Des habitants mécontents et terrifiés, leur facture d’électricité va passer de 600 à 7200€ !

Les factures d'électricité risquent de monter en flèche en raison des pénuries, mais ce quotidien ne semble plus vivable.

C’est une annonce très difficile pour les copropriétaires du quartier de Courbon en Seine-Saint-Denis, avec la raréfaction de l’énergie, les factures d’électricité vont s’envoler.

Ainsi, les factures pourraient passer de 600 à 7 200 euros. Cela représente une augmentation de 1200%, une situation insupportable pour ces habitants. Nous vous expliquons tout ici.

L’électricité, un manque

Depuis la fin du mois de janvier, les relations mondiales ont changé. Cela entraîne une perturbation du commerce mondial d’importation et d’exportation. Mais cela a des répercussions sur tous les habitants de la planète.

fournisseur electricité

En effet, les pays qui fournissent habituellement la France en énergie ne le font plus ou moins, ce qui entraîne une augmentation du coût de l’électricité. Cela devient une véritable source d’inquiétude pour de nombreux Français qui ne savent plus comment ils pourront faire face à de telles augmentations.

Depuis quelques années, la précarité énergétique se fait de plus en plus sentir dans certains foyers. Et il n’est pas rare de trouver des foyers qui n’ont pas de chauffage et parfois même pas d’électricité à cause de factures impayées.

C’est notamment le cas des copropriétaires de Coubron dans le 93 qui ne savent plus quoi faire. En effet, le prix de l’électricité a augmenté de façon disproportionnée.

Mais beaucoup trop pour que ces ménages, qui ne font déjà pas partie des plus riches, puissent payer de telles factures. Martine Blanc de Lanaute, qui fait partie des personnes concernées, déclare : On va passer de 600 à 7 200 euros pour une consommation moyenne. Il est évident que ce n’est pas supportable et pas réalisable.

Un grand coup

Le maire UDI de Courbon, Ludovic Toro, semble faire de son mieux dans ce combat. Mais un manque d’activité et de réaction de la part du gouvernement semble être plus que blâmé. En effet, face à ce combat sur le prix de l’électricité.

Elle poursuit en disant que nous avons interpellé notre député (LFI) Jérôme Legavre qui n’a pas répondu à nos demandes à ce jour. Mais les politiques ne sont pas les seuls à rester visés par la colère des habitants.

Ils déplorent un manque total de précaution de la part du médiateur électrique. Il se cache derrière le gouvernement et dit que notre cas n’a pas été prévu. Les habitants semblent épuisés par une telle situation.

Mais leur lutte contre le prix de l’électricité n’est pas terminée. Ils semblent avoir pris contact avec le gestionnaire du réseau énergétique.

Le but de ce contact est d’établir un plan pour ces chaudières électriques. Nous avons rendez-vous vendredi pour discuter d’une nouvelle solution, qui consisterait à revoir nos infrastructures.

electricité

En fait, une telle augmentation du prix de l’électricité ne peut être supportée par ces habitants. Même si elle avait été beaucoup plus progressive, cette augmentation étant si soudaine, il est très difficile pour ces ménages de continuer.

Alors que le prix des produits d’épicerie continue de grimper en flèche chaque semaine, l’électricité devient un facteur de plus qui pousse tous ces habitants dans une anxiété perpétuelle quant à la façon dont ils pourront s’en sortir ce mois-ci encore.