionnelle (AFIS).

Ou encore l’allocation simple pour les personnes âgées, le RSA, la prime d’activité et enfin les étudiants boursiers.

Oui, cette prime à l’inflation concerne un grand nombre de Français. Et plus précisément, ceux qui sont parmi les plus défavorisés et les plus modestes du pays.

Il faut savoir que le décret publié au Journal officiel liste tous les groupes éligibles. Par ailleurs, le revenu fiscal de référence du foyer n’est pas étudié au préalable.

C’est l’organisme qui verse habituellement ces prestations qui versera l’aide, explique la CAF sur son site internet. Cette aide sera versée aux étudiants boursiers qui ne bénéficient pas d’une aide au logement de la part du Crous.

Quel organisme gère le paiement ?

Il est important de savoir que la prime d’inflation est versée par l’organisme chargé de verser les prestations.

C’est donc la Caisse des allocations familiales (CAF) qui a effectué le versement de l’aide exceptionnelle, en septembre 2022, aux bénéficiaires de minima sociaux.

Tout comme le RSA, par exemple. Ils verseront également la prime aux bénéficiaires de la prime d’activité à la mi-novembre. Il n’y a aucune démarche à effectuer au préalable et le versement se fait automatiquement.

Par ailleurs, Pôle emploi verse aux bénéficiaires de certains minima sociaux versés aux demandeurs d’emploi. Il s’agit notamment de l’ASS et de l’ARE.

Attention, vous ne recevrez pas la prime d’inflation de Pôle emploi si vous êtes au chômage. Et si vous bénéficiez de l’allocation de retour à l’emploi. Pour ces personnes, la prime d’inflation a été versée à la fin du mois de septembre.

Quand les paiements de la prime d’inflation seront-ils effectués ?

Le premier versement de la prime d’inflation a eu lieu le 15 septembre 2022. Les bénéficiaires de l’Aspa pourront en bénéficier à partir de la mi-octobre. Et enfin, les Français qui perçoivent la prime d’activité peuvent espérer un versement à la mi-novembre.

Toutefois, il ne faut pas s’attendre à un versement mensuel. En effet, cette prime d’inflation est une aide exceptionnelle, comme son nom l’indique. D’autre part, le gouvernement français cherche depuis plusieurs années à mettre en place un bon d’alimentation.

Celui-ci est destiné aux ménages les plus modestes. L’objectif principal est de les aider à acheter des produits alimentaires de qualité en circuit court. Cependant, pour l’instant, aucun détail n’a été révélé.

Le montant de la prime en 2022

Enfin, le montant de la prime d’inflation reste à discuter. Le gouvernement français, pour éviter toute confusion, a révélé et précisé le discours initial.

prime

Le montant de la prime d’inflation 2022 est de 100 euros par ménage, avec 50 euros supplémentaires par enfant à charge.

Ainsi, pour un foyer composé de deux adultes, dont l’un est au RSA, et de deux enfants, la prime d’inflation s’élève à 200 euros.