Homard : Comment cuire ce crustacé comme un expert ?

La cuisson de n'importe quel fruit de mer peut être une tâche intimidante. Mais pour le homard, c’est aussi simple que de faire bouillir de l'eau.

Le homard est le roi des crustacés. En effet, il s’agit d’un fruit de mer qui coûte cher. C’est la raison pour laquelle il est souvent réservé à des occasions spéciales. Selon Curt Brown, un homardier professionnel du Maine et biologiste marin. : « La beauté du homard, c’est qu’il est durable, délicieux et si simple à cuisiner ». Tout ce dont nous aurons besoin, c’est d’une grande casserole, de pinces, de ciseaux et d’un cracker. Grâce aux conseils simples de Brown, même un débutant peut apprendre à cuire ce crustacé. Et à en extraire toute la chair délectable comme un pro.

Étape 1 : Préparez votre homard

Remplissez votre plus grande marmite d’un pouce ou deux d’eau et ajoutez quelques cuillères à soupe de sel marin. Couvrez avec un couvercle et mettez la casserole à feu vif. Pour obtenir les meilleurs résultats, il est recommandé de commencer avec un crustacé vivant. Placez votre homard sur une planche à découper.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Céline (@cnaprase)

Placez la pointe d’un grand couteau de chef sur la tête du crustacé, perpendiculairement à l’espace situé entre ses yeux, le bord tranchant étant dirigé vers la queue. En exerçant une pression ferme, plongez le couteau jusqu’à la tête, puis inclinez la lame à 45 degrés. À ce stade, le homard peut encore frétiller un peu, mais il n’est plus vivant.

Étape 2 : Embrochez la queue

Si vous voulez que votre homard soit bien à plat, enfilez une longue brochette de métal ou de bambou dans la queue, en commençant par les nageoires et en allant jusqu’au corps. Cette étape est facultative, car il n’y a rien de mal à avoir une queue recourbée. Mais la brochette peut aussi aider à assurer une cuisson uniforme.

Étape 3 : Faites tomber les homard

Alors que la plupart des gens font bouillir leurs homards, M. Brown préfère les faire cuire à la vapeur. Cette méthode est plus sûre et plus rapide et donne des résultats plus doux et plus savoureux. En effet, vous n’éliminez pas tout le jus de l’animal.

Une fois l’eau bouillante, retirez les élastiques des pinces. Découvrez la marmite et faites descendre les crustacés dans l’eau, la queue en premier. Remettez le couvercle et faites cuire jusqu’à ce que la carapace des homards passe de l’orange noirâtre au rouge vif. Une fois cuit, utilisez des pinces solides pour retirer le homard de la marmite. Laissez le crustacé refroidir avant de manipuler.

Étape 4 : Séparez la queue

Pour extraire la chair d’un homard, il faut d’abord le décomposer en ses parties anatomiques. Une fois qu’il est suffisamment froid pour être manipulé, placez une main sur le corps derrière la tête et l’autre sur la queue. Tordez et séparez les deux parties. Mettez le corps de côté ; retirez la brochette de la queue et jetez-la.

En tenant la queue à l’envers, avec une main sur les nageoires et l’autre main sur le deuxième segment de la queue, exercez une légère pression pour détacher les nageoires. À l’aide de vos pouces, séparez le reste de la coquille. Mettez de côté la chair de la queue. Ensuite, retournez aux petites nageoires que vous avez retirées plus tôt. Tirez sur chaque nageoire et pressez-la pour faire apparaître un fin morceau de chair.

Étape 5 : Retirez les pinces de votre homard

Une fois la queue du homard nettoyée, passez au corps et aux pinces. En saisissant l’une des pinces, tournez doucement chaque pince pour la retirer du corps. Répétez l’opération avec la deuxième griffe et mettez le corps de côté. Ensuite, séparez chaque articulation de sa griffe.

Tournez et retirez délicatement la petite partie inférieure pour révéler la viande qu’elle contient. Utilisez ensuite un craqueur de homard pour percer la partie supérieure plus large de la pince. Faites attention avec cette partie, surtout si vous avez l’intention de servir la pince entière dans une recette. Retirez délicatement la chair et jetez la carapace. Répétez cette opération pour la deuxième pince.

Étape 6 : Faites craquer les articulations

À l’aide de solides ciseaux de cuisine, coupez la longueur des coquilles et retirez la viande. N’oubliez pas les fines lamelles de viande qui se cachent dans les huit pattes du homard. Tout d’abord, séparez chaque patte du corps. Placez un rouleau à pâtisserie ou une bouteille à l’extrémité de la cuisse, puis appuyez et roulez doucement vers l’épaule, en pressant la viande de la cuisse au fur et à mesure.